Assurance auto avec franchise ou sans franchise : laquelle choisir ?

Mise à jour le 10 août 2022
Temps de lecture : 3 minutes
Si vous avez causé un accident de voiture et si vous êtes bien assuré, l'assurance auto vous remboursera les dégâts matériels ou corporels subis... Mais en principe, pas la totalité. Car l'assureur retiendra la fameuse "franchise".

Si l'assuré ne veut pas avoir à débourser quoi que ce soit (ou le moins possible) en cas de sinistre, c'est toujours possible... En contrepartie, il faut alors qu'il soit prêt à ce que le coût de ses cotisations d'assurance soit un peu plus élevé.

Quand le conducteur souscrit son assurance auto, il peut choisir la franchise qui correspond le mieux à sa situation personnelle. Mais il faut savoir que plus les franchises sont faibles, plus la prime d’assurance est élevée et inversement.

franchise assurance auto
Intérêt : zéro franchise = 0 € à payer en cas d'accident

Si vous choisissez une formule d'assurance auto sans franchise, vos frais de réparation seront intégralement remboursés en cas de sinistre (à condition d'avoir souscrit les garanties appropriées au sinistre). Vous n'aurez donc pas 1 euro à payer !

Cela peut être une option judicieuse si vous avez tendance à cumuler les accidents ou si votre voiture est particulièrement exposée aux risques (vol, bris de glace…).

Principal inconvénient : un montant de prime plus cher

Revers de la médaille, le fait que l'assureur paye intégralement les frais en cas d'accident se répercute sur le montant des cotisations d'assurance auto. Votre prime annuelle sera donc plus élevée.

Si vous êtes un très bon conducteur et que vous ne causez jamais d'accident, l'assurance sans franchise peut être envisagée.

 

Est-il plus rentable de prendre une assurance avec franchise et payer une part des réparations en cas de dommages ou de choisir une option sans franchise (ou franchise réduite) mais occasionnant des cotisations plus chères ? Faites vos calculs ! Tout dépend de votre profil de conducteur et du type de véhicule que vous possédez.

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour faire le bon choix, notamment :

  • vos antécédents de conduite et comportements au volant
  • la valeur et les caractéristiques techniques de votre véhicule
  • l'ancienneté de votre véhicule
  • la zone de circulation...
N'hésitez pas à demander conseil à votre conseiller Allianz qui connait bien les taux de sinistralité automobiles.
En fonction de l'assurance auto choisie - formule au tiers, formule intermédiaire ou formule tous risques - les montants des franchises peuvent varier. Il est donc indispensable de comparer les différentes offres avant la souscription.