Comment payer moins cher son assurance auto jeune conducteur ?

Les statistiques sont sans appel : les jeunes conducteurs sont en cause dans près d'un quart des accidents graves(1). Pour eux qui n’ont pas d’expérience de conduite et qui sont sans antécédents d’assurance, le coût de l'assurance auto peut être lourde. Il existe pourtant des moyens de réduire la facture. Les règles de conduite à suivre.
(1) http://www.preventionroutiere.asso.fr/Nos-publications/Statistiques-d-accidents/Accidents-jeunes-18-24-ans
Assurance auto jeune permis

Quelle voiture pour un jeune conducteur ? La dernière grosse cylindrée à la mode ? Il vaut mieux l’oublier ! Outre la notion de jeune conducteur, plusieurs facteurs jouent sur le montant de l'assurance auto :

  • la ville de résidence
  • le modèle
  • la puissance
  • l'ancienneté
  • le prix de la voiture...
Déménager ne résoudrait que peu de choses… le plus simple est de se concentrer sur le choix de la voiture. Choisissez la de préférence peu puissante et d'occasion. L'idéal est même d'opter pour un véhicule dont la côte à l'Argus est basse, voire nulle. Cela permettra de limiter votre contrat d'assurance auto à la simple formule au tiers.

Il existe différentes formules d'assurance auto :

  • l'assurance auto au tiers, formule économique
  • l'assurance auto tous risques, formule beaucoup plus complète

Une surprime est appliquée par l’assureur à un conducteur qualifié de novice. 
C'est le cas s'il est titulaire d'un permis depuis moins de 3 ans et s'il ne peut pas justifier d'une assurance au cours des 3 dernières années.

S'il est indispensable d'avoir une assurance auto, inutile cependant d'occasionner des frais inutiles. L'assurance auto au tiers couvre les dommages matériels ou corporels causés par le jeune conducteur à des tiers. La majorité des assureurs y ajoute une garantie assistance pour être dépanné en cas de problème. D’autres vont plus loin et prévoient également une garantie couvrant le conducteur lorsqu’il est blessé au volant.

Selon l'usage ou la valeur de la voiture, il peut être utile d'avoir une assurance au tiers un peu plus complète en termes de garanties, qui couvrira également les vols ou les bris de glace voire une assurance tous risques pour couvrir tous les dommages au véhicule.

En cas de sinistre auto responsable, la prise en charge des dégâts par l'assureur entraîne l'application d'un malus sur le contrat auto et alourdit d’autant la cotisation.

Pour les très petits sinistres (rayures, casse d'un feu ou dégât mineur sur la carrosserie), il peut être préférable de tenter un arrangement à l’amiable avec le propriétaire de la voiture que vous avez endommagée. Si la personne lésée s’y oppose, n’insistez pas car elle est dans son bon droit, déclarez normalement l’accident à chacun des assureurs. Quoi qu’il en soit, rédigez et signez toujours un constat amiable avec l’autre conducteur afin de garder une trace officielle au cas où un litige surviendrait ultérieurement entre vous.


Au volant, chaque comportement à risque peut mettre en péril votre vie, celle de vos passagers et celle des autres usagers de la route. 

Restez bien conscient des risques et adoptez une conduite responsable afin d’éviter les petits accros, ou pire, les drames…

N’hésitez pas à vous inscrire à un stage de conduite post-permis, ils sont proposés par les écoles de conduite, des organismes de formation spécialisés ou des associations.

Informations mises à jour le 4 octobre 2018.
Souscrire assurance auto
Voir tous nos conseils auto