Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Partir en vacances, c'est l'occasion de ne plus penser à rien, et surtout pas à son quotidien. Alors, parce qu'un départ en voyage n'est tout de même pas à prendre à la légère, nous avons listé pour vous tous les éléments nécessaires pour que vous puissiez vraiment partir l'esprit tranquille. Une fois tous ces rappels et ces astuces bien pris en compte, vous n'aurez plus qu'à penser au bon temps que vous allez prendre, sans inquiétude, et sans le moindre petit doute.
  •  Mis à jour le 23 juillet 2021
Quand vient le moment de préparer son voyage, l'excitation commence à monter : comment vous assurer de ne rien oublier avant de partir ? Avez-vous pensé à emporter tout ce dont vous aurez besoin ? Et que faire de vos animaux de compagnie ? Nous vous aidons à quitter votre logement l'esprit tranquille.
Protéger sa maison
Le départ est imminent et vous vous apprêtez à quitter votre foyer le temps de votre séjour. Voyagez l’esprit tranquille en suivant nos conseils !
conseils pour fermer sa maison
telesurveillance
En France, on dénombre un cambriolage toutes les 90 secondes environ. Découvrez dans cette vidéo nos 5 conseils pour savoir comment se protéger efficacement face aux risques de vol par effraction.
Quitter son logement plusieurs jours éveille parfois quelques inquiétudes. Pour les cambriolages comme en cas d’incendie, un service de télésurveillance peut vous permettre d’être averti et de bénéficier d’une protection en cas de problème. Découvrez les quatre avantages de la solution pour vous faire sauter le pas. 
telesurveillance


Un diagnostic de votre logement

Installation et maintenance facile


Une protection en continu


L’esprit tranquille en cas d’effraction
telesurveillance
Et si vous êtes toujours anxieux malgré ces conseils, découvrez le système d’alarme sécurisé et connecté d'Allianz en partenariat avec Sepsad, à partir de 31€ par mois.
Prendre l'essentiel
Votre checklist à télécharger
Pour partir l’esprit serein avant d’entamer un long trajet en voiture ! Du plus important au plus utile, ne laissez plus rien derrière vous. 
 
indispensables voyage

Testez vos connaissances 
Et maintenant, à vous de jouer !
 
Penser aux animaux
faire garder son animal de compagnie

Lorsqu’on part en voyage et qu’on a un animal de compagnie, se pose la question de l’emmener ou pas avec soi. À quoi faut-il penser avant de partir ? Que faut-il avoir en tête lorsqu’on voyage avec un animal de compagnie ? 

Si vous avez choisi de voyager sans votre animal de compagnie, plusieurs options s’offrent à vous pour partir en toute tranquillité.

Vous pouvez demander à une personne de confiance soit de s’installer chez vous le temps de votre séjour, soit de passer tous les jours pour s’occuper de votre animal de compagnie, en fonction aussi de ses besoins (un chien est souvent plus demandeur d’attention qu’un chat). Si vous le pouvez, prévoyez de présenter votre animal en amont de votre départ, pour lui laisser le temps de s’habituer à son gardien, et que le changement se passe en douceur. Pensez à vérifier qu’il est bien à jour dans ses vaccins avant de le confier ! Si personne de votre entourage n’est disponible, il existe des associations ou des organisations qui peuvent s’en charger :  Holidogs par exemple, ou Animalin. Les prix varient mais, en moyenne, comptez environ 15€ par jour pour un chat, 20€ pour un chien.

Dans tous les cas, laissez à disposition le carnet de santé de votre animal de compagnie, et le numéro de votre vétérinaire en cas d’urgence. 

Cette option est aussi une bonne solution pour garder un œil sur votre domicile et dissuader de potentiels cambrioleurs, en leur montrant que votre logement est occupé.

Que vous ayez un chien, un chat, des oiseaux… Vous pouvez aussi choisir de placer votre animal de compagnie en pension, un endroit spécialement aménagé, appelé chenil, chatterie ou “hôtel pour animaux”. Là, vos animaux de compagnie sont gardés par des professionnels, avec d’autres animaux de compagnie. 

