Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Publié le 9 Juillet 2021
Temps de lecture : 5 minutes
La pratique du vélo se généralise un peu partout en France et les pistes cyclables se multiplient. Une bonne chose pour notre santé et pour l'environnement. Mais 500.000 vélos sont volés chaque année(1) ! Dans la plupart des cas, les vols surviennent à l'extérieur. Alors si vous cherchez une assurance vélo pour protéger votre deux-roues du vol et d'autres risques, c'est par ici.
(1) Source : interieur.gouv.fr
Si votre vélo est volé à l'intérieur de votre logement ou de ses dépendances, dans un endroit fermé (garage, box, abri de jardin, cave...), il est garanti par votre contrat d'assurance multirisque habitation. A condition bien sûr qu'il y ait eu effraction et que votre logement soit correctement protégé par un système de fermeture efficace.
Si votre vélo est volé à l'extérieur de votre domicile, alors que vous l'avez laissé accroché dans la rue, devant votre travail, à la gare... Votre assurance multirisque habitation n'intervient pas forcément pour vous indemniser. Tout dépend du niveau de garantie que vous avez souscrit.
 

Vélos de ville, VTT, vélos électriques, vélos de course... Si vous souhaitez assurer votre deux-roues également à l'extérieur de votre domicile, il existe des solutions.

Il est possible :

  • soit d'ajouter une option à votre contrat d'assurance habitation.
  • soit de souscrire un contrat d'assurance vélo spécifique qui couvre le vol (en cas d’effraction dans un local fermé, en cas de vol sur la voie publique, en cas d’agression) et selon le cas, les dommages matériels que pourraient subir le vélo suite à un accident, une chute, un incendie, une inondation ou tout autre événement accidentel.

Un vélo à assistance électrique ou VAE coûte cher à l'achat. Aussi, pour ce vélo haut de gamme, il est judicieux de souscrire une assurance vélo pour garantir le vol mais aussi les dommages que pourraient subir le VAE.

Il faudra prévoir un dispositif antivol spécial avec un point fixe par le cadre et par la roue arrière (à vérifier dans les conditions du contrat d'assurance).

Attention, les contrats d'assurance pour VAE prévoient généralement certaines limites de garantie :

  • l'application d’une décote,
  • 1 ou 2 prises en charge maximum de vol par an,
  • des plafonds de garantie,
  • une franchise.

Vérifiez les clauses avant de vous engager.

A savoir : l'assurance est obligatoire pour le VAE dont la puissance dépasse 250w.

Le vol de vélo n'est pas le seul risque pour les cyclistes. Les accidents de la circulation sont malheureusement nombreux. Il n'existe aucune assurance obligatoire pour circuler à vélo sur la voie publique. Néanmoins, il est fortement recommandé de s'assurer correctement pour les dommages corporels et matériels subis comme causés. Question de précaution !
Vous êtes couvert par l'assurance du véhicule pour les dommages corporels et matériels (sauf si vous avez commis une faute inexcusable).
C'est votre garantie responsabilité civile incluse dans votre assurance multirisque habitation qui intervient en principe pour couvrir les dommages dont vous êtes responsable.

Vous êtes couvert par la Sécurité sociale et votre assurance complémentaire santé pour les frais médicaux et d'hospitalisation.

Mais il est plus que raisonnable de prévoir une Garantie accidents de la vie (GAV) ou une garantie individuelle accident (ou une assurance scolaire s'il s'agit d'un enfant) pour couvrir en cas de séquelles :

  • le remboursement des frais de soins complémentaires,
  • les indemnités journalières en cas d'arrêt de travail pour compenser les pertes de salaire,
  • le versement d'un capital en cas d'invalidité ou décès.

C'est la garantie Responsabilité civile du cycliste ou du piéton qui vous indemnise pour les dégâts corporels ou matériels.

Sachez aussi que l'assurance Protection juridique, en option de votre assurance multirisque habitation, peut

  • vous venir en aide dans vos démarches
  • exercer un recours contre les éventuels responsables si besoin
  • prendre en charge les frais en cas de litige lié à un accident.

