MaPrimeRénov' : guide pour une rénovation énergétique efficace en 2024 

Publié le 29 mars 2024
Temps de lecture : 8 minutes
MaPrimeRénov', une initiative clé du gouvernement français, est au cœur de la transition énergétique. Lancée pour encourager les rénovations énergétiques, cette aide financière de l'État vise à rendre les logements plus économes et confortables. En 2024, MaPrimeRénov' évolue pour s'adapter encore mieux aux besoins des ménages et aux défis écologiques de notre époque. 

MaPrimeRénov' est une aide gouvernementale destinée à financer les travaux de rénovation énergétique dans les logements. Son objectif est double : réduire la consommation énergétique des bâtiments et améliorer le confort des habitants.  

Accessible à tous les propriétaires et aux copropriétés, pour des logements construits depuis au moins 15 ans, MaPrimeRénov' couvre une large gamme de travaux, des systèmes de chauffage plus écologiques à l'isolation thermique. Cette aide est conçue pour alléger le coût financier des rénovations et, par conséquent, encourager une plus grande participation à l'effort collectif de réduction de la consommation énergétique des bâtiments. 

En 2024, MaPrimeRénov' connaît une évolution majeure pour mieux répondre aux divers besoins des ménages et aux enjeux de la transition écologique. L'aide se décline désormais en trois volets distincts  

  • MaPrimeRénov’ classique : pour les changements de systèmes de chauffage ou d'eau chaude  
  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : destinée aux projets de rénovation plus ambitieux 
  • MaPrimeRénov’ Copropriété : spécifiquement adaptée aux besoins des copropriétés.  

MaPrimeRénov' est conçue pour être accessible à un large éventail de personnes, reflétant l'engagement du gouvernement à encourager la rénovation énergétique. Cette aide est accessible aux : 

  • propriétaires occupants : ceux qui habitent dans leur logement peuvent bénéficier de MaPrimeRénov' pour améliorer l'efficacité énergétique de leur résidence principale 
  • propriétaires bailleurs : les propriétaires qui mettent leur bien en location peuvent également prétendre à l'aide, encourageant ainsi la rénovation énergétique des logements locatifs 
  • usufruitiers : les personnes détenant l'usufruit d'un bien immobilier, c'est-à-dire le droit d'utiliser le logement et d'en percevoir les revenus locatifs, sont éligibles. 
  • titulaires d’un droit réel : ceux qui possèdent un droit réel conférant l’usage du bien, comme un bail emphytéotique ou un bail à construction, peuvent demander l'aide 
  • propriétaires en indivision : dans le cas d'une propriété partagée entre plusieurs individus, l'aide est accessible si tous les co-propriétaires signent une attestation sur l’honneur désignant une personne pour porter les travaux au nom de l’indivision 
La mise en place de MaPrimeRénov' par le gouvernement français vise à encourager les propriétaires à améliorer la performance énergétique de leurs logements. Pour obtenir cette aide, certaines conditions doivent être remplies par les demandeurs. 

L'éligibilité à MaPrimeRénov' est déterminée en partie par les ressources du foyer. L'aide est conçue pour être accessible en priorité aux ménages aux revenus modestes à intermédiaires, afin de soutenir ceux qui en ont le plus besoin dans leur projet de rénovation énergétique. Les plafonds de ressources sont régulièrement mis à jour et dépendent de la composition du foyer ainsi que de la région où se situe le logement.  

Notez qu'à partir du 1er janvier 2024, cette aide sera disponible pour tous les propriétaires, qu'ils aient des revenus, modestes ou moyens. 

Dès le 1er juillet 2024, les propriétaires de biens immobiliers classés F ou G sur le plan énergétique seront exclus de cette aide et dirigés vers MaPrimeRénov’ Parcours pour la réalisation de rénovations significatives. 

Pour bénéficier de MaPrimeRénov', la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou d'un audit énergétique est requis. Ce prérequis permet d'évaluer l'état actuel du logement en termes d'efficacité énergétique et d'identifier les travaux les plus pertinents et bénéfiques pour améliorer sa performance.  
L'obligation de faire appel à un professionnel « reconnu garant de l'environnement » (RGE) pour réaliser les travaux éligibles à MaPrimeRénov' est une autre condition importante. Cette exigence garantit que les travaux de rénovation sont effectués selon les normes de qualité et d'efficacité énergétique les plus élevées. Les professionnels RGE sont formés et certifiés pour mettre en œuvre des solutions de rénovation énergétique efficaces, assurant ainsi que les bénéfices en termes de réduction de la consommation d'énergie et d'amélioration du confort du logement sont maximisés. 

Pour prétendre à MaPrimeRénov, votre habitation doit répondre aux conditions suivantes : 

  • être utilisée comme résidence principale (que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur) pour au moins huit mois par an. Vous devez fournir une preuve de cette occupation dans les douze mois suivant votre demande de paiement final 
  • avoir été construite il y a au moins 15 ans pour les logements situés en métropole, ou au moins deux ans pour ceux situés en Outre-mer 

Pour les propriétaires bailleurs, un engagement à louer le logement comme résidence principale pour six ans est requis, à compter dans l'année suivant la demande de paiement de la prime. Un non-respect de cet engagement entraînera le remboursement d'une partie de l'aide proportionnelle aux années pendant lesquelles le logement n'a pas été loué. 

