Attention: Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Pour un affichage optimal, merci d’utiliser un navigateur plus récent : Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge.

Publié le 13 Juillet 2021
Temps de lecture : 3 minutes
Si vous possédez une cheminée ou un poêle à bois, vous savez que votre sécurité dépend de son entretien courant. Le ramonage, à faire régulièrement, consiste à nettoyer la paroi intérieure du conduit de cheminée pour éliminer les suies et dépôts sur toute sa longueur. 

En principe, vous devez prévoir :

  • 2 ramonages par an pour les conduits bois, charbon et fioul (dont 1 en période de chauffe)
  • 1 fois par an pour les conduits gaz (alimentés par des combustibles gazeux).

Pour savoir précisément ce qui est d'usage dans votre ville, consultez les dispositions du règlement sanitaire départemental (RSD) auprès de votre mairie ou de la préfecture. Ce règlement, pris par arrêté préfectoral, fixe dans chaque département les prescriptions en matière d’hygiène et de salubrité.

ramonage cheminée obligatoire
Le ramonage permet principalement de prévenir les risques d'incendie et d'éviter les risques d'intoxication au monoxyde de carbone.
assurance maison cheminee

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore et incolore très dangereux. Il agit comme un gaz asphyxiant qui, absorbé en quelques minutes par l'organisme, se fixe sur l'hémoglobine.

Au-delà d'éviter des problèmes graves de santé, le ramonage permet de : 

  • améliorer le tirage de la cheminée
  • être bien indemnisé par l'assurance en cas d’incendie
  • faire des économies d'énergie
  • réduire la pollution de l'environnement et respecter la législation

Non, c’est absolument à proscrire. 

Si l'intervention d'un ramoneur professionnel est obligatoire 1 à 2 fois par an, rien ne vous empêche néanmoins de procéder à un entretien plus léger entre deux ramonages pour obtenir un meilleur tirage. Plus votre conduit sera maintenu en bon état de propreté, plus vous éviterez les feux de cheminée et les intoxications.

ramonage cheminée maison

Attention

Avant d’entreprendre tout nettoyage assurez-vous que le feu est totalement éteint. Il est préférable de vider les cendres du foyer avant toute opération. En prenant des précautions, vous pouvez gratter les parois du conduit en utilisant une canne et un hérisson (brosse de la taille du conduit). L'autre solution consiste à pratiquer un ramonage chimique en brûlant une bûche de ramonage dans la cheminée.

C'est à l'utilisateur de la cheminée (propriétaire ou locataire) de faire faire le ramonage. 

  • en tant que locataire, vous êtes en effet tenu par la loi, d'effectuer les menues réparations et les réparations d'entretien courant. C'est donc à vous d'entretenir la cheminée, de faire ramoner les conduits de fumée et de payer les frais de ramonage.
  • quant au propriétaire, il a obligation de vérifier l'état des conduits de fumée entre chaque changement de locataire.
  • dans les copropriétés, c'est le syndicat qui se charge d'effectuer le ramonage des conduits des parties communes. Chaque occupant de l'immeuble a la responsabilité de son ou ses conduit(s) individuel(s). 

Attention : le règlement intérieur de copropriété peut interdire les feux de cheminée dans les parties privatives. 

Le ramonage des conduits desservant une installation collective de chauffage doit être réalisé aussi souvent que nécessaire et au moins 2 fois par an. 

Selon le travail, l'intervention coûte entre 40 et 80€ (frais de déplacement inclus) avec des tarifs plus élevés dans les grandes villes.

Coté temps, il faut compter entre 20 minutes et 1 heure.

Oui, en cas de dommages suite à un incendie, la garantie incendie de votre assurance Multirisque habitation vous couvre. Mais si l'incendie est causé par un défaut d’entretien du conduit de fumée et que l'expert le constate, l'indemnité d'assurance sera réduite.

Soyez prudent : en cas de sinistre provoqué par un incendie ou de dommages à des tiers, votre responsabilité civile, voir pénale peut être engagée. 

Il est donc dans votre intérêt de respecter l'obligation de ramonage ainsi que la fréquence annuelle des interventions exigée par le règlement sanitaire départemental. N'oubliez pas non plus de fournir vos certificats de ramonage à votre assurance. 

A l’issue de son intervention, le professionnel qualifié doit vous délivrer un certificat de ramonage qui garantit que votre conduit a été correctement ramoné sur toute sa longueur. Ce certificat est à faire valoir auprès de votre assurance habitation.  Il peut aussi vous être demandé par la mairie. Certains assureurs exigent 2 certificats de ramonage par an, donc 2 passages du ramoneur.

Enfin, sachez que les certificats de ramonage vendus avec les bûches de ramonage ne sont pas pris en compte par les assureurs.