Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Publié le 25 oct. 2021
Temps de lecture : 3 minutes
Vous avez garé votre voiture dans une rue pourtant calme pour la nuit. Le lendemain matin, au moment de la reprendre, horreur : vous retrouvez vos 4 vitres cassées. Quelles démarches effectuer face à un acte de vandalisme ? Comment se faire indemniser par votre assurance auto ? La réponse sans plus attendre...

Comment et où porter plainte ?

Premier réflexe : si vous retrouvez votre voiture vandalisée, déposez plainte sous 24 heures au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche.

Donnez le plus de détails possible : lieu, date, photos, témoignages, ...

vandalisme sur fenêtre de voiture

Voiture rayée, vitre cassée, dégradation... Mon assurance auto me rembourse-t-elle en cas de vandalisme ?

Deuxième réflexe : ressortez votre contrat d'assurance auto ou appelez votre assureur pour savoir si vous avez souscrit une garantie Dommages tous accidents ou une garantie Vandalisme.

  • La garantie Dommages tous accidents couvre tous les dommages matériels subis par le véhicule
  • La garantie Vandalisme pour la voiture est proposée par certains assureurs en option d'une assurance au tiers ou d'une formule intermédiaire. Elle est incluse dans l'assurance tous risques.

Si vous n'avez souscrit aucune de ces 2 garanties, vous ne serez pas remboursé, sauf si le malfaiteur est retrouvé et identifié. C'est alors son assurance Responsabilité civile qui vous dédommagera.

Et pour mes affaires personnelles ?

Si, à la suite du vandalisme, des affaires personnelles sont dérobées, il faut faire jouer l'option Contenu.

A quelle indemnisation puis-je prétendre ?

La garantie vandalisme couvre les frais de réparation du véhicule dans les limites fixées par le contrat d'assurance auto. L'indemnisation, pour un acte de vandalisme, varie en fonction des contrats d'assurance auto.

Attention : certains dommages sont exclus des garanties. Lisez donc bien les conditions avant de souscrire.

Pour la garantie Dommages tous accidents ou la garantie Vandalisme, une somme peut rester à la charge de l'assuré : la franchise. En revanche, le malus n'est pas appliqué en cas de vandalisme. 

En cas de vandalisme sur votre voiture, déclarez le sinistre à votre compagnie d'assurance dans les 5 jours ouvrés par tous moyens prévus dans le contrat.

Dans les plus brefs délais, fournir les pièces utiles qui permettront d'apprécier le dommage :

  • Une copie du dépôt de plainte effectué au commissariat ou à la gendarmerie,
  • Des photos du véhicule vandalisé,
  • Éventuellement des témoignages.

S'il y a lieu, votre assureur fera chiffrer les dégâts par un expert. Ce dernier fixera le coût des réparations, déduction faite de l'éventuelle franchise.

L'idéal est évidemment d'avoir un garage sécurisé fermé même si cela n'exclut pas à 100% un acte de vandalisme. Pas facile, si vous habitez en plein centre-ville.

Essayez de garer votre voiture dans un lieu éclairé et passant plutôt que dans une ruelle isolée.

Evitez les objets de valeur à l'intérieur du véhicule, et de manière générale, rien de visible qui pourrait tenter les voleurs ou malfaiteurs.

Enfin, si le vandalisme se répète, prévenez la mairie qui peut organiser des rondes plus fréquentes.

La destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien est punie de 2 ans d'emprisonnement et de 30.000 € d'amende, sauf s'il s'agit d'un dommage léger.

En cas de vandalisme léger (inscriptions, signes, dessins) sur un véhicule, l'auteur est puni d'une amende de 3.750 € et d'une peine de travail d'intérêt général.