Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Pratiques et maniables, les voitures sans permis (VSP) se faufilent n'importe où et se garent dans un mouchoir de poche, un sacré avantage pour circuler en ville. 

Mais tout comme une voiture classique, la voiturette peut causer des dommages matériels ou corporels à son conducteur ou à des tiers.

L’assurance pour les voiturettes permet de couvrir votre responsabilité civile, de vous protéger ainsi que votre véhicule, en vous faisant bénéficier des mêmes garanties qu’une assurance auto classique. Nous vous proposons 4 formules au choix. 

devis assurance voiture sans permis

Faites glisser pour voir plus

Responsabilité civile
Défense pénale et recours suite à un accident
Bris des glaces
Vol / Incendie
Dommages par collision
Dommages tous accidents
Protection Juridique Automobile
Prestations d’assistance
Garantie du conducteur
(1) Dans les conditions, limites et exclusions du contrat d’assurance
assurance voiture sans permis par cher
Cartaplac est le 1er réseau à proposer des services d’aide aux démarches automobile. Ce prestataire, sélectionné par Allianz, est habilité par la Préfecture et agréé par le Ministère de l’Intérieur et le Trésor Public. 
assurance voiturette
Planifiez votre intervention depuis votre smartphone auprès de l’un des prestataires agréés par Allianz.
assurance auto voiturette
Simplifiez votre indemnisation : en cas de sinistre et dommages sur les biens à l’intérieur de votre voiturette, vous pouvez bénéficier d’un règlement instantané via Amazon.

Une voiturette, selon la loi un quadricycle léger à moteur, est un véhicule moteur à 4 roues à habitacle fermé, conçu pour transporter au plus 2 personnes y compris le conducteur. D'une puissance maximale de 6kw, sa cylindrée n’excède pas 50 cm3 et sa vitesse maximale ne dépasse pas 45 km/h... Pas de risque de faire un excès !

Toutefois, comme tous les autres automobilistes, conduire une VSP ne vous dispense pas d'appliquer les règles du code de la route (port de la ceinture obligatoire, respect de la signalisation, interdiction de téléphoner au volant...).

Vous pouvez conduire une voiturette sans avoir le permis de conduire... ou presque. S'il ne faut pas de permis B, il faut toutefois le permis AM, selon l'âge du conducteur.

  • Si vous êtes né avant le 1er janvier 1988, aucune formalité n'est nécessaire. 
  • Si vous êtes né après le 1er janvier 1988, vous devez être titulaire d’un permis AM (ou d’un BSR, brevet de sécurité routière, obtenu avant le 19 janvier 2013) délivré par une école de conduite ou une association agréée après une formation de 8h sur 2 jours minimum.

Pour obtenir le permis AM, vous devez :

  • être âgé de 14 ans révolus
  • être titulaire de l’ASSR 1 (en classe de 5e) ou l’ASSR 2 (en classe de 3e) ou l’ASR (dans les Greta, pour les apprentis et tous ceux qui ont quitté le système scolaire)
  • suivre une formation pratique en école de conduite 
  • fournir un dossier d’inscription auprès de la préfecture qui délivrera le permis

Avec l’attestation de suivi de la formation pratique, vous pouvez conduire une voiturette pendant une durée maximale de 4 mois en attendant la délivrance du permis AM par la préfecture. La validité du permis AM est limitée à 15 ans.

La voiture sans permis ne nécessite pas de permis mais la carte grise reste obligatoire. La plaque d'immatriculation est obligatoire à l’arrière du VPS mais facultative à l'avant.

Pour faire immatriculer votre voiturette, vous devez effectuer les mêmes démarches que pour un véhicule classique.

Oui ! Conduire une voiture sans permis nécessite d’être assuré pour sa responsabilité civile ! Une voiturette peut causer des dommages matériels ou corporels à des tiers, comme n’importe quel autre véhicule.

Oui, généralement, le tarif de la prime d'assurance est moins élevé que pour une voiture classique.

A savoir
Le conducteur d'une voiturette ne bénéficie pas du bonus-malus appliqué aux conducteurs d'une voiture classique.