Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Publié le 17 Juillet 2021
Temps de lecture : 4 minutes
Vous êtes l'heureux propriétaire d'une maison ou d'un appartement secondaire ? A la campagne comme à la ville, un logement n'est jamais à l'abri d'un sinistre. Quelles sont vos obligations d'assurance pour une résidence secondaire ? Quelles solutions pour l'assurer ? Quelles garanties souscrire ? Suivez le guide...
assurer sa résidence secondaire

Dégât des eaux, incendie, inondation, cambriolage, vandalisme... Même si on habite sa résidence secondaire occasionnellement, les risques, eux, sont malheureusement toujours présents.

Si votre logement est un peu isolé et qu'il reste fermé plusieurs semaines de suite, il peut attirer l'attention des cambrioleurs. De même, si votre résidence secondaire est située dans une région vulnérable aux tempêtes, elle est exposée aux aléas climatiques

Autre exemple : si un sinistre (feu, rupture d'une canalisation...) se déclare chez vous et s'étend à un logement voisin, les dommages causés peuvent être très lourds, d'autant plus qu'en votre absence, les dégâts peuvent s'aggraver très vite...

Première solution : vous ne souscrivez pas de nouveau contrat mais vous demandez à votre compagnie d'assurance de faire une extension du contrat multirisque habitation (MRH) souscrit pour votre résidence principale. 

Votre assureur vous conseillera les garanties les mieux adaptées à votre logement et étendra la garantie Responsabilité civile à votre résidence secondaire. Cette extension pourra entraîner une hausse de votre tarif d'assurance initial pour les nouveaux risques couverts et vous signerez alors un avenant à votre contrat d'assurance habitation.

Seconde solution : vous souscrivez une assurance habitation spécifique pour votre résidence secondaire.

Selon les assureurs, les assurances pour les résidences secondaires incluent plus ou moins de garanties, d'options et de services : garantie des objets de valeur, assistance juridique, service de dépannage d'urgence à domicile... Lisez attentivement les conditions générales du contrat.

A l'inverse d'une résidence principale, une résidence secondaire n'est en principe occupée qu'une partie de l'année. Ce qui ne l'empêche pas d'être exposée à des risques identiques : incendie, inondation, événements climatiques, cambriolages...

Selon sa situation géographique, votre logement pourrait nécessiter des garanties adaptées (dégât des eaux par exemple si votre bien est situé dans une zone inondable) avec des niveaux de couverture plus importants que d'autres.

Les garanties Dommages aux biens servent à couvrir les dégâts que pourraient subir vos biens mobiliers et immobiliers en cas de :

  • Incendie et dégât des eaux
  • Tempête, grêle, neige
  • Attentats
dommage aux biens
  • vol / vandalisme
  • bris de glace
  • catastrophes naturelles et technologiques
Attention, certaines constructions extérieures, comme les piscines, abris de jardins, courts de tennis, installations d'éclairage ou de loisirs, sont généralement exclues des assurances habitation classiques. Vous devez souscrire une option spéciale pour assurer leur couverture.
Dans la mesure où vous serez absent fréquemment, la garantie Vol/vandalisme qui ne figure pas toujours dans les garanties Dommages aux biens est une garantie incontournable. Mais les assurances habitation peuvent y mettre certaines limites. Lisez attentivement votre contrat MRH.
  • Une clause d'inhabitation ou d'inoccupation est souvent incluse dans les garanties Vol/ vandalisme des contrats d'assurance habitation. Cette clause précise que l'indemnisation n'est pas prise en charge en cas de vol si le logement est inoccupé pendant une longue période variant de 30 à 90 jours. Vérifiez si cette clause existe et le nombre de jours garantis dans les conditions générales de votre contrat MRH.
  • La souscription d'une assurance habitation pour une résidence secondaire peut être conditionnée à des mesures de protection particulières contre le vol (installation d'alarme, dispositif de télésurveillance, système de détection d'intrusion, portes blindées, verres retardateurs d'effraction, barreaux métalliques...).
Par ailleurs, assurez-vous que les biens de valeur présents dans votre résidence sont bien couverts au titre de la garantie Vol/vandalisme.
Vous devez disposer d’une garantie Responsabilité civile pour votre résidence secondaire. Par exemple, si un incendie se déclare chez vous et se propage chez vos voisins, la garantie Responsabilité civile permettra d’indemniser vos voisins.
travaux dommage couvrage
Vous souhaitez souscrire une assurance habitation pour votre nouvelle résidence secondaire ?
Vous souhaitez tout simplement changer de contrat MRH pour votre appartement ou votre maison secondaire ? Pour obtenir le prix de votre assurance habitation, rien de plus simple !

Si vous êtes propriétaire d'une résidence secondaire (appartement ou maison) et que vous décidez de louer votre logement, assurez-vous que l'occupant dispose d'une assurance Responsabilité civile.

Parallèlement, si vous louez votre appartement ou votre maison en copropriété l'assurance copropriétaire non occupant est obligatoire. Elle sert à couvrir votre domicile quand il n'est pas occupé entre deux locations, en cas d’insuffisance de garanties de votre locataire et en cas de sinistre dû à un défaut d’entretien ou à un vice de construction.

Si vous louez votre maison individuelle ou votre appartement, l'assurance Responsabilité civile de votre locataire peut suffire mais pour parer à toute éventualité, mieux vaut souscrire une assurance propriétaire non occupant pour une protection optimale de votre logement.

Mais dès lors que vous ne mettez pas votre logement en location, l'assurance pour résidence secondaire est la formule adaptée. 

Les 2 assurances sont similaires au niveau des garanties. Mais les résidences secondaires, par définition, sont moins occupées à l'année que les résidences principales. 

Le risque est donc plus important d'être la cible de cambriolage ou de vandalisme. De plus, si un incendie, un dégât des eaux, une tempête ou un autre sinistre survient, personne ne peut intervenir immédiatement et les dommages peuvent s'aggraver.

Il faut prendre en compte ces risques parfois plus élevés que dans votre résidence principale. Demandez conseil à votre assureur qui vous proposera les garanties et options adaptées. 

Quoi qu'il en soit, pour couvrir une résidence principale, secondaire, un appartement, une maison, occupée ou non, l'essentiel est de choisir l'assurance habitation qui convient à vos besoins !