Une fois encore, pensez à donner aux gardiens de votre animal son carnet de santé, afin qu’ils aient toutes les informations nécessaires sur les soins à lui apporter, et ses vaccins.  

L’appellation NAC concerne les Nouveaux Animaux de Compagnie : les oiseaux, les lapins, les rongeurs, les reptiles…  Comme pour les chiens et les chats, vous pouvez les faire garder dans un endroit dédié. Pour ces animaux à la santé fragile, nous vous recommandons de vous déplacer sur place pour vous assurer des conditions nécessaires à leur prise en charge. 

Avant de prendre le départ et de laisser votre animal de compagnie, il est vivement conseillé de l’emmener chez un vétérinaire, pour procéder à un check-up complet et voir s’il faut éventuellement mettre en place un traitement en votre absence. Vous vous éviterez ainsi de mauvaises surprises pendant vos vacances, alors que vous êtes loin. C’est aussi l’occasion de vérifier que tous ses vaccins sont à jour. Anticipez cette visite chez le vétérinaire avant l’été, pour être sûr de trouver une disponibilité. Veillez aussi à ce que votre animal de compagnie soit pucé, tatoué, ou qu’il ait bien un collier avec des coordonnées inscrites, s’il venait à s’égarer ! 

En cas d’urgence vétérinaire, le numéro à appeler est le 3115. Si votre animal est bloqué quelque part, ou présente un risque pour autrui, il faut appeler les pompiers (18)

faire garder son animal de compagnie
Voyager avec son animal de compagnie demande de l’organisation. Il y a quelques règles à suivre pour voyager sereinement et sans tracas avec ses animaux de compagnie.

Lorsque vous voyagez avec votre animal de compagnie, pensez à prendre dans vos bagages : 

  • un sac de transport
  • son carnet de santé 
  • son harnais, une laisse de rechange ou de secours
  • ses gamelles, à garder à portée de main car vous en aurez besoin lors du trajet.

Pensez aussi à faire davantage de pauses ! Comme tous les autres passagers, votre animal de compagnie a besoin de faire des pauses, de s’hydrater et de se défouler ! Toutes les aires de repos accueillent les animaux, et certaines disposent même d’espaces dédiés. Vérifiez si l’une d’entre elles se trouve sur votre chemin.

En voiture, la sécurité du conducteur et de ses passagers est primordiale, et un animal de compagnie peut perturber la conduite, réduire le champ de vision, ou faire des gestes brusques susceptibles d’effrayer… C’est pour cette raison qu’il est vivement recommandé d’empêcher votre animal de bouger.

Si vous avez un grand chien, installez-lui un coin dans le coffre, pour éviter qu’il ne bouge dans l’habitacle. Vous pouvez aussi, si nécessaire, l’attacher avec un harnais. Les petits chiens et les chats doivent être mis dans une cage de transport. 

Certains signes sont facilement identifiables. Votre animal peut avoir des nausées : il va alors beaucoup saliver. Il peut aussi éprouver une angoisse due au trajet : il va alors miauler, aboyer, ou rester prostré dans un coin. 

Pour qu’il se sente mieux, veillez à toujours avoir une gamelle d’eau fraîche à lui proposer. Vous pouvez aussi le rassurer. Il existe même des sprays spéciaux conçus pour les apaiser pendant les transports. 

Lorsque vous préparez votre itinéraire, vérifiez si des cliniques vétérinaires se situent sur votre chemin en cas d’urgence. 

Un pic d’abandons est observé chaque été, et de nombreux animaux sont laissés au bord de la route. Cette pratique est illégale. Si vous en êtes témoin, ou si vous trouvez un animal abandonné, contactez le numéro vert d’urgence de la SPA mis en place spécialement pendant l’été au 0 800 300 400. 

Protégez au mieux votre animal domestique avec l'assurance chien chat : à partir de 8.90€* pour un chat et 10.50€* pour un chien.
* Tarif pour un chat ou un chien, âgé de 3 mois à 7 ans dans le cadre de la formule Budget. Tarif applicable au 01/04/2021, donné à titre indicatif.
De la préparation de la voiture à la gestion de crise pendant le voyage, découvrez nos conseils pour prendre la route en toute sécurité et passer un voyage agréable.
Contrôle du véhicule
verifier sa voiture avant de partir
Sécurité routière

Votre checklist
à télécharger

Adoptez dès à présent les bons gestes de sécurité pour prendre la route sereinement ! 
 
test securite routiere


Êtes-vous incollable
avec les mesures de sécurité sur la route ?
A vous de jouer !
 
