Warning: You are using an outdated Browser, Please switch to a more modern browser such as Chrome, Firefox or Microsoft Edge.


Des travaux en vue ?
Profitez des mesures en faveur de la rénovation énergétique

rénovation énergétique
Isolation, changement de chauffage : en 2021, c’est décidé, vous vous lancez dans des travaux de rénovation énergétique. Parmi les mesures pouvant vous aider financièrement, le dispositif MaPrimeRénov’.
rénovation énergétique

Economiser sur sa facture d’énergie, émettre moins de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, améliorer son confort et la valeur de son logement... MaPrimeRénov’ est un dispositif plutôt séduisant.

Ouverte en 2020 aux propriétaires occupants aux revenus modestes, MaPrimeRénov’ (fusion d’Habiter Mieux Agilité et du CITE) est devenue accessible à l’ensemble des propriétaires occupants sans condition de ressources, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs depuis le 1er janvier 2021(1).

En outre, les forfaits sont revus et complétés afin de favoriser les rénovations globales les plus efficaces, d’éradiquer les passoires thermiques (étiquette énergie F ou G) et de mieux accompagner les ménages.


C’est une aide de l’Etat destinée à financer des travaux de rénovation énergétiques. Elle est calculée en fonction des revenus du foyer fiscal et des économies d’énergies apportées par les travaux selon 5 profils définis. Elle prévoit un plafonnement des dépenses éligibles (20.000€ sur 5 ans).
 
  • Changement du système de chauffage
  • Isolation de la maison : murs, installation de planchers, combles, fenêtres
  • Installation d’une ventilation
Les travaux doivent respecter des exigences de performance minimales et être réalisés par des professionnels Reconnus Garants de l'Environnement (RGE).
rénovation énergétique
rénovation énergétique
 
  • Aux propriétaires qui occupent leur logement
  • Aux copropriétés pour la réalisation des travaux dans les parties communes
  • Aux propriétaires bailleurs (à compter du 1er juillet 2021)
L’ensemble des travaux qui font l’objet d’un devis signé après le 1er octobre 2020 sont éligibles à MaPrimeRénov’.

L’ouverture de MaPrimeRénov’ à tous s’accompagne de la mise en place de plusieurs bonifications :

  • un forfait rénovation globale pour encourager les travaux générant un gain énergétique de plus de 55 %
  • un bonus « sortie de passoire thermique » pour les travaux concernant un logement énergivor, étiquette énergie F ou G
  • un bonus « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie B ou A
  • un forfait accompagnement à maîtrise d’ouvrage (AMO), pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans leurs travaux.
  • des aides individuelles pour les ménages aux revenus modestes et très modestes (respectivement de 750 € et 1 500 €) cumulables avec MaPrimeRénov’Copropriété

Pour mieux mesurer l’impact sur l’effet de serre de ses choix d’énergie et d’avoir une évaluation de sa facture énergétique.
rénovation énergétique

L’étiquette énergie
pour connaître la consommation d’énergie primaire.
rénovation énergétique

L’étiquette climat pour connaître la quantité de gaz à effet de serre émise.
Pour vérifier l’éligibilité des travaux prévus, rendez-vous sur www.maprimerenov.gouv.fr
L’aide est versée par l’Etat après la fin des travaux en une fois.

Si vous possédez ou souscrivez un contrat habitation avec assistance chez nous, Allianz Assistance vous accompagne dans la rénovation énergétique de votre logement, du diagnostic à la réalisation des travaux et ce pendant 1 an. 
Pour en savoir plus, contactez dès à présent Allianz Assistance au 01 40 25 57 33 (Appel non surtaxé).

Ce prêt sans intérêts, destiné à financer les travaux de rénovation énergétique d’une résidence principale, est compris entre 7.000 € et 30.000 € selon les travaux financés. Il est octroyé par les banques ayant signé une convention avec l’Etat. 

Les travaux doivent concerner :

  • l’isolation thermique de la toiture,
  • l’isolation d’au moins 50% de la surface des murs extérieurs,
  • le remplacement d’au moins 50% des fenêtres ou portes extérieures à simple vitrage,
  • l’isolation de planchers bas sur sous-sol ou vide sanitaire,
  • l’installation, la régulation, ou le remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire,
  • l’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude utilisant une source d’énergie renouvelable,
  • l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques.

L’éco-prêt à taux zéro est accordé sous conditions aux propriétaires occupants ou bailleurs et aux syndicats de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021. Renseignements sur www.faire.gouv.fr.

Que vous soyez propriétaire ou locataire, votre Caf peut aussi vous aider financièrement pour faire des travaux de rénovation ou d’isolation thermique dans votre logement grâce à son prêt à l'amélioration de l'habitat. Le prêt peut atteindre 80% du montant de dépenses prévues dans la limite de 1 067.14€ avec un taux d’intérêt de 1% (10.000€ sans taux d’intérêt, si vous êtes assistante maternelle). Il est remboursable sur 3 ans maximum (10 ans si vous êtes assistante maternelle).

Renseignements auprès de votre Caisse d’allocations familiale (Caf)

rénovation énergétique

Si vous faites réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique par une entreprise, vous pourrez peut-être bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5.5% au lieu de 20%.

Votre logement - maison ou appartement - doit être achevé depuis plus de 2 ans et être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

Pour bénéficier du taux de TVA réduit, vous devez remettre au professionnel une attestation téléchargeable sur impots.gouv.fr. Plus de renseignements au 0809 401 401 (service gratuit + prix appel).

Il est envoyé automatiquement aux ménages ayant des revenus modestes qui sont à jour dans leurs obligations fiscales, sans qu'aucune démarche ne soit nécessaire.

Il permet de régler les factures d'énergie (électricité, gaz, fioul, bois, etc.) et de financer certains travaux de rénovation énergétique dans un logement. Son montant varie de 48€ à 277€ TTC en fonction du revenu. Renseignements sur chequeenergie.gouv.fr.

rénovation énergétique
Cette aide permet de payer des dépenses pour le remplacement d'un chauffage ou faire des travaux d'isolation. Elle est ouverte à tous les ménages mais varie selon les ressources et la nature des travaux. Là aussi, l'installation du nouvel équipement doit être réalisée par un professionnel reconnu garant environnement (RGE).
Cette prime est versée par les fournisseurs d’énergie signataires des chartes « Coup de pouce ». Elle est cumulable, sous certaines conditions, avec d'autres aides et peut être demandée jusqu'au 31 décembre 2021.
Renseignements sur www.faire.gouv.fr.
Autre prime plutôt sympathique de 150€. Le « Coup de pouce thermostat avec régulation performante » est versé en cas d'installation d'un thermostat programmable dans un logement équipé d'un système de chauffage individuel. Il est réservé aux propriétaires. 
L'installation doit être faite par un professionnel. En revanche, cette prime n'est pas cumulable avec d'autres dispositifs. Vous pouvez la demander jusqu’au 31 décembre 2021. Renseignements sur  www.faire.gouv.fr.

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) peut accorder aux ménages modestes et très modestes un accompagnement conseil ainsi qu’une aide, Habiter Mieux Sérénité, pour réaliser des travaux de rénovation énergétique permettant un gain énergétique d’au moins 35%.

  • Pour les ménages aux ressources très modestes : une subvention de 15.000€ maximum correspondant à 50 % du montant total des travaux HT + la prime Habiter Mieux de 3.000€ correspondant à 10 % du montant total des travaux HT.
  • Pour les ménages aux ressources modestes : une subvention de 10.500€ maximum correspondant à 35 % du montant total des travaux HT + la prime Habiter Mieux de 2.000€ correspondant à 10 % du montant total des travaux HT.

Deux bonus cumulables peuvent également s’ajouter :

  • Un bonus sortie de passoire thermique de 1 500 € en complément pour les logements les plus énergivores dont l’étiquette énergétique avant travaux est F ou G, et dont l’étiquette après travaux est E ou mieux.
  • Un bonus BBC de 1 500 € en complément pour les logements dont l’étiquette énergétique après travaux est A ou B.

L’aide de l’Anah s'adresse aux propriétaires occupant leur logement. Le montant de l'aide dépend de la nature des travaux envisagés, de leur prix et de vos ressources. Les aides sont cumulables avec d'autres dispositifs.

Renseignements sur anah.fr

rénovation énergétique

Vous décidez d’investir dans un logement à rénover en vue de le louer (non meublé) ? Vous allez peut-être pouvoir bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu (de 12 à 21% du prix du bien). Une condition : le logement doit être situé dans l'une des 222 villes bénéficiaires du programme Action coeur de ville. Ce dispositif, prolongé jusqu’au 31 décembre 2022, est ouvert aux propriétaires bailleurs effectuant des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté.

Renseignements sur cohesion-territoires.gouv.fr

Votre caisse de retraite peut vous accorder une aide financière «Pour bien vieillir chez soi» pouvant atteindre 3.500€, pour des travaux d’isolation thermique ou pour le remplacement d’une chaudière. Cette aide est attribuée aux retraités du régime général ou retraité de l'État.
Renