Allianz et la recherche médicale

Allianz et la recherche médicale

Allianz innove non seulement en couvrant de nouveaux risques mais aussi en soutenant
la recherche médicale pour contribuer à réduire et à prévenir les risques de santé. 
 
La Soirée de la Recherche Médicale témoigne de l’engagement d’Allianz en faveur
du progrès de la science au service de l’ensemble des citoyens.
Fondation Allianz - Institut de France
  • La Fondation Allianz - Institut de France soutient la recherche fondamentale depuis 1984.
  • La Fondation Allianz - Institut de France a pour vocation d’encourager la recherche fondamentale en France. Le Prix de Recherche récompense chaque année le responsable d’une équipe médicale ou biomédicale dont l’œuvre scientifique peut conduire à des applications cliniques, préventives ou curatives.
  •  
  • Les candidatures sont examinées par une commission scientifique composée de personnalités (cliniciens et chercheurs) représentatives de la communauté médicale et biomédicale, dont des membres de l’Académie des sciences. Le Prix est remis par le Chancelier de l’Institut de France, Président de la Fondation et par le Président d’Allianz France.
  • Doté d’une enveloppe de 50 000 euros, il compte parmi les prix les plus importants décernés par une fondation sous l’égide de l’Institut de France.
  • Ce qui fait la qualité de ce prix, c’est d’abord l’excellence de son palmarès et la diversité des disciplines récompensées.
  • Son originalité est d’honorer des chercheurs consacrés, mais encore en pleine activité – le plus souvent âgés de 40 à 55 ans.
  • Les lauréats sont davantage couronnés pour une œuvre que pour une découverte ponctuelle. Par ailleurs, un effort est fait pour distinguer des découvertes qui ont ou peuvent avoir une application médicale.
La Fondation Allianz - Institut de France a soutenu et encouragé les travaux de chercheurs dans différents domaines de la recherche fondamentale : le développement embryonnaire des muscles et des vertèbres (Pr. Pourquié-2011), l’épidémiologie du VIH en Afrique  (Pr.  Auvert-2009), la prédisposition aux maladies virales et bactériennes de l’enfant (Pr. Casanova-2008), la résistance des bactéries aux antibiotiques (Pr. Courvalin-2005), les mécanismes de régulation de l’expression des gènes (Pr. Egly-2002), l’identification d’un nouveau mécanisme de communication intercellulaire (Pr. Prochiantz-2001), le génome humain et ses applications cliniques (Pr. Thomas-1998), les techniques de transgénèse (Drs Mathis et Benoist-1997), la carte génétique (Pr. Weissenbach-1996) ou encore les maladies dégénératives (Pr. Agid-1995) et les myopathies (Pr. Fardeau-1985).

Le prix de la Fondation Allianz Institut de France 2022 est décerné à Alexandra Durr, professeure de génétique médicale à Sorbonne Université et responsable de l’équipe « Neurogénétique fondamentale et translationnelle » à l’Institut du Cerveau à la Salpêtrière.

Elle anime la consultation de diagnostic présymptomatique des maladies neurogénétiques dans l’unité de génétique clinique à l’hôpital de la Salpêtrière en parallèle avec son activité de recherche à l’Institut du Cerveau. 

Le prix de la Fondation Allianz Institut de France 2021 est décerné à Nicolas Manel, Directeur de recherche Inserm, responsable de l’équipe "Immunité innée" dans l’unité "Immunité et cancer" à l’Institut Curie.

Il consacre ses recherches à identifier de nouveaux paradigmes pour expliquer comment les cellules détectent les virus. Ses nombreuses découvertes ont abouti à l’élaboration d’un nouveau biomédicament immunomodulateur, en cours de développement contre le cancer et les maladies infectieuses.

Le prix de la Fondation Allianz Institut de France 2020 est décerné à Rosa Cossart, directrice de recherche CNRS et dirigeante de l’Institut de Neurobiologie de la Méditerranée.

Sa carrière a été consacrée à l’étude de l’organisation fonctionnelle des réseaux de neurones, en particulier l’hippocampe qui abrite les circuits neuronaux impliqués dans l’acquisition et le maintien de la mémoire, et qui est mis en cause dans de nombreuses épilepsies dites « temporales » difficiles à traiter.
 
Le prix de la Fondation Allianz-Institut de France 2019 est décerné à Lluis Quintana-Murci, Professeur au Collège de France et à l’Institut Pasteur, il dirige l’unité de Génétique évolutive humaine à l’Institut Pasteur.
 
Il a accompli un travail de recherche majeur sur l’étude de la diversité́ du génome humain, aussi bien d’un point de vue fondamental que d’un point de vue appliqué à la compréhension de certains phénotypes d’intérêt médical, dont la réponse immunitaire.
Le prix de la fondation Allianz-Institut de France 2018 est décerné à Monsef Benkirane, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique à l’Institut de génétique humaine à Montpellier.
 
Ses recherches sur les interactions entre le virus du sida, le VIH, et les cellules qu’il colonise ont permis de différencier chez un patient les cellules «dormantes» infectées par le VIH des cellules saines. 


 
 

L’Association ANCRE et la Fondation Coeur et Artères partagent un intérêt commun pour le développement de la recherche médicale et soutiennent plus particulièrement le développement de la recherche et de la prévention dans le domaine des maladies cardiovasculaires et cardiométaboliques.

Le programme de recherche soutenu par la Fondation Coeur et Artères et l’ANCRE, dont les travaux sont menés par le Professeur Michel Haïssaguerre, couvre l'ensemble de la chaîne, du fondamental au clinique et est réalisé au sein de Liryc à Bordeaux. 

ANCRE soutient la Fondation Cœur & Artères par le biais de laquelle ils financent des projets annuels de recherche en intelligence artificielle 

Projet 2021 : construction d’un algorithme de prédiction de survenue de la mort subite (Dr Wulfran Bougouin)

Projet 2022 : utilisation de l’intelligence artificielle dans l’imagerie cardiovasculaire (Dr Mikael LAREDO, hôpital de La Pitié-Salpêtrière)
 En savoir plus 

Ce programme scientifique de Liryc vise à améliorer considérablement le diagnostic et la prise en charge des pathologies cardiaques électriques, notamment par le développement de nouveaux équipements, l'identification de cibles thérapeutiques, ou les méthodes de diagnostic assisté par ordinateur et l'usage de méthodes chirurgicales sous IRM.

Les objectifs sont d'améliorer le soin aux patients et leur qualité de vie, de réduire le nombre de décès et de limiter les interventions chirurgicales lourdes et coûteuses.

L'ANCRE siège au conseil de surveillance de la Fondation C&A depuis fin 2021.

Ils soutiennent Liryc dans les domaines de la prévention et la guérison des maladies du rythme cardiaque et notamment les fibrillations ventriculaires responsables des morts subites

Le prix ANCRE 2021 a été remis début décembre par Mr Debrois
 En savoir plus

L’ADPS soutient la recherche médicale et scientifique axée sur la prévention du vieillissement et le maintien en bonne santé.

L’ADPS récompense chaque année un chercheur dont les travaux permettent une compréhension des mécanismes du vieillissement et aident à trouver des solutions thérapeutiques pour mieux les combattre.

-L’ADPS soutient les travaux de recherche d’Uwe Maskos, Directeur de l’Unité de Neurobiologie intégrative des systèmes cholinergiques à l'Institut Pasteur, pour son projet intitulé « Rôle d'un gène du récepteur nicotinique spécifique de l'Homme dans la maladie d'Alzheimer »,

-L’ADPS soutient l’Institut Européen d’Expertise en Physiologie (IEEP) pour le développement d’une animalerie de rats-taupes nus, animaux à longévité exceptionnelle, et aider la recherche sur le vieillissement.