Gestion du stress
stress en voiture
Voyager avec des enfants n’est pas de tout repos. Quelques conseils pour retrouver la sérénité dans la voiture. 

Avec un peu de préparation, les situations de stress ou de crise peuvent être anticipées et évitées. Avant votre départ, faites une liste de tous vos besoins pour maintenir tout le monde occupé et satisfait.

N’oubliez pas d’inclure une petite trousse à pharmacie comprenant au minimum des pansements, de l’antiseptique et du paracétamol pour les petits bobos, ainsi que des médicaments contre le mal des transports. 

Partir en vacances est synonyme d’excitation pour les plus jeunes. Pour éviter toute situation non maîtrisée pendant votre périple, pensez à expliquer en amont du départ que les vacances ne commencent pas sur la route, mais au moment d’arriver sur votre lieu de villégiature.

C’est également l’occasion de leur rappeler l’importance de ne pas déconcentrer le conducteur et de les sensibiliser à la sécurité routière. 

Si une situation demande votre attention à bord, ou si vous êtes vous-même en danger, ne tentez pas de résoudre le problème en roulant. Trouvez l’aire de repos la plus proche afin de dénouer les tensions sans menacer votre sûreté sur la route.

En cas de réelle urgence mettant en danger direct la vie ou la sécurité des personnes à bord du véhicule sur une voie rapide, garez-vous sans tarder sur les bandes d’arrêt prévues à cet effet et appliquez les procédures réglementaires :

  • équipez-vous de gilets de sécurité
  • sortez du véhicule prudemment 
  • placez-vous derrière les glissières

Pour appeler les secours, privilégiez les bornes d’appel d’urgence situées tous les 2 kilomètres. Celles-ci sont géolocalisées et permettent au secours d’intervenir rapidement. Sinon, en cas d’accident important, contactez le SAMU (15) en priorité, les pompiers (18) pour venir en aide et sécuriser le périmètre, ou bien le numéro d’urgence européen (112) si vous vous trouvez à l’étranger.

En cas de crise, ajouter de la colère à la nervosité ne fait jamais bon ménage. Plutôt que de répondre par l’agacement, essayez de comprendre la cause du problème pour le résoudre calmement. 

Parfois, le meilleur remède est aussi le plus simple. Si une contrariété survient, essayez de vous concentrer sur le positif. Mettez un peu de musique, faites une pause, … Toutes les astuces sont bonnes pour passer un bon moment !

indispensables voyage
Covoiturage
conseil conduite route
Le covoiturage présente de nombreux avantages : économique et écologique, c’est également l'occasion de créer de belles rencontres ! Pour un voyage inoubliable, quelques règles doivent cependant être respectées. 
Le respect des horaires

Pour partir du bon pied, il est primordial de ne pas arriver en retard au point de rendez-vous afin de ne faire patienter personne. Si un imprévu empêche d’être à l’heure, la politesse exige de prévenir la personne concernée dès que possible.

Civilité et sécurité sont les maîtres-mots pour passer un bon trajet ensemble ! 

 Le conducteur est maître à bord

Avant de prendre la route en covoiturage, des règles sont généralement indiquées par le conducteur. Il est important de les suivre pour la sécurité et le respect du bien-être de chacun.

Ainsi, si la nourriture et l’utilisation des téléphones sont interdites à bord, cela vaut pour tous. Évitez de fumer dans le véhicule, afin que la fumée ou l’odeur n’incommode personne à bord. 

