Conseils auto ›
Contrôle technique

Contrôle technique : la visite médicale du véhicule

Préparation contrôle technique

Pour les particuliers, le contrôle technique d'une voiture, nécessaire pour l'assurance auto est obligatoire à partir de la quatrième année de mise en circulation, puis tous les deux ans. Le certificat doit dater de moins de six mois dans le cadre d'une vente de voiture. Le contrôle technique d'un véhicule s'effectue dans un centre agréé par l'Etat.

Les objectifs du contrôle technique auto

Le contrôle technique auto, a une portée préventive : il a pour vocation de veiller à la sécurité des automobilistes et au respect de l'environnement. Ses principaux objectifs :

  • améliorer la sécurité routière en limitant les accidents résultants de la vétusté ou de la non-conformité des véhicules ;
  • limiter les rejets de CO2 en vérifiant le niveau de pollution des voitures ;
  • garantir aux acheteurs l'acquisition de véhicules non dangereux.

Cette visite périodique permet de vérifier l'état général du véhicule et de lister les points à corriger, soumis ou non à contre-visite. Si le conducteur n'effectue pas les révisions, le certificat de contrôle technique ne pourra pas lui être délivré.

Les points de contrôle du véhicule

Le contrôle technique de la voiture est réalisé sans démontage : il s'agit d'un contrôle visuel. Il porte sur les organes essentiels du véhicule et comprend un nombre précis de points de contrôle, selon le type de véhicule, son poids et son utilisation. Certains défauts de contrôle technique, portant sur le système de freinage, la direction et les roues ou encore les dispositifs d'éclairage, doivent obligatoirement être réparés et vérifiés lors d'une contre-visite dans les deux mois qui suivent l'examen initial. Un entretien auto régulier permet toutefois de se présenter sereinement au contrôle technique.

Le contrôle technique indispensable à l'assurance auto

Rouler sans contrôle technique expose le conducteur à une amende pouvant monter jusqu'à 750 euros. Pour les compagnies d'assurance, le défaut de contrôle technique invalide le contrat d'assurance automobile en cas de sinistre. Les dommages occasionnés sont alors à la charge du conducteur. Lors de la souscription de tout nouveau contrat d'assurance auto, les assureurs vérifient la présence de la vignette du contrôle technique sur la carte grise.

Remise contrôle technique

Sur simple présentation de l'attestation du programme de fidélité Fid'Allianz, les clients Allianz bénéficient d'une remise de 15% sur le contrôle technique dans le réseau partenaire Dekra.