Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Comment assurer sa voiture à l'étranger ? Quelle assurance auto lors d'un séjour à l'étranger ?

Mis à jour le 31 janv. 2022
Temps de lecture : 4 minutes
Vous partez en voyage à l’étranger et prenez votre voiture pour réaliser votre périple ? Avant de charger votre coffre et de démarrer, vérifiez que vous êtes couvert par votre assurance auto dans votre pays de destination.
Si vous avez assuré votre voiture, vous êtes en possession d’une carte verte. Celle-ci sert de document international et permet au conducteur de circuler à l’étranger avec son véhicule. Vous devez pouvoir la présenter en cas de contrôle.
Assurance auto à l'étranger
  • Elle atteste que vous êtes couvert en cas d’accident dans les 27 pays européens membres de l'Union Européenne et les pays appartenant à l’Espace économique européen (pays de l'UE plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège) et la Suisse. Aucun problème pour la Grande-Bretagne malgré le Brexit, votre carte verte vous assure sur les routes anglo-saxonnes.
  • Cependant vous devrez la produire aux autorités douanières lors du passage à la frontière si vous vous rendez dans un de ces pays : Serbie, Monténégro, Russie, Turquie, Tunisie, Maroc, Israël, Iran, Ukraine, Albanie, Moldavie, Biélorussie, Bosnie Herzégovine. Attention, à Chypre et en Serbie, la couverture est limitée à certaines zones. Renseignez-vous avant de partir.
La validité territoriale est indiquée sur votre carte verte (lettres d'identification par pays). Si le pays que vous allez visiter est barré, demandez à votre compagnie d'assurance un avenant à votre contrat d'assurance auto. Vous obtiendrez ainsi les garanties nécessaires pour vous couvrir durant la période de votre séjour. Avant votre départ à l'étranger, pensez aussi aux pays que vous allez traverser avant de rejoindre le pays de destination : ils peuvent être rayés de la carte verte. Si c'est le cas, demandez à votre assureur une assurance spécifique.

Si vous allez en vacances dans un des pays mentionnés à l'arrière de votre carte verte, vous bénéficiez de toutes les garanties  prévues par votre assurance.

Si vous avez opté une assurance au tiers, c'est-à-dire l’assurance Responsabilité civile, faites une demande d'extension couvrant tous les risques durant votre voyage ou souscrivez une  assurance auto « tous risques »  temporaire. Vous aurez la certitude d’être assisté et couvert quel que soit le responsable de l’accident.

Si vous subissez un sinistre, vous le déclarerez à votre assureur et vous serez indemnisé rapidement.

assurance auto etranger


 En cas d'accident  , vérifiez également que vous bénéficiez d’une assistance dépannage et les conditions dans laquelle celle-ci fonctionne. En cas d’immobilisation de votre véhicule, assurez-vous que vous aurez une voiture de remplacement ou que vous serez rapatrié si vous n’êtes plus en mesure de conduire.

Les services d'assistance varient d'une assurance à l'autre. Vérifiez l'étendue des prestations :

  • dépannage et remorquage en cas de panne ou d'accident
  • envoi de pièces détachées
  • frais d'hébergement pendant la durée de réparation
  • franchise kilométrique en cas de panne
  • assistance des personnes : rapatriement des passagers
  • remboursement des frais médicaux...
De même, contrôlez votre couverture en cas de vol de vos effets personnels contenus dans votre voiture (coffre et habitacle). N’oubliez pas d’emporter avec vous votre passeport, pièce d'identité, permis de conduire et documents du véhicule : carte grise, attestation d'assurance, certificat d'assurance, constat amiable... En cas de souci, contactez votre agent pour qu’il puisse intervenir rapidement pour vous aider.

Si vous partez pour un court séjour - moins de 6 mois - dans l'Union européenne, vous êtes toujours considéré comme un résident français, donc vous n'avez pas besoin de contrat auto spécifique.

Si vous partez plus de 6 mois, en voyage ou pour raisons professionnelles, vous devez demander une immatriculation dans le pays d'accueil et souscrire une assurance auto locale.

La situation varie d'un pays à l'autre. Aussi, avant votre départ, demandez conseil à votre assureur pour être en règle.

Si vous souhaitez vous rendre dans un pays où votre assurance ne fonctionne pas, la souscription d'une assurance locale est toujours possible.

La carte verte - ou carte internationale d'assurance automobile - est l'attestation que vous remet automatiquement l'assureur quand vous souscrivez un contrat d'assurance auto. A ne pas confondre avec le certificat d’assurance (ou papillon vert) remis au même moment mais à apposer de manière visible sur le pare-brise du véhicule.

La carte verte atteste que l'automobiliste visiteur dispose au minimum de la couverture d'assurance Responsabilité civile automobile obligatoire minimale requise par les lois des pays visités.

Le permis de conduire français est valable dans les pays de l'Espace économique européen.

Pour un court séjour de tourisme, il est également valable à Monaco, au Royaume-Uni et en Suisse.

Dans certains pays hors Espace économique européen, le permis de conduire français est reconnu pendant 3 mois, dans d'autres le permis international est nécessaire, même pour de courts séjours. Dans d'autres encore, il faut un permis local.

Renseignez-vous sur le site diplomatie.gouv.fr