Privilégiez une bonne entente
La disposition des passagers à bavarder est souvent indiquée sur les applications de covoiturage. Pour vous occuper, vous pouvez mettre de la musique ou un podcast, mais respectez à nouveau les goûts et les limites de chacun. Évitez au possible de lancer des débats ou encore d’étendre vos opinions personnelles si vous n’êtes pas invité à le faire. Éveiller des tensions n’est pas seulement mauvais pour l’ambiance à bord, c’est également dangereux pour la concentration du conducteur. 
Vous êtes arrivé à bon port et le voyage s’est passé sans tracas : n’oubliez pas de remercier votre conducteur et de séparer équitablement les frais liés au voyage. Le covoiturage est avant tout une expérience de partage ! 
Jeux et activités

Les trajets en voiture pour les départs en vacances sont souvent longs, surtout pour les enfants. Afin que la route passe plus vite, nous vous proposons  :

livre audio
Pour que les trajets en voiture soient le plus agréables possible, la musique ou les histoires racontées peuvent ête de bonnes solutions pour se distraire, se détendre ou simplement s'occuper. Si vous êtes à court d’idées, nous vous proposons des playlists, des podcasts (émissions à écouter)  et des livres audio qui plairont aux petits comme aux grands ! 

Petits curieux - Explique de façon simple aux enfants les phénomènes du monde qui les entoure

Maman j’ai raté l’actu - Décrypte pour les enfants l’actualité du moment

Les P’tites histoires - Une multitude d’histoires longues ou courtes

Des histoires en musiques - L’histoire des opéras célèbres

Mythes et légendes - Pour connaître les dieux et déesses du monde entier

Les Odyssées - Pour découvrir les grandes figures de l’histoire

 Le petit bonhomme de pain d’épice – Histoire à écouter avec Flammarion Jeunesse

 A pas de loup – Histoire à écouter avec Flammarion Jeunesse

 Blanche Neige et les 7 nains – Histoire à écouter avec Flammarion Jeunesse

 Lis moi une histoire – RTL

 Une histoire d’Ulysse pour les enfants – Jean Pierre Vernant

 Les aventures de Tintin – France Culture  

Un cahier d'activité à imprimer avec des jeux, des conseils de prévention et des astuces pour apprendre en s'amusant et que tout se passe bien pour chacun !

 

Les vacances ouvrent le champ de beaucoup de nouvelles activités à faire en famille. Certaines demandent une vigilance particulière pour éviter de se blesser, ou d’avoir des accidents. Baignade, randonnée, escalade, bricolage… Quelles que soient vos activités au programme de cet été, on vous a préparé des conseils pour être certain que tout se passe bien.
Se baigner sans danger
protection enfant plage
  • Au moment de partir, le choix du lieu de baignade est très important.
    Bien qu’il soit tentant de partir dans des lieux reculés pour éviter la foule, vérifiez auparavant que la baignade soit autorisée et surveillée. Même si vous gardez un œil sur les enfants, seuls des maîtres-nageurs sauveteurs entraînés ont la capacité d’intervenir au plus vite en cas de problème.
  • Sur place, prêtez également attention aux panneaux et drapeaux de signalisation.
    Ceux-ci donnent de nombreuses informations, dont les interdictions, la zone de surveillance, les horaires des marées, ou l’état actuel de la mer. Un drapeau vert indique que la baignade est surveillée et ne présente aucun risque particulier. Un drapeau orange invite à la prudence. Un drapeau rouge interdit la baignade, en raison d’un phénomène particulièrement dangereux.
  • Pour les jeunes nageurs équipés de brassards ou de bouées, vérifiez bien l’état des équipements avant de partir. Ils ne doivent pas être abîmés ou dégonflés.
  • Pensez également à vous munir de tout le nécessaire pour se protéger de la chaleur et du soleil : eau en quantité suffisante, chapeaux, crème solaire, lunettes de soleil…

Enfin, restez alertes et demandez aux enfants de rester dans votre champ de vision sans trop s’éloigner pour pouvoir les surveiller.

