Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.

Allianz banque FCPR

Financement des entreprises non cotées


Le Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) Idinvest Private Value 3 (IPVE3)

Le Fonds Commun de Placement à Risque (FCPR) a pour objectif principal de financer, directement ou indirectement, les opérations de transmission ou de croissance des entreprises européennes de taille intermédiaire non cotées sur les marchés boursiers. Ce fonds est disponible en compte titres et en assurance vie.

Le FCPR est un placement à forte espérance de rentabilité en contrepartie d’un risque élevé de perte en capital

Le FCPR Idinvest Private Value Europe 3 (IPVE3) a été lancé en mars 2018 par la Société Idinvest Partners Eurazeo, partenaire historique du groupe Allianz.

fonds commun de placement

Le fonds a vocation à investir en dette privée (60%) et dans des stratégies de Private Equity (40%), via des opérations secondaires, en co-investissement systématique avec les fonds institutionnels du groupe Eurazeo.

 La coexistence de ces deux stratégies permet d’offrir aux investisseurs particuliers une stratégie d’investissement robuste, classiquement réservée aux investisseurs institutionnels, un déploiement régulier ainsi qu’une grande diversification.

Vous contribuez au financement de l’économie européenne en contrepartie de plus-values exonérées d’impôt après 5 ans de détention. 
Ce fonds est labellisé Relance.
L’horizon de placement est de 8 ans. Cependant, vous bénéficiez de « fenêtres trimestrielles » à compter de septembre 2022, pour effectuer des rachats si besoin.

Investir dans un FCPR est risqué.  

Le FCPR IPVE 3 comporte un certain nombre de risques en compte titres dont :

  • le risque élevé de perte en capital (le FCPR ne dispose d’aucune garantie en capital, le capital investi peut ne pas être restitué en tout ou partie),
  • le risque de non liquidité des actifs du fonds,
  • le risque lié à la valeur des sociétés du portefeuilles au moment des cessions,
  • le risque de crédit.

Les investissements en actifs non cotés ne doivent représenter qu’une part limitée de votre patrimoine financier.

 

Avertissement 

L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que votre argent est bloqué pendant une durée initiale de quatre (4) ans suivant la Date de Constitution du fonds, sauf cas de déblocage anticipé prévu dans le Règlement (article 10.1.1). Passé cette période initiale de quatre (4) ans, les souscripteurs ont la possibilité de demander le rachat de leurs parts tous les trimestres et ces rachats sont honorés dans la limite de cinq (5)% de l’actif net du fonds par trimestre dans les conditions prévues à l’article 10.1.2, sauf cas de déblocage anticipé prévu dans le Règlement (article 10.1.1.). La durée du placement recommandée est de huit (8) ans comme plus amplement détaillé dans le Règlement (article 3).

 Le FCPR est principalement investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers. Vous devez prendre connaissance des facteurs de risque du fonds décrits à la rubrique «Profil de risque» du Règlement.
Enfin, l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la Société de Gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

  • Vous consultez votre conseiller qui analyse votre profil et vos besoins.
  • Si le FCPR correspond à votre profil et à vos objectifs, vous réalisez votre souscription et votre investissement est placé sur le fonds, bloqué pendant une durée 4 ans à compter de la date de constitution du fonds (mars 2018).
  • Vous pourrez effectuer des rachats trimestriels sous certaines conditions.
  • En tant que personne physique, vous bénéficiez d’une exonération d'impôts sur les produits et les plus-values (hors prélèvements sociaux), sous réserve de conserver les parts pendant 5 ans minimum.
  • La durée de détention des parts recommandée est de 8 ans.

Acteur majeur du non coté européen, Idinvest met à la disposition de nos clients son expertise et son savoir-faire en matière de financement des PME en Europe depuis maintenant 20 ans. Le Groupe Allianz fait confiance depuis de longues années à Idinvest Partners (anciennement AGF Private Equity créé en 1997). 

Idinvest c’est :

  • Plus de 9,5 milliards d'euros d’actifs sous gestion dont 20% venant de clients privés
  • Plus de 4 000 entreprises financées
Appel non surtaxé
du lundi au vendredi de 9h à 18h30
 
Le FCPR (Fonds commun de placement à risque) se compose pour la moitié d'actifs non cotés en bourse. Le FCPI (Fonds commun de placement dans l'innovation) quant à lui comprend 70% minimum de participations non cotées dans les PME innovantes.
Le FCPI ouvre droit à une réduction d’impôts à l’entrée. Le FCPR quant à lui permet une exonération d'impôts pour les personnes physiques sur les produits et les plus-values (hors prélèvements sociaux) . Dans les deux cas, ces avantages fiscaux sont conditionnés à la conservation des parts pendant 5 ans minimum.
Les actions non cotées sont émises par des petites et moyennes entreprises à la recherche de financement auprès d’investisseurs institutionnels ou privés. À la différence des actions de grandes entreprises du CAC 40 par exemple, une action non cotée ne peut être achetée ou vendue en bourse. Lorsque vous investissez dans un FCPR vous permettez le financement de ces entreprises non cotées.
Le capital investissement et la dette privée sont des solutions alternatives aux dettes bancaires. Ces dispositifs de financement aident à la création et au développement de petites entreprises ou de taille intermédiaire. Les investisseurs institutionnels ou privés apportent leurs fonds propres ou privés dans ces entreprises en échange de participations dans leur capital.
FCPI vs FCPR, notre comparatif pour mieux choisir

Comment investir pour participer au financement des PME ?