La garantie « maladies redoutées » en cas de cancer, AVC, etc.

Les progrès de la médecine permettent de guérir de plus en plus les maladies graves. Mais un cancer, un problème cardiaque, un AVC, etc. peuvent induire des dépenses lourdes.

Se prémunir contre les conséquences financières d’une affection grave, est le rôle d’une garantie maladies redoutées.

Qu’est-ce qu’une maladie redoutée ?

Ce sont des affections qui entraînent un traitement prolongé et une thérapie particulièrement coûteuse. Elles ont non seulement des conséquences importantes sur l’état de santé du malade, mais aussi des répercussions lourdes sur sa vie quotidienne et sur les finances du foyer.
La plupart des garanties « maladies redoutées » assurent : le cancer, l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) avec séquelles neurologiques, l’infarctus du myocarde, le pontage coronarien, la greffe d'un organe vital, la sclérose en plaques, l’insuffisance rénale nécessitant un traitement par dialyse, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer. Les maladies couvertes diffèrent d’un contrat à l’autre.

Que prend en charge la Sécurité sociale en cas de maladie grave ?

On pense souvent qu’en cas de maladie grave, les frais médicaux et les indemnités correspondant au salaire sont pris en charge par la Sécurité sociale. Hors, elle couvre seulement dans une certaine limite : les soins et les traitements, les médicaments, les frais d'hospitalisation (sauf le forfait journalier hospitalier qui peut être pris en charge par la mutuelle) et les éventuels frais de transports sanitaires. Les Indemnités Journalières (IJ) sont versées sous certaines conditions. Elles sont égales soit à 50 % du salaire journalier de base, soit à 66,66 % à compter du 31ème jour d’arrêt de travail continu si vous avez au minimum 3 enfants à charge.

Si vous êtes au chômage, ou si votre entreprise n’a pas de convention collective assurant le maintien de votre salaire pendant votre arrêt de travail pour maladie : vous subirez une perte de revenus conséquente.

Qu’est-ce qu’une garantie « maladies redoutées » ?

L’assurance « maladies redoutées » est une garantie de prévoyance. Elle garantit à l’assuré le versement d’un capital en cas de diagnostic d’une maladie grave couverte par le contrat. Cette maladie doit être survenue en cours de contrat et après le délai d’attente prévue au contrat. Ce délai d’attente peut varier d’un contrat à un autre.

Le montant du capital versé dépend du montant de la garantie choisie par l’assuré lors de la souscription du contrat. Ce capital permet notamment au souscripteur de maintenir partiellement ou totalement son niveau de vie, de l’aider dans le remboursement de ses prêts et de financer les nouvelles dépenses liées à sa maladie.

Des services de prévention et d’accompagnement sont bien souvent associés à ces contrats. Cela peut être une prise en charge par un psychologue par exemple.

Que permet de financer le capital ?

La somme versée est utilisée comme l’assuré le souhaite. Elle peut permettre notamment de faire face aux dépenses liées à :

  • l’achat de matériel médicalisé ou d'un équipement spécialisé ;
  • l’aménagement du domicile (comme par exemple une rampe d’accès) ;
  • la rémunération d’une aide ménagère ou d'une garde d’enfants.

Ceci pourrait également vous intéresser...