protection enfant piscine
  • Pour une piscine privée familiale. Si vous possédez une piscine enterrée, celle-ci doit être équipée au minimum d’un abri, d’une alarme, d’une barrière ou bien d’une couverture aux normes. Ceux qui ne disposent d’aucun de ces dispositifs s’exposent notamment à des sanctions pénales. Pour une piscine hors sol, il n’existe pas de réglementation spécifique, mais la surveillance active et permanente des enfants par un adulte reste nécessaire.
  • Pour une piscine privée collective. Dans une résidence ou en camping, les piscines doivent respecter des exigences de sécurité strictes, mais la présence de surveillants n’est pas toujours obligatoire. Veillez donc à surveiller vos enfants, et à les inviter à faire preuve de prudence, pour la tranquillité de tous et leur propre sécurité.
  • Pour une piscine publique. Les piscines municipales obéissent au code du sport et au code de la santé publique pour la sécurité et l’hygiène. La présence de personnel qualifié pour la surveillance est obligatoire. Toutes les règles à respecter sont généralement affichées à l’entrée. Celles-ci peuvent porter sur la tenue, l’hygiène, le comportement, l’âge auquel il faut un accompagnateur… En cas de non-respect de ce règlement, des sanctions peuvent être appliquées. Veillez donc à bien les consulter et à informer les enfants de l’attitude à adopter.

Avec la chaleur qui grimpe en flèche, il est tentant de se jeter à l’eau sans attendre. Mais la piscine n’est pas sans danger ! Obligations et recommandations pour nager en sécurité.

 

Se dépenser sans risques
Vous avez pris votre décision, vos vacances seront sportives. Quelle que soit l’activité choisie, il est important de bien se préparer.
Consultez votre médecin traitant
 
Afin de faire un bilan de santé de toutes les personnes qui participeront à l’activité. Celui-ci peut également délivrer quelques conseils en fonction du sport pratiqué.
Entraînez-vous
 
Si vous sortez de votre zone de confort, ou si vous n’avez pas l’habitude de vous dépenser, n’attendez pas le dernier moment pour vous remettre en forme ; pratiquez quelques exercices réguliers au moins un mois à l’avance.
Renseignez-vous
 
Informez-vous auprès de l’organisateur ou d'experts sur les contraintes physiques et spécifiques de l’activité. N’essayez jamais de découvrir une activité à risques sans quelqu’un d’expérimenté dans le groupe. Etudiez bien le parcours en amont et identifiez les points à risques.
Prévenez votre entourage
 
Informez au moins une personne extérieure de votre programme pour que les secours puissent intervenir au plus vite en cas de problème
Enfin, le jour de l’activité, assurez-vous de bien vous échauffer, prévoyez de l’eau en quantité suffisante, et vérifiez consciencieusement l’état des équipements. Pour vous assurer de ne rien oublier, n’hésitez pas à préparer une check-list des indispensables à emporter avec vous.
En manque d’inspiration pour vos prochaines vacances sportives ? Partez à la découverte de nouvelles activités, dans le respect des réglementations.
Randonnée

La randonnée en famille : partir bien préparés

Pour les randonneurs aguerris comme pour les débutants, toutes excursions demandent un minimum de précautions. Quelques conseils pour une balade agréable et sans tracas.

 

Escalade

En dehors des structures artificielles gérées par des structures professionnelles, l’escalade en autonomie obéit à relativement peu de réglementations, mais demande beaucoup de préparation, de prudence, et d’expérience.

Pour plus de sécurité, il est fortement recommandé de s’orienter vers des clubs ou des moniteurs recommandés par la Fédération Française Montage Escalade (FFME). 

securite escalade

Une autre manière de découvrir l'escalade :  la via ferrata. Avec une formation minimum et une condition physique raisonnable, de nombreux pratiquants pourront parcourir des parois rocheuses raides et vertigineuses. A la différence de l'escalade, les techniques de progression et d'assurage sont simples. Les voies les plus faciles et les mieux équipées sont même accessibles aux enfants accompagnés.

Plus de détails sur le site de la Fédération Française des clubs alpins et de montagne : https://www.ffcam.fr/via_ferrata.html

Découvrez aussi l'accrobranche

Très populaire chez les enfants, l’accrobranche permet de se dépenser en étant en contact direct avec la nature. Il existe plusieurs de niveaux de difficulté et deux types de pratiques :

  • la pratique surveillée, où les opérateurs gèrent le site et les installations, mais n’accompagnent pas les participants 
  • la pratique encadrée, pour laquelle les encadrants accompagnent les participants tout au long du parcours
Rando VTT

Avant toute chose, il est primordial de bien étudier son parcours : de nombreux chemins peuvent mener vers des propriétés privées, des zones interdites aux VTT, ou des endroits impraticables. Il vaut donc mieux suivre des chemins balisés, reconnus et conseillés récemment par d’autres randonneurs. Ceux-ci peuvent notamment avertir d’un nouveau danger sur la route, causé par exemple par des événements climatiques récents.

Le site internet VisoRando permet notamment de trouver de nombreux parcours conseillés par d’autres internautes, avec de nombreuses informations utiles.

Ski nautique
De nombreuses règles encadrent les activités nautiques afin de protéger toutes les personnes qui y participent, comme les autres pouvant se trouver à proximité.
ski nautique

Pour pratiquer le ski nautique, le skieur doit :

  • avoir au moins 16 ans
  • savoir nager
  • être équipé d’un gilet de sauvetage correctement ajusté

Sur le bateau doivent se trouver au minimum deux personnes : un conducteur et un observateur. Le conducteur doit posséder un permis de bateau à moteur valide, mais également une licence de moniteur de ski nautique ou un diplôme en éducation physique. De plus, l’activité doit être pratiquée à plus de 300 mètres du rivage.

Canyoning

Pouvant être particulièrement risqué s’il n’est pas bien encadré, le canyoning consiste à suivre des cours d’eau en associant différentes pratiques : nage, randonnée et escalade.

Sa pratique est strictement réservée aux environnements spécifiques qui lui sont attribués et doit être supervisée par un titulaire d’un diplôme permettant son exercice.

De nombreux professionnels proposent néanmoins des parcours très accessibles, personnalisables et adaptés à tous les niveaux, pour les adultes ou les enfants à partir de 6 ans.

Navigation
Même si chaque activité nautique a ses propres règles, voici quelques conseils qui peuvent s’appliquer à toutes les situations.
assurance bateau

Au préalable, il est capital de bien se préparer : 

  • Renseignez-vous sur le lieu dans lequel vous souhaitez vous rendre et ses règles spécifiques
  • Assurez-vous que tous les passagers soient en forme et sachent nager, et informez-les du programme et des règles de sécurité à bord.
  • Pensez à prendre votre permis bateau si vous êtes le conducteur et vérifiez les conditions de navigation
  • Prévoyez de quoi vous protéger de la chaleur, du soleil, et de la déshydratation. 
  • Prévenez quelqu’un à terre de votre parcours même si vous êtes équipé d’un appareil de géolocalisation.
  • Préparez vos équipements :munissez-vous de tous les équipements nécessaires, en rédigeant auparavant une checklist pour ne rien oublier. La liste peut varier en fonction de vos activités, mais vous pouvez retrouver les matériels de sécurité obligatoires et recommandés pour la sécurité des passagers sur un bateau en mer sur Service-Publique.fr. Parmi eux, vous trouverez notamment les équipements individuels de flottabilité ; faites attention à ce que ceux-ci soient adaptés à la taille de vos passagers et bien ajustés.
Activités estivales sans danger

Les bons conseils prévention pour les ados 
prevention vacances adolescent
  • Vos ados réclament un peu de liberté ? A partir de 14 ans, vous pouvez envisager de louer des VTT ou encore des vélos à assistance électrique. Bon à savoir : le locataire déclaré doit être majeur.
  • Pour les adolescents plus âgés, il est probable que certains veuillent rejoindre des amis et commencent à faire la fête en autonomie. Sensibilisez-les sur les dangers de l’alcool et des substances illicites. Assurez vous qu'il n'y ait plus de nuisances sonores après 22h.

    Pour des raisons de sécurité, comme pour limiter les rassemblements festifs nocturnes, de nombreuses plages sont également interdites d’accès la nuit.

Rester vigilant sur votre lieu de vacances
accident domestique vacances

Loin de chez soi, il est facile de relâcher son attention. Mais même en vacances, la vigilance est de mise vis-à-vis des accidents domestiques, surtout si vous logez dans un endroit que vous ne connaissez pas bien.

