La retraite est une nouvelle page de vie qui s'ouvre, avec des projets, des envies, des opportunités... Pour en profiter pleinement, mieux vaut la préparer le plus tôt possible. 
 
  • Mis à jour le 16 août 2022
Où en êtes-vous dans la préparation de votre retraite ?
Notre quiz vous aide à faire le point sur vos connaissances !
 
Certains l’attendent avec impatience, d’autres l’appréhendent. Pourtant, une chose est sûre : la retraite, ça se prépare.
Age de départ, estimation de sa pension, complément de retraite... Ce qu’il faut retenir.
La boîte à outils Retraite
Retrouvez les informations essentielles dans notre guide
Trouvez des réponses à l'aide de notre FAQ sur la retraite
 
Estimez le montant de votre pension retraite en quelques clics

Retrouvez les termes essentiels à connaître dans notre lexique


Dans cet extrait de la webconférence retraite Allianz, Brigitte Pisa, vice-présidente de l’Agirc-Arrco, vous aide à y voir plus clair.

Âge légal minimal, âge du taux plein automatique...

Quelles sont les informations clés à retenir sur ce sujet ?

A quel âge puis-je prendre ma retraite ?
Extrait de la webconférence retraite Allianz France - A quel âge puis-je prendre ma retraite ? - Brigitte Pisa, vice-présidente de l'Agirc-Arrco
Avant 62 ans

Des dispositifs de départs anticipés ont été mis en place et s’adressent :

  • aux travailleurs qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans (dispositif dit de carrière longue)
  • aux travailleurs handicapés et salariés touchant une pension d’invalidité
  • aux salariés pour pénibilité du travail
retraite anticipée
Entre 62 et 67 ans



L’âge légal minimal de départ en retraite est fixé à 62 ans (pour le régime général). Vous pouvez décider de partir... ou pas ! Car pour toucher votre retraite à taux plein, il ne suffit pas d’avoir 62 ans. Il faut aussi avoir cotisé, selon votre année de naissance, entre 160 et 172 trimestres. Par exemple, une personne née en 1973 doit réunir 172 trimestres pour pouvoir partir à taux plein. 
Depart à la retraite

Si à 62 ans vous n’avez pas cotisé assez de trimestres, vous pouvez :

  • Soit continuer à travailler le temps nécessaire pour rassembler les trimestres manquants ;
  • Soit décider de prendre votre retraite avec une réduction du montant de votre retraite de base (c’est ce qu’on appelle une décote). Cette réduction est définitive.

Si à 62 ans vous avez cotisé assez de trimestres pour bénéficier de votre retraite à taux plein, vous pouvez :

  • Soit partir en retraite ;
  • Soit continuer à travailler et bénéficier d’une majoration du montant de votre retraite de base (c’est ce qu’on appelle une surcote). Cette majoration est définitive.

Il existe aussi un système de bonus/malus pour le montant de votre retraite complémentaire du régime AGIRC-ARRCO. Consultez les modalités d'application en pages 7 et 8 du dummy guide.

Renseignez-vous également sur les différentes possibilités : décote, surcote, retraite anticipée, retraite progressive, rachat de trimestres... sur info-retraite.fr

À partir de 67 ans
67, c’est l’âge du « taux plein automatique » (ou âge d’annulation de la décote),  à partir duquel la retraite est calculée sans décote quel que soit le nombre de trimestres cotisés.

Pour en savoir plus, consultez le dummy guide retraite.
Retraite taux plein
À savoir : Certains événements personnels ou professionnels (enfants, arrêt maladie, chômage, temps partiel, service militaire, travail à l’étranger...) impactent positivement ou négativement le nombre de trimestres. 
 
Pour plus d'informations, consultez notre guide (pages 9 et 10)
ou renseignez-vous sur info-retraite.fr.


Estimez en quelques clics le montant que vous toucherez à la retraite
estimer sa retraite

 

Comment est calculé le montant d’une pension de retraite pour les salariés du privé ? Pour la retraite de base ? Et la retraite complémentaire ?

On vous décrypte le système de trimestres qui s’applique principalement à la retraite de base et celui par points qui concerne généralement la retraite complémentaire.

Comment est calculée ma pension de retraite?
Extrait de la webconférence retraite Allianz France - Comment est calculée ma pension de retraite? - Brigitte Pisa, vice- présidente de l'Agirc-Arrco
Il existe 42 caisses de retraite différentes en France (salariés, fonctionnaires, indépendants, professions libérales réglementées...), mais d’une manière générale, pour les salariés du privé, le montant de la pension de retraite se compose de :

 

  • une retraite de base+ la surcote OU - la décote.
  • une retraite complémentaire obligatoire+ le bonus OU - le malus.

En complément, vous pouvez vous constituer une retraite supplémentaire, en épargnant à titre individuel (via un Plan d'Epargne Retraite Individuel) ou dans le cadre de votre entreprise pour les salariés du privé.

