Les solutions retraite à destination des épargnants

Les pensions issues des régimes obligatoires de retraite sont bien souvent inférieures aux espérances des ménages français et des professionnels. Pour combler la faiblesse des taux de remplacement, il est recommandé d'investir pour sa retraite le plus tôt possible, afin de maintenir son niveau de vie après la cessation d'activité. Plusieurs solutions et dispositifs le permettent.
retraite solution epargnant

L'immobilier est un placement pour les particuliers souhaitant préserver leur niveau de vie après la retraite. Acquérir sa résidence principale permet notamment de réduire les dépenses du foyer à long terme, en évitant les loyers et le remboursement d'un emprunt au moment de la retraite.

L'immobilier offre aussi la possibilité de se constituer une rente au travers de l'investissement locatif, en recourant si nécessaire à un crédit qui peut être couvert en partie par les loyers perçus. D'autant que les taux d'emprunt sont historiquement bas, et que de nombreuses incitations fiscales réduisent la facture finale. 
Par exemple, le dispositif Pinel accorde une réduction d'impôt comprise entre 12, 18 et 21% du prix de revient du logement (dans la limite de 300.000€ par an) à condition qu'il soit loué pendant au moins 6, 9 ou 12 ans.

Que vous soyez salarié, travailleur indépendant, profession libérale ou agriculteur exploitant, le nouveau Plan d’Epargne Retraite créé par la loi Pacte est la solution pour disposer d’un complément de retraite tout en réalisant des économies d’impôt.

Le Plan d’Epargne Retraite Individuel présente de nombreux atouts :

  • Il n’y a pas d’obligation de procéder à des versements volontaires réguliers : vous alimentez votre PERI à votre rythme,
  • Les versements volontaires sont déductibles fiscalement(1),
  • Avec la gestion financière évolutive, vous investissez sur les marchés financiers en sécurisant progressivement votre épargne lorsque vous approchez de l’âge de départ à la retraite,
  • A la retraite, vous pouvez disposer de votre épargne sous forme de rente à vie et/ou de capital, versé en une ou plusieurs fois(2),
  • Selon les contrats, la rente à vie peut être assortie d’options de protection des proches en cas de décès,
  • La table utilisée dans le cadre de la conversion du capital acquis en rente à vie peut être garantie dès l’adhésion (un vrai plus par rapport aux contrats d’assurance vie classique),
  • Vous pouvez débloquer tout ou partie de votre épargne avant la retraite en cas de coups durs(1) ou pour l’achat de votre résidence principale(3).

(1) Dans les conditions et limites prévues par la réglementation en vigueur.

(2) A l'exception de l'épargne issue des versements obligatoires, qui est liquidable uniquement en rente à vie.

(3) A l'exception de l'épargne issue des versements obligatoires, qui ne peut être rachetée pour l'acquisition de la résidence principale.

L'assurance vie est le produit d'épargne préféré des Français.

Il combine 3 atouts majeurs :

  • souplesse (retraits et versements à tout moment) 
  • flexibilité (support en €/unités de compte ; capital/rente viagère) 
  • avantages fiscaux (abattement sur les intérêts imposables au bout de 8 ans, exonération des droits de succession)
Permet de bénéficier d'une rente viagère, exonérée d'impôt au-delà de 8 années de détention.
Le retrait sous forme de capital est exonéré d'impôt sur le revenu au bout de 5 ans(4).
(4) Dans les conditions et limites prévues par la réglementation en vigueur.

Le Plan d'Epargne Entreprise (PEE) est un dispositif collectif d'épargne qui permet d'effectuer des placements sur des parts de SICAV ou de Fonds Communs de Placement d'Entreprise (FCPE), et sur des titres émis par l'entreprise ou par une entreprise appartenant au même groupe.

Tous les salariés peuvent y accéder, sous réserve de respecter une clause d'ancienneté ne pouvant dépasser 3 mois. Dans les sociétés jusqu’à 250 salariés, le PEE est également ouvert aux chefs d'entreprise et aux mandataires sociaux.

Les dépôts sont réalisés à la fois par le bénéficiaire et par l'entreprise :

  • les versements du bénéficiaire ne peuvent dépasser plus du quart de ses revenus bruts ;
  • les abondements de l'entreprise ne peuvent dépasser 8 % du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS) soit 3 290,88 € en 2020 dans la limite du triple des sommes versées par le bénéficiaire. Ils peuvent malgré tout être majorés de 80% si le bénéficiaire choisit d'acquérir des actions ou des certificats d'investissement ayant été émis par l'entreprise.

Si le bénéficiaire du Plan d'Epargne Entreprise respecte la durée d'indisponibilité de 5 ans, les versements et les plus-values réalisées sont exonérés d'impôt sur le revenu et de charges sociales, mais demeurent assujettis aux prélèvements sociaux (17,20% en 2020) à la sortie.

Le salarié peut débloquer son épargne par anticipation dans de nombreux cas : mariage, PACS, l’acquisition, la construction ou l’agrandissement de la résidence principale…

Les abondements de l'entreprise échappent aux charges patronales et aux taxes sur les salaires et sont en outre déductibles des bénéfices imposables.

avenir
Vous souhaitez épargner, protéger vos proches ou encore prendre soin de votre santé ? 
 
assurance retraite conseils
Voir tous nos conseils retraite