Cette garantie peut aussi s'avérer très utile en cas d'accident, si l'auteur du dommage ne veut pas reconnaître sa responsabilité.

  • Signalez immédiatement le vol de votre vélo sur Bicycode®, si vous l'avez préalablement enregistré dans la base de données du même nom. Ce dispositif permet à la police / gendarmerie d'identifier les vélos volés et de les restituer à leurs propriétaires. Il permet aussi de lutter contre le recel et la revente illicite.
  • Déposez ensuite une plainte auprès du commissariat de police ou de la gendarmerie. Vous pouvez effectuer une pré-déclaration en ligne : www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr
  • Faites une déclaration de vol auprès de votre assureur dans les meilleurs délais, sans attendre les résultats de l'enquête. Pour gagner du temps, effectuez votre déclaration de vol en ligne, dans votre Espace client.
Vous êtes victime d'un vol ? Pour vous faire rembourser votre vélo par votre compagnie d'assurance, rassemblez les renseignements et les documents suivants :
 
  • indiquez le numéro de votre contrat d'assurance vélo (ou d'assurance multirisque habitation)
  • joignez la copie de dépôt de plainte
  • ajoutez toutes les pièces justificatives pour faciliter votre indemnisation : photos, factures du vélo et d'antivol (à conserver précieusement au moment de l'achat !)
  • expliquez les circonstances du vol (lieu, date, heure)
assurance vélo
remboursement assurance vélo

Le remboursement dépend de nombreux facteurs :

  • l'ancienneté du vélo. S'il a plus d'un an, un taux de vétusté de 10% s'applique en général par rapport au prix de votre vélo neuf
  • le plafond de remboursement
  • la franchise (c'est la somme qui reste à votre charge après l'indemnisation)
  • le respect des obligations votre contrat d'assurance. Tout comme les assurances habitation et les assurances auto, les indemnisations des assurances vol sont souvent liées à l'utilisation d'un système d'antivol agréé. Respectez bien les conditions générales de votre contrat d'assurance vélo

Le prix de l’assurance vélo ou vélo électrique est variable et dépend essentiellement :

  • du type de vélo (assurance VTT, assurance vélo électrique, assurance vélo cross...),
  • du prix d’achat de votre vélo,
  • de l’usage du vélo (compétition, ville, loisirs, professionnel...).

Le prix d'une assurance vélo s'élève en général à quelques dizaines d'euros par an. 

En complément d'une bonne assurance vélo, adoptez les bonnes pratiques pour éviter le vol de votre deux-roues. Optez pour système de marquage Bicycode®.

Depuis le 1er janvier 2021, les vélos vendus neufs par des professionnels doivent être marqués (par un numéro unique et standardisé gravé sur le cadre du vélo). Les vélos d'occasion vendus par des professionnels doivent également être marqués à partir du 1er juillet 2021.

Mais si votre vélo n'est pas encore marqué, rendez-vous chez un opérateur de marquage agréé Bicycode®, avec votre vélo, une facture d'achat du vélo et une pièce d'identité. La liste des opérateurs Bicycode® est disponible sur le site bicycode.org. Compter entre 5 et 10€ pour la gravure.

L'antivol : 

  • choisissez un modèle d'antivol solide, en forme de U
  • attachez toujours votre vélo, même quand vous le quittez quelques secondes pour faire une petite course
  • attachez le cadre et la roue avant à un point fixe
Non, en principe, les assurances vélos classiques ne couvent pas la pratique du vélo en compétition. Toutefois, rapprochez-vous de votre assureur pour qu'il vous propose un contrat adapté à l'usage du vélo de compétition.

C’est un vélo électrique équipé d’un moteur :

  • d’une puissance maximale inférieure à 250 watts
  • qui démarre avec les pédales
  • qui n’est pas équipé de poignées d’accélération
  • dont le moteur se coupe quand la vitesse atteint 25km/h, quand le cycliste arrête de pédaler ou s’il freine