Exceptionnellement, les logements de plus de deux ans et de moins de 15 ans en métropole peuvent bénéficier de MaPrimeRénov pour le remplacement d'une chaudière au fioul par un nouveau système de chauffage et/ou de production d'eau chaude sanitaire, à condition de demander également une prime spécifique pour la dépose de la cuve à fioul. 

Le remplacement ou l'installation de systèmes de chauffage plus économes en énergie et moins polluants est au cœur des travaux éligibles à MaPrimeRénov'. Cela inclut l'installation de pompes à chaleur, de systèmes de chauffage au bois, etc. Ces améliorations visent à réduire la consommation d'énergie pour le chauffage, qui représente une grande part des dépenses énergétiques d'un foyer. 
L'isolation thermique des murs, toitures, planchers, et fenêtres est également éligible. Renforcer l'isolation d'un logement permet de limiter les pertes de chaleur, de réduire les besoins en chauffage et, par conséquent, de diminuer les factures énergétiques. Dans le cas où vous avez isolé vos combles et les avez aménagé en espaces habitables, il faut le signaler à votre compagnie d'assurance. Il est important d'actualiser votre contrat d'assurance habitation afin d'inclure cette pièce supplémentaire dans la couverture. 
La mise en place ou la modernisation de systèmes de ventilation contribue à améliorer la qualité de l'air intérieur tout en optimisant la consommation d'énergie. Les systèmes de ventilation double flux, par exemple, permettent de renouveler l'air intérieur sans perte de chaleur significative. 
L'audit énergétique et d'autres types de travaux peuvent être soutenus par MaPrimeRénov', comme l'installation de solutions de production d'eau chaude sanitaire économes en énergie ou la dépose de cuve à fioul. Chaque projet est évalué en fonction de son potentiel à améliorer la performance énergétique et à contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. 

Le montant de l'aide accordée par MaPrimeRénov' varie en fonction de plusieurs critères, notamment la nature des travaux entrepris, les ressources du foyer et la performance énergétique visée par les rénovations.  

Les revenus des ménages en France ont été segmentés en différentes catégories, déterminant ainsi les montants attribués par Ma Prime Rénov qui varient. On distingue quatre catégories principales de revenus  

  • les ménages très modestes bénéficient de MaPrimeRénov' Bleu 
  • les ménages modestes reçoivent MaPrimeRénov' Jaune 
  • les ménages avec des revenus intermédiaires ont droit à MaPrimeRénov' Violet 
  • les ménages les plus aisés sont éligibles à MaPrimeRénov' Rose 

La procédure pour bénéficier de MaPrimeRénov' est conçue pour être aussi simple et accessible que possible. Voici les étapes pour déposer votre demande de prime. 

  1. Information et rendez-vous : avant de déposer une demande, il est conseillé de se renseigner sur le site officiel France Rénov’. Ensuite, il faut fixer un rendez-vous dans Espace Conseil France Rénov’ à proximité de votre domicile afin de vous renseigner sur les détails de l'aide, les travaux éligibles, et les montants potentiels. 
  2. Réalisation d'un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) : vous devez effectuer un DPE pour évaluer les besoins spécifiques du logement et définir les travaux à faire. 
  3. Sélection d'un professionnel RGE : les travaux doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour être éligibles à l'aide. Il est recommandé de comparer plusieurs devis pour choisir l'offre la plus adaptée. 
  4. Constitution et dépôt du Dossier : le dossier de demande, comprenant votre état civil et ceux de votre foyer, votre avis d'imposition, le devis des travaux et le DPE, doit être constitué et déposé via la plateforme maprime-renov.gouv.fr 
  5. Accord de l'Anah (Agence nationale de l'habitation) : une fois votre dossier accepté par l'Anah, vous pouvez lancer les travaux avec le professionnel sélectionné. 
  6. Réception de l'aide : une fois les travaux réalisés, vous devez déposer votre facture dans votre espace en ligne MaprimeRénov' afin que la subvention vous soit versée
Oui, il est possible de cumuler MaPrimeRénov' avec d'autres aides financières comme l'éco-prêt à taux zéro, les Certificats d'Économies d'Énergie (CEE) et certaines aides locales. Toutefois, il faut se renseigner sur les conditions spécifiques de cumul pour chaque aide. 
Après l'approbation de votre demande de prime, les travaux doivent généralement être réalisés et facturés dans un délai maximum de deux ans. Ce délai permet une planification et une exécution adéquates des travaux tout en garantissant l'utilisation efficace de l'aide financière. 
Non, MaPrimeRénov' est destinée aux logements de plus de deux ans. Son objectif est d'améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments existants. Les logements neufs, censés respecter les normes énergétiques actuelles, ne sont donc pas éligibles. 
La prime énergie, différente de MaPrimeRénov', est accessible à tous les propriétaires et locataires, indépendamment de leurs revenus. Elle est destinée à financer des travaux de rénovation énergétique et est souvent complémentaire à MaPrimeRénov'. Pour y être éligible, les travaux doivent également être réalisés par un professionnel RGE.