Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.


Comment résilier son assurance auto avec la loi Hamon ?

Mis à jour 10 Août 2021
Temps de lecture : 6 minutes
Vous avez souscrit votre contrat d'assurance auto il y a plus d'un an ? Si vous avez l'intention de changer d'assurance pour être mieux couvert ou tout simplement pour trouver moins cher, sachez que la loi Hamon simplifie la résiliation de certains contrats.
loi hamon

Sont notamment concernés par la loi Hamon les contrats d’assurance automobile obligatoire (pour les 2, 3 ou 4 roues) :

  • à tacite reconduction (contrats qui se reconduisent chaque année à leur échéance, sauf si l’assuré ou l’assureur les résilie)
  • couvrant des personnes physiques en dehors de leurs activités professionnelles.

Le nouvel assureur doit obligatoirement :

  • réaliser pour le compte de l’assuré les démarches de résiliation auprès de l'ancien assureur
  • veiller ainsi à la permanence de la couverture d’assurance entre l'ancien contrat et le nouveau contrat

Vous devez donc lui confier toutes les informations sur votre contrat d'assurance (numéro, immatriculation, date d'échéance principale) pour qu'il puisse adresser à votre ancien assureur une lettre de résiliation.


Depuis, 2015, la loi Hamon engendre 2 impacts sur l'assurance auto.
Désormais, votre assureur doit vous informer que vous disposez du libre choix du garagiste pour faire réparer votre automobile, en cas de sinistre garanti par votre contrat. Cette information vous est donnée dans votre contrat d'assurance auto, chaque année sur votre avis d'échéance, et au moment de votre déclaration de sinistre.

La loi Hamon élargit le droit de résiliation : vous, consommateur, êtes libre de résilier à tout moment votre assurance auto, passé le délai d'un an après la première souscription, sans pénalités ni frais.

  • Pour les contrats souscrits avant l'entrée en vigueur de cette loi, même s’ils datent de plus de un an, vous pouvez exercer votre droit à résiliation, à partir de votre prochaine date d’échéance.
loi hamon

Le but de la loi Hamon est de mettre en concurrence les compagnies d’assurances :

  • en facilitant encore la résiliation d’un contrat auto au terme d’un délai d’un an
  • pour aider à maîtriser son budget et à bien choisir son assurance auto, tant en terme de prix que de garanties et services

Pour résilier votre assurance auto dans le cadre de la loi hamon, vous n'avez aucune démarche à faire auprès de votre ancien assureur.

Comme l'assurance auto est obligatoire, elle ne doit pas être interrompue. Il vous suffit donc de souscrire un contrat d'assurance auto auprès d'un nouvel assureur et de lui fournir les coordonnées de votre ancienne assurance auto (nom de la compagnie d'assurance et numéro de contrat).

Ce dernier effectue les démarches auprès de l'ancien assureur en lui envoyant, pour votre compte une lettre de résiliation. Votre ancien contrat d’assurance est résilié un mois après l’envoi de cette lettre, et votre nouveau contrat d’assurance prendra effet à cette même date. . Votre voiture continue ainsi à être toujours couverte.

Si vous souhaitez résilier votre assurance auto parce que votre véhicule ne va plus circuler (attention, même immobilisée sur la voie publique, une voiture doit être assurée), vous pouvez résilier vous-même en adressant un courrier papier ou électronique à votre assureur.

assurance auto loi hamon

Grâce à la loi Hamon, les assurés bénéficient aussi de la faculté de résiliation après 12 mois de souscription pour plusieurs de leurs contrats. La loi Hamon s'applique notamment :

  • à l'assurance auto
  • à l'assurance moto
  • à l'assurance Multirisques habitation
  • aux assurances dites "affinitaires" : ce sont les assurances complémentaires de biens ou de services (assurance des téléphones portables par exemple).

La résiliation du contrat d'assurance prend effet 1 mois après la réception de la demande par l'assureur.

Attention : pour les assurances non obligatoires comme l'assurance Multirisques habitation pour les propriétaires ou les assurances affinitaires, c'est à vous de résilier votre contrat en adressant un courrier simple ou un courrier électronique à votre assureur.

Non, la résiliation d'assurance auto après la première échéance annuelle du contrat n'entraîne ni frais, ni pénalité, même si vous résiliez sans motif.

Vous serez même remboursé de la partie de la prime d'assurance correspondant à la période du contrat restant à courir.

Si, après avoir souscrit une nouvelle assurance auto, vous changez d'avis, il n'est en principe pas possible d'y renoncer.

Néanmoins, vous disposez d'un droit de rétractation :

  • Si vous avez souscrit votre contrat d'assurance auto à la suite d'un démarchage à domicile. Vous pouvez alors vous rétracter dans un délai de 14 jours à compter de la date de conclusion du contrat.
  • Si vous avez souscrit à distance, par internet, par courrier, ou par téléphone (y compris à la suite d'un démarchage téléphonique). Vous pouvez renoncer uniquement à l'assurance auto non obligatoire, c'est-à-dire aux garanties dommages au véhicule (vol, bris de glace, assistance...) dans un délai de 14 jours à compter de la date de conclusion du contrat. Vous ne pouvez pas renoncer à l'assurance auto obligatoire Responsabilité civile, aussi appelée assurance "au tiers" dans le cadre d'une souscription à distance.
Non, selon le moment et la cause de la résiliation, le code des assurances prévoit des conditions et des modalités de résiliation différentes.
avenir
Suivez nos conseils et choisissez la formule d’assurance auto et les services d’assistance qui vous facilitent la vie.
moment de vie demenagement

 

Déménagement, assurances, partenariats et services : suivez le guide !