Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.


Impacts sur les vitres et pare-brise : comment marche l'assurance Bris de glace ?

Mis à jour 5 Août 2021
Temps de lecture : 6 minutes

Projection de cailloux, acte de vandalisme, chute d'une branche... La vitre passager est endommagée ? Le pare-brise de votre voiture est fissuré ?

La garantie Bris de glaces de l'assurance auto couvre sous certaines limites et conditions les frais de réparation ou de remplacement.

On entend par bris des glaces l'impact, la fissure des parties vitrées de votre véhicule ou leur détérioration totale.

La garantie Bris de glace est très souvent en option dans les contrats d'assurance auto "au tiers". Elle est incluse dans les formules "intermédiaires" ou "tous risques".

Cette garantie couvre la réparation ou le remplacement des parties vitrées, c'est-à-dire au minimum :

  • le pare-brise
  • les vitres latérales
  • la lunette arrière

Selon l'assureur, les parties vitrées concernées peuvent varier. Les rétroviseurs et les feux arrières, les toits transparents fixes sont plus rarement pris en charge par la garantie Bris de glace. Si c'est le cas, ils sont mentionnés explicitement sur les dispositions générales du contrat d'assurance auto.

La garantie Bris de glace de l'assurance auto Allianz prend en charge :

  • le toit ouvrant transparent
  • l’ensemble des feux avant

Un impact sur un pare-brise se répare, à 3 conditions.
Il doit être :

  • en dehors du champ de vision du conducteur
  • à plus de 4 cm des bords du pare-brise
  • mesurer moins de 3 cm de diamètre

En dehors de ces conditions, changer le pare-brise est fortement recommandé.

Si l'impact se situe sur une vitre latérale ou arrière, il faut également changer la vitre car une réparation n'est pas possible.

Pour les autres surfaces vitrées, cela reste facultatif. Si l'impact n'entraine pas de désagrément ou si le véhicule passe au contrôle technique sans réserve, il n'est pas nécessaire de procéder à un remplacement.

assurance bris des glace
En priorité, déclarez le sinistre à votre assureur dans les 5 jours suivant le bris de glace. Il vous dira comment procéder. Ne faites pas faire la réparation ou le remplacement sans son accord préalable. Généralement, vous pouvez :
  • soit choisir votre réparateur : le coût des réparations garanties vous est alors remboursé sur la base de votre contrat, déduction faite de l'éventuelle franchise
brise-glace
  • soit faire appel au réseau de réparateurs partenaires de la compagnie d'assurance. Dans ce cas, vous n’avez pas de frais à avancer (hormis l'éventuelle franchise).
Bris de glace

La couverture Bris de glace est une garantie facultative du contrat d'assurance auto. 
Il convient de vérifier son contrat et de contacter sa compagnie d'assurance pour être sûr d'être remboursé.
montant franchise

En cas de réparation ou de remplacement, certaines formules d'assurance auto sont assorties d'une franchise. Cela signifie qu'une part des frais reste à la charge de l'assuré.

Le montant de la franchise, variable selon les garanties, est indiqué dans les conditions générales du contrat d'assurance auto. Vérifiez bien avant de souscrire la garantie Bris de glace.

malus bris de glace

La déclaration de bris de glace n'impacte pas le coefficient de bonus-malus dans la mesure où le sinistre n'implique pas le conducteur.

Si le bris de glace est causé par un tiers, c'est son assurance qui entrera en jeu.

Le nombre de sinistres "bris de glace" n'est en principe pas indiqué dans les contrats d'assurance auto. Si plusieurs déclarations sont faites dans la même année, c'est à l'assureur d'en rechercher les raisons et éventuellement d'augmenter votre prime d'assurance.
  • retirez le verre cassé pour éviter que les dégâts ne s'aggravent.
  • remplacez provisoirement votre vitre avec une bâche ou un film polyéthylène.
  • déclarez votre sinistre par tous moyens - en ligne, par téléphone, courrier... - à votre assureur, et ce dans les meilleurs délais : vous avez 5 jours ouvrés dans le cas général et 10 jours en cas de catastrophes naturelles, à compter de la publication de l’arrêté interministériel.
  • rendez-vous chez un réparateur ou dans un garage agréé partenaire de votre assureur.
  • adressez à votre assureur la facture avec le montant acquitté. Si vous passez par une entreprise partenaire, vous n'avez pas d'avance de fonds à effectuer.