Si vous voyagez avec un enfant en bas âge, identifiez et protégez dès l'arrivée tous les facteurs de risque potentiel : coins de meubles,  éléments dangereux à portée, prises et installations électriques, escaliers ...

N’hésitez pas à garder une lampe portative près de votre lit si vous devez vous lever dans la nuit.

Si vous souhaitez réaliser des activités manuelles avec les enfants 
bricolage

Pour initier vos enfants au bricolage ou à l'entretien du jardin, accompagnez-les toujours lorsqu’ils utilisent des outils pouvant être dangereux. 

En cas d’urgence, vous pouvez contacter le SAMU (15), les pompiers (18) ou bien, si vous vous trouvez à l’étranger, le numéro d’urgence européen (112).

Pour les amateurs de grillades, redoublez de vigilance !

  • Éloignez les enfants du feu et équipez-vous de gants et de pinces adaptées pour manipuler les braises et vos aliments.
  • Tenez à distance tous les objets inflammables et n’utilisez jamais d’alcool à brûler.
  • N’utilisez pas d’eau pour éteindre votre barbecue  : la vapeur peut vous brûler, et vous risquez de créer des projections avec la graisse des aliments. Laissez simplement le feu se consumer, en gardant toujours à proximité le couvercle de l’appareil s’il en possède un, afin d’étouffer les flammes.

Se déplacer en toute sécurité avec les moyens de transport légers

trottinette

Pour des raisons écologiques, économiques, pour faire un peu de sport ou simplement par plaisir, il est parfois préférable d’opter pour un moyen de transport léger.

  • Le vélo :  très populaire parmi ceux qui cherchent une alternative à la voiture. Le vélo à assistance électrique (VAE) permet de parcourir facilement de grandes distances.
  • La trottinette – musculaire ou électrique - à l’avantage de prendre peu de place mais nécessite une phase d’apprentissage pour bien maitriser son comportement. Elle est également peu adaptée pour parcourir de longues distances ou transporter des marchandises.
  • Les rollers ou le longboard : plutot destinés aux plus sportifs mais se transportent très facilement partout. Ces solutions nécessitent toutefois de l’expérience pour rouler sur un sol irrégulier.
  • Onewheel, segway, hoverboard… : ce sera peut etre l'occasion de tester ces nouveaux modes de déplacement mais là encore prudence, un peu d'expérience sera la bienvenue pour ne pas finir les vacances plus tôt que prévu !

Pour en savoir plus sur la réglementation de ces véhicules et les équipements recommandés, retrouvez nos conseils pratiques : 

Comment bien utiliser les nouveaux véhicules électriques ?

Les vacances présentent leur lot d’aléas ! Lorsque vous vous trouvez face à un problème, il est important de savoir comment réagir. Nous vous expliquons comment le faire en cas d’insolation ou de piqûre… Mais aussi comment trouver un médecin lorsqu’on est loin de chez soi ou lorsque vous êtes face à un sinistre dans votre logement de vacances… Pour ne pas laisser ces incidents vous gâcher vos bons moments !

Lorsque vous partez en vacances, la trousse de secours est l’un des essentiels à emporter dans vos bagages. Elle doit comporter le nécessaire pour soigner les petites plaies et les douleurs légères et modérées : pansements, antiseptique, compresses, paracétamols…  Mais certains cas ne peuvent être soignées soi-même ou ce n’est pas conseillé.

Si la blessure ou la douleur demande à être traitée dans l’urgence, qui contacter ?

  • Le SAMU (le 15) : lorsque vous êtes face à une détresse vitale, comme un arrêt cardiaque, par exemple.
  • Les pompiers (le 18) : lorsque vous êtes face à un accident de personne, une chute ou un accident de la circulation, par exemple.
  • Le numéro d’urgence européenne (le 112) : si vous êtes en vacances dans un État membre de l’Union Européenne, ce numéro vous permet de joindre un organisme de secours même si vous ne connaissez pas son numéro local.

Si la blessure nécessite un avis médical, il ne faut pas hésiter à se rendre aux urgences (si besoin est) ou à prendre rendez-vous avec un médecin. Mais en vacances, les médecins disponibles sont moins nombreux et donc plus sollicités. Pour gagner du temps et de l’efficacité, vous pouvez vous tourner vers la téléconsultation, qui vous permettra de consulter un médecin à distance, d'avoir un avis et une ordonnance pour des médicaments si besoin. Attention, certains cas demandent quand même d’être examinés en présentiel. Pour prendre un rendez-vous avec un médecin en téléconsultation, vous pouvez vous rendre ici.

Comment reconnaître quelqu’un qui ressent un coup de chaud ou qui est victime d’une insolation ? C’est une personne qui présente plus ou moins soudainement des maux de tête, des vertiges, une grande soif et qui peut aller jusqu’à faire un malaise.  Dans ces cas-là, il faut agir rapidement. Tout d’abord, il est important de mettre la personne concernée à l'abri du soleil, dans un endroit frais si possible. La déshydratation peut arriver vite, veillez à lui donner de l’eau en quantité suffisante. 

Il est aussi important de faire baisser progressivement la température du corps, mais attention, ne plongez pas la personne dans un bain ou sous une douche froide, car il y a un risque de choc thermique. Privilégiez une eau tiède, pour la rafraîchir en douceur. Laissez la personne au repos pendant un certain temps, répétez le processus de rafraîchissement et évitez l’exposition au soleil quelques jours. Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site des sapeurs-pompiers

Lors d’une escapade en vacances, les situations de piqûres d’insectes ou de morsures sont fréquentes. Si elles sont considérées comme répandues et majoritairement sans grand danger, elles doivent tout de même être prises en charge, notamment si la personne concernée risque de faire une réaction allergique, ce qui pourrait aggraver nettement la situation.

  • Si vous êtes face à un cas de morsure d’animal, le premier risque est celui d’une infection. Il est donc très important de désinfecter avec attention la plaie avec de l’eau claire et du savon, puis d’appliquer une compresse stérile. Si la plaie est large et profonde, et qu’elle saigne beaucoup, consultez un médecin : des points de suture peuvent être nécessaires. Suivant l’animal responsable de la morsure, vérifiez si la victime est bien vaccinée contre la rage ou le tétanos. Pour en savoir plus sur le protocole de vaccination en cas de morsure, rendez-vous ici.
  • Si vous êtes face à une morsure de serpent (de vipère, par exemple), appelez un service d’urgence. En les attendant, faites asseoir la victime et évitez-lui de bouger, pour limiter la propagation du venin.
  • Si vous êtes face à une piqûre d’insecte douloureuse (guêpe, abeille, frelon…), retirez le dard si vous le voyez : vous pouvez le faire avec une pince à épiler stérilisée ou avec un kit spécial que vous pouvez trouver en pharmacie. Désinfectez la piqûre et si possible, chauffez-la avec des compresses, un sèche-cheveux ou une source de chaleur pour estomper le poison qui a été injecté par l’insecte. Pour aller plus loin et reconnaître les différentes piqûres d'insectes, c’est par ici.
  • Si la personne présente une réaction allergique telles que des douleurs qui s’intensifient, des vertiges ou des gonflements, appelez les secours sans attendre ou rendez-vous aux urgences. 

En vacances dans une location comme chez vous, un sinistre peut arriver : un incendie, un dégât des eaux ou de la casse... Mais dans ce cas-là, comment fonctionne l’assurance ?

Dans le cadre d’une location, il n’est pas obligatoire ni pour le propriétaire ni pour le locataire de souscrire spécialement à une assurance habitation.  Si vous causez des dommages matériels dans le logement que vous avez loué, ils sont généralement couverts par votre assurance habitation, si la garantie villégiature est comprise dans votre contrat.

Certains contrats couvrent aussi vos objets personnels (tels que vos vêtements ou vos bijoux) s’ils se retrouvent volés ou abîmés à cause d’un dommage survenu dans votre logement de vacances (s’ils ont pris l’eau, par exemple).  Si votre contrat d’assurance habitation ne comprend pas cette garantie, vous pouvez tout à fait en souscrire une temporairement, le temps de vos vacances, de 1 à 90 jours.

Pensez donc à vérifier votre contrat d’habitation avant de partir ou à faire un point avec votre assureur afin de vous éviter de mauvaises surprises !