Régime obligatoire de la Sécurité sociale

Régime Agirc-Arrco pour les salariés du privé

montant retraite

Pendant votre vie professionnelle, vous cumulez des trimestres (pour la retraite de base) et des points (pour les salariés affiliés à l'Agirc-Arrco) qui déterminent le montant et la date de votre retraite.

A titre indicatif, pour les salariés du privé une retraite de base à « taux plein » représente 50 % de la moyenne de vos 25 meilleurs revenus annuels.

Les mécanismes de décote/surcote et bonus/malus
Extrait de la webconférence retraite Allianz France - Les mécanismes de décote/surcote et bonus/malus - Brigitte Pisa, vice- présidente de l'Agirc-Arrco

Quels sont les points à retenir pour bien comprendre ces systèmes de décote/surcote pour le régime de base et le mécanisme de bonus/malus pour le régime complémentaire de l’Agirc-Arrco ?

En fonction de votre âge de départ à la retraite et le nombre de trimestres validés, le régime de base et le régime complémentaire ajustent le montant de votre pension à la hausse ou à la baisse. Bien comprendre comment fonctionnent ces 2 mécanismes permet d’optimiser sa pension de retraite.

reconstituer sa carrière

Dès 35 ans, vous recevez votre premier RIS (Relevé Individuel de Situation) qui est par la suite envoyé tous les 5 ans. Cela permet d’avoir une première visibilité sur les trimestres et points acquis et vérifier si les informations sont exactes et complètes. 

Vous pouvez également retrouver le nombre de trimestres et de points acquis dans l’application dummy Mon Compte Retraite.

A 55 ans, vous recevez automatiquement un relevé de carrière : l’estimation individuelle globale vous indique combien de trimestres vous avez acquis et combien il vous manque pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Si vous constatez des erreurs, des oublis, faites-les tout de suite rectifier auprès de votre caisse de retraite ou sur info-retraite.fr

Important : pensez toujours à conserver vos bulletins de salaires, attestations de chômage, relevés d’indemnités journalières... pour vérifier les informations.

Comment demander ma retraite ?
Extrait de la webconférence retraite Allianz France - Comment demander ma retraite ? - Brigitte Pisa, vice- présidente de l'Agirc-Arrco

A partir de quand dois-je commencer les démarches administratives ?

Allianz vous aide à y voir plus clair. Une retraite n’est pas automatique, il faut en faire la demande pour déclencher les droits et percevoir sa première pension de retraite.

  • Comment puis-je demander la liquidation de ma retraite ?
  • Combien de temps avant ma date de départ à la retraite ?
La demande de retraite de base du régime général peut se faire :
En ligne
Sur le site mademandederetraiteenligne.fr depuis votre espace personnel en vous connectant via FranceConnect dont vous êtes déjà usager.

Sélectionnez le service en ligne « Demander ma retraite » et joindre les pièces justificatives demandées en fonction du profil (copie d’une pièce d’identité, des 2 derniers avis d’impôt sur le revenu, RIB, livret de famille...). 

Vous n’avez qu’une seule demande à faire pour tous vos régimes de retraite, de base et complémentaire.
 

Par courrier

Via le formulaire cerfa n°10916 complété et signé (accompagné des justificatifs demandés) pour votre retraite de base. 

Vous devez aussi déposer une demande spécifique auprès de chacun des organismes ou régimes complémentaires auprès desquels vous avez cotisés, en imprimant chacun des formulaires et en envoyant le document rempli, accompagné de tous les justificatifs aux organismes dont vous dépendez.

Prévenez votre employeur suffisamment tôt en cas de départ volontaire à la retraite pour respecter le préavis fixé par la convention collective ou par votre contrat de travail.

Selon une étude de la Caisse des dépôts et du Cercle des épargnants datant de 2021, plus de 80% des Français se disent inquiets et 84% craignent de manquer de ressources financières à la retraite. C’est pourquoi, il est fondamental d'estimer le montant de sa pension de retraite le plus tôt possible et de réfléchir aux solutions qui peuvent être mises en place pour la compléter.

Une fois que vous avez estimé le montant de votre retraite, projetez-vous par rapport à vos futurs besoins : par exemple, aurez-vous encore un emprunt immobilier à rembourser ? Déménagerez-vous ? Voyagerez-vous ? Aiderez-vous encore vos enfants ?...  

Quelle que soit l’échéance de votre retraite, et même si vous en êtes encore loin, des mécanismes existent pour épargner à votre rythme : PER Individuel ou assurance vie...

Bien placer votre argent c’est capital
Ouvrir un Plan d'Epargne Retraite | Allianz France
Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions d'assurance retraite ?
 
Contactez un conseiller pour réaliser un bilan retraite et étudier ensemble les solutions adaptées à votre situation.

Pour vous accompagner dans la préparation de votre retraite, découvrez ou redécouvrez notre conférence "Préparer sa retraite :
l'essentiel pour y voir plus clair"
.

