Assurance auto jeune conducteur : comment payer moins cher ?

Mis à jour le 31 mars 2022
Temps de lecture : 6 minutes
Les statistiques sont sans appel : les jeunes conducteurs sont en cause dans près d'un quart des accidents graves(1). Pour eux qui n’ont pas d’expérience de conduite et qui sont sans antécédents d’assurance, le coût de l'assurance auto peut être lourd. Il existe pourtant des moyens de réduire la facture. Les règles de conduite à suivre.
(1)  http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Accidents-jeunes-18-24-ans
Pour le grand public, la notion de "jeune conducteur" est assez floue parce qu'en réalité, elle n'est pas définie par la loi. Aussi, aux yeux des assureurs, sont considérés comme "jeunes conducteurs" plusieurs profils de conducteurs.

Une fois le permis de conduire en poche, vous obtenez un capital initial de 6 points pendant une période probatoire (avant d’atteindre les 12 points pour le permis définitif).

La durée du permis probatoire varie en fonction de la méthode d'apprentissage de la conduite.

  • Elle est de 3 ans si vous avez suivi un apprentissage classique de la conduite ou un apprentissage en conduite supervisée.
  • Elle est de 2 ans si vous avez suivi un apprentissage anticipé de la conduite (AAC) ou si vous avez effectué une formation complémentaire ou stage post-permis.

Chaque année, votre permis est crédité de plusieurs points si vous ne commettez pas d'infractions. Pendant la période probatoire, des règles s'appliquent à la conduite, notamment concernant la vitesse et le taux d’alcool autorisé.

Pour les compagnies d’assurance, le statut de « jeune conducteur » s’étend aussi aux « conducteur novice », c'est-à-dire non seulement aux titulaires d'un permis de moins de 3 ans mais aussi :

  • aux conducteurs qui ont passé leur permis de conduire depuis plus de 3 ans mais qui n’ont pas été assuré en tant que conducteur principal ou secondaire depuis plus de 3 ans,
  • aux conducteurs de voiture de fonction pendant les 3 dernières années mais dont le nom n’apparait pas sur le contrat d’assurance auto,
  • aux conducteurs dont le permis de conduire a été annulé et qui ont dû repasser le permis de conduire.
période probatoire
Bon à savoir

La période probatoire du permis de conduire, durant laquelle le jeune conducteur doit apposer le signe « A » à l’arrière de son véhicule, est indiquée au verso du permis.

Pour les nouveaux permis sécurisés, la période probatoire est indiquée au dos du permis par :

  • le code 106 si le conducteur obtient le permis pour la 1ère fois
  • le code 105 pour un conducteur dont le permis a été invalidé ou annulé


Le prix des assurances auto, que ce soit chez les jeunes conducteurs, les conducteurs confirmés ou les seniors, tient compte de nombreux critères liés au véhicule et à l'assuré,

Les tarifs d'assurance sont calculés par les assureurs, notamment à partir de statistiques portant sur le nombre et le coût des d'accidents de la route. Par conséquent, la prime d'assurance n'est pas uniforme pour tous les conducteurs.

Les statistiques mettant en évidence que les conducteurs novices sont impliqués dans d'avantage d'accidents, une majoration peut être appliquée.

prix moyen assurance jeune conducteur

Faites glisser pour voir plus

1ère année de permis
100% de majoration
200€
2ème année de permis*
50% de majoration
150€
3ème année de permis*
25% de majoration
125€
4ème année de permis*
Disparition de la surprime
100€

(*) sans aucun sinistre durant la période précédente NB : il s'agit d'un exemple simplifié de calcul qui ne prend pas en compte le coefficient de bonus-malus, ou les modifications de cotisation à l'échéance annuelle.

Assurance auto jeune permis

Quelle voiture pour un jeune conducteur ? Il faut savoir que, outre la notion de jeune conducteur, plusieurs facteurs jouent sur le montant de l'assurance auto :

  • la ville de résidence
  • le modèle
  • la puissance
  • l'ancienneté
  • le prix de la voiture...
Si vous optez pour une voiture neuve et de puissance élevée, vous risquez donc de payer une prime plus importante qu'avec une voiture d'occasion et de puissance modérée.

Il existe différentes formules d'assurance auto :

  • l'assurance auto au tiers, formule économique
  • l'assurance auto tous risques, formule beaucoup plus complète

S'il est indispensable d'avoir une assurance auto (la garantie Responsabilité civile est obligatoire), inutile dans certains cas d'engager trop de frais.

L'assurance auto couvre la responsabilité civile obligatoire, à savoir les dommages matériels et corporels causés par le jeune conducteur à des tiers. La majorité des assureurs y ajoute une garantie assistance pour être dépanné en cas de problème. D’autres vont plus loin et prévoient également une garantie couvrant le conducteur lorsqu’il est blessé au volant.

assurance auto au tiers
Selon l'usage ou la valeur de la voiture, il peut être envisagé d'avoir une assurance au tiers un peu plus complète en termes de garanties, qui couvrira également les vols ou les bris de glace voire une assurance tous risques pour couvrir tous les dommages au véhicule.
Si vous roulez peu, moins de 7.000km/an ou moins de 9.000 km/an, pensez à l'assurance au kilomètre, beaucoup plus intéressante financièrement. C'est une formule qui vous fait bénéficier des mêmes garanties et services qu’en kilométrage illimité
mais avec des économies à la clé.

Renseignez vous sur l'opportunité de vous faire enregistrer comme conducteur occasionnel et, avec Allianz, profitez des avantages suivants :

  • Votre expérience ainsi acquise sera prise en compte au moment d’assurer votre propre voiture chez Allianz.
  • En cas d’accident, aucune franchise « jeune conducteur» ne sera appliquée sur le contrat de vos parents.

Faites des économies ! Bénéficiez chez Allianz d'une réduction allant jusqu'à 40% sur votre assurance auto si la voiture de vos parents est déjà assurée chez Allianz.

Cette réduction s’applique la 1ère année d’assurance pour les novices, et sous condition de l’ancienneté du contrat des parents.

 

 


Vous venez d'avoir votre permis ? Vous avez besoin d'un devis ?