Coût et taux de l’assurance emprunteur : comment ça marche ?

Ça y est, vous avez trouvé le logement de vos rêves ! A présent il faut rechercher un prêt immobilier et, pour le compléter, une assurance emprunteur qui garantira le remboursement du crédit en cas de problème. Le prix de cette dernière n’est pas négligeable.

Comment réduire le coût de votre assurance de prêt immobilier ?

Première étape : utilisez les simulateurs d'assurances de crédit immobilier et comparez !

Il existe des différences de tarifs d’une assurance emprunteur à une autre.

Taux assurance emprunteur

Les taux de crédits immobiliers sont très bas actuellement, profitez-en !

Toutefois, vérifiez bien les offres d’assurance emprunteur et analysez leur coût qui peut plus ou moins alourdir le prix global du prêt.

Dans la fiche standardisée d’information figure à côté du "coût en euros et par mois" et du "coût total sur la durée du prêt", le Taux Annuel Effectif d’Assurance ou TAEA (ses modalités de calcul sont fixées par décret du 15 octobre 2014).

Il est inclus et doit être accompagné de la mention des garanties (décès, incapacité, invalidité, perte d'emploi…) dont il intègre le coût. 

Le TAEA = TAEG(1) avec assurance - TAEG sans assurance

(1) Le TAEG (taux effectif global du crédit) prend en compte la totalité des frais occasionnés par la souscription d'un prêt immobilier (intérêts bancaires, frais de dossier, coût de l'assurance obligatoire, frais de garantie...).

Le coût de l’assurance de prêt est établi en fonction des probabilités de survenance du risque (décès, invalidité, incapacité) et du montant et de la durée du crédit.
Ce qui signifie que plus votre profil est sûr ou "sans risques", plus le coût de votre l’assurance emprunteur est intéressant. 

Plusieurs facteurs interviennent donc dans le calcul de l’assurance crédit :

  • votre âge
  • votre état de santé
  • le fait que vous soyez fumeur ou pas
  • la pratique d’un sport extrême
  • votre profession : métier à risque, fréquence de vos déplacements (nombre de km parcourus chaque années)...
  • le montant de votre emprunt
  • la durée de votre emprunt

Les garanties sélectionnées dans le contrat peuvent faire varier le coût de votre assurance emprunteur. Seules les couvertures décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) sont les garanties minima obligatoires.

Toutefois, il est très fortement recommandé de contracter des garanties complémentaires en cas d’invalidité permanente ou d’incapacité temporaire de travail et, selon votre situation, des garanties optionnelles pour vous protéger vous et votre famille en cas de perte d’emploi, maladies redoutées, pathologies chroniques du dos...

Pour une meilleure prise en charge de vos besoins individuels, pensez à la délégation d’assurance qui propose des contrats plus flexibles que les contrats "groupe" des établissements bancaires.

Préparer son déménagement
Vous vous apprêtez à changer de logement ?
Déménagement, assurances, partenariats et services : suivez le guide !
assurance pret immo conseil
Voir tous nos conseils prêt immobilier