En 2018, l’ADPS a récompensé le Dr Franck Oury, chercheur à l’institut Necker  Enfants-Malades (INEM), pour ses travaux de recherche sur les mécanismes de vieillissement du cerveau et des fonctions cognitives et sur les potentiels activateurs moléculaires de l’autophagie capables de stimuler ses effets neuro-protecteurs.
En 2019, l’ADPS a récompensé le Pr Nicols Levy, Directeur de l’unité de recherche en génétique INSERM Université et Chef du département de génétique médicale à la Timone à Marseille, pour ses travaux sur la progéria, maladie rare caractérisée par un vieillissement prématuré et accéléré. 
 
En 2020, l’ADPS a récompensé le Dr Lida Katsimpardi de l’Institut Pasteur, pour ses travaux d’étude des mécanismes par lesquels le cerveau âgé pourrait regagner sa capacité de régénération et ceci afin de permettre de découvrir des nouvelles thérapies innovantes en santé humaine. 
 

L’UNIM (Union Nationale pour les Intérêts de la Médecine) est une association loi 1908 créée par et pour des professionnels de la santé.

L’UNIM travaille en partenariat avec Allianz France depuis plus de 20 ans, pour proposer à ses adhérents les meilleures conditions d’assurance professionnelles et privées.

Depuis plus de 40 ans, la mission de L’Union nationale pour les intérêts de la médecine (UNIM) est de protéger ceux qui nous protègent chaque jour en prenant soin de notre santé. L’UNIM est un acteur de référence du monde de la santé et apporte son soutien à des projets de recherche de pointe. 

Ainsi, l’UNIM est partenaire de l’Institut du Cerveau et soutient les travaux du Professeur Lionel Naccache, qui visent à restaurer une communication avec les malades non-conscients. Ces travaux ont permis la découverte d’un nouveau signe d’examen clinique permettant d’identifier, au sein des malades non communicants, ceux dont le fonctionnement cérébral est le plus riche, ils ont fait l’objet d’une publication dans les revues Brain et Scientific Report.

L’UNIM soutient également les travaux du Docteur Nicolas Villain, qui cherchent à mieux comprendre et prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer, par le biais d’une étude sur plusieurs années d’une cohorte d’individus, visant à étudier les mécanismes de vulnérabilité des réseaux cérébraux dans la maladie d’Alzheimer.

L’UNIM est aussi partenaire de l’Institut de la Vision et apporte son soutien aux équipes du Docteur Serge Picaud et plus particulièrement au Projet de recherche visant à restaurer la perception visuelle chez les aveugles.

Projet de recherche sur les
malades non conscients et non communicants
Projet de recherche sur la prévention de la maladie d'Alzheimer
Projet de recherche visant à restaurer la perception visuelle
chez les aveugles
Première Journée de la Recherche Médicale Allianz
A l’occasion de sa première Journée de la Recherche Médicale qui a eu lieu le vendredi 13 mars 2015, Allianz a remis au Pr. Didier Samuel le Prix de Recherche 2014 de la Fondation Allianz - Institut de France pour ses travaux sur la transplantation hépatique.
30 ans de recherche médicale avec Allianz
Quatre anciens lauréats du Prix de Recherche de la Fondation Allianz-Institut de France se souviennent de cet événement et retracent l'aventure de leurs recherches.
Des femmes chercheuses mobilisées contre le cancer
Des femmes chercheuses mobilisées contre le cancer autour d'une table ronde organisée pour le 30ème Prix de recherche de la Fondation Allianz- Institut de France.
 
 
De nouvelles pistes contre le cancer
Des chercheuses de l'Institut Curie, de Gustave Roussy, de l'Inserm et de Sanofi sont engagées dans la lutte contre le cancer et parlent du rôle des femmes dans la recherche.
Edith Heard, lauréate du 30ème Prix de Recherche Fondation Allianz-Institut de France
Allianz célèbre son 30ème Prix de recherche en couronnant Edith Heard pour ses travaux sur le rôle de l'épigénétique dans les cancers.