Avec les témoignages de Brigitte Pisa, vice-présidente de l'Agirc-Arrco, et Jean Le Cam, navigateur et skipper,
nous décortiquons pour vous la préparation à la retraite

conférence retraite
Webconférence retraite Allianz France - Préparer sa retraite : l'essentiel pour y voir plus clair
Vous avez encore des questions ?
Nous avons répondu à vos questions les plus fréquentes sur la préparation de la retraite dans notre FAQ retraite   ! 

Comment penser à l’après ? Optimisez les droits de succession, anticipez avec la donation,
choisissez la solution adaptée à votre besoin.

Penser à la retraite et au futur, c’est aussi envisager l’après. Pour protéger vos proches au mieux de leurs intérêts et alléger leur fiscalité, optimisez la transmission de votre patrimoine sans attendre. Plus tôt vous agirez, plus tôt vous bénéficierez de régimes fiscaux favorables.

Pour anticiper votre succession et protéger vos proches, il existe plusieurs stratégies.

Au-delà du testament ou de la donation de votre vivant, vous pouvez transmettre un patrimoine à vos enfants ou petits-enfants grâce à l’assurance vie.

transmettre son patrimoine
Grâce à l'abattement fiscal de 100.000 € par enfant et par parent (ou 31.865 € pour les petits-enfants) tous les 15 ans, la donation est un bon levier pour optimiser la fiscalité. Vous pouvez consentir une donation de plusieurs façons, en voici quelques exemples :
Le don manuel

Sans formalité, il se fait simplement en remettant une somme d’argent ou un bien (voiture, bijou, tableau...) de la main à la main. Il doit néanmoins être déclaré à l'administration fiscale. Le don manuel peut également se matérialiser par un virement. Les biens immobiliers ne peuvent faire l’objet d’un don manuel. 

La donation simple

Si vous tenez à préserver l'égalité entre héritiers, vous pouvez optez pour la donation en avancement de part successorale. C’est une avance sur héritage qui sera rapportée à la succession après votre décès et qui sera prise en compte lors du partage.

A défaut, vous pouvez choisir la donation hors part successorale. Vous devez toutefois ne pas toucher à la « réserve héréditaire » (part minimale des biens qui doit obligatoirement être transmise aux héritiers). Sinon, les autres héritiers devront être dédommagés lors du règlement de la succession.

La donation  partage

Elle permet de répartir tout ou partie de vos biens, entre vos héritiers présomptifs, de votre vivant. Ce partage est immédiat et définitif. S'il est fait en avancement de part successorale, lors de la succession, la donation-partage est rapportée à la valeur au jour de la donation c'est-à-dire que les biens ne sont pas réévalués.

La donation avec réserve d'usufruit

Si vous souhaitez conserver la jouissance d’un bien immobilier mais tout de même le transmettre pendant que vous êtes en vie, c’est possible. Vous en aurez l’usufruit (vous pourrez utiliser le bien et en percevoir les revenus) et cela vous permet également de réduire les droits dûs à l'Etat. On parle alors de démembrement de propriété.

Simple et flexible, l’assurance vie est une option idéale pour transmettre une part de votre patrimoine à vos enfants ou petits-enfants dans des conditions fiscales avantageuses.

 Découvrez nos solutions pour la transmission

L’assurance vie permet d’anticiper votre succession : vous choisissez librement les personnes à qui vous souhaitez transmettre votre capital au travers de la clause bénéficiaire.

Pour en savoir plus, découvrez les vidéos ci-dessous :


Il est venu le temps de profiter pleinement de votre retraite ! 

Vous voulez mener une retraite 100% active en profitant à fond de vos loisirs ? Partir découvrir la France ou le monde, se (re)mettre au sport ou au vélo, voyager en camping-car ou naviguer... Vous en rêvez ?

Un conseil : partez assuré : Assurance voyage, assurance sport, assurance vélo, assurance bateau... Il existe un contrat dédié à chaque activité pour vous protéger contre les risques liés à votre hobby favori. Une fois assuré, à vous la liberté !

assurance voyage
Entretien de la maison

Vous êtes plutôt manuel ? Si vous préférez consacrer votre nouveau temps libre à l'entretien de votre maison, cap sur le bricolage et le jardinage ! Mais attention aux accidents de la vie domestique : chutes, brûlures, coupures... ils font plus de victimes qu'on ne le croit.

Dans tous les cas, protégez-vous des accidents de la vie quotidienne ! Avec l'assurance Garantie des accidents de la vie, vous êtes indemnisé en cas de blessures importantes.

prendre soin de sa santé

Lorsque vous partez à la retraite, votre complémentaire santé collective (proposée par votre entreprise) prend fin et si vous décidez de la conserver, les conditions changent à coup sûr.

  • Pensez à faire le point sur votre couverture et à choisir une complémentaire santé adaptée à vos nouveaux besoins médicaux.
  • Les dépenses pouvant augmenter avec l’âge, vérifiez que vous serez bien remboursé en cas de  dépassement d'honoraires, et ce quel que soit votre souci de santé : optique, dentaire, audio, hospitalisation...
  • Optez aussi pour des services de santé et de prévention  associés au contrat de complémentaire santé, toujours bienvenus quand on prend de l'âge.
Préparer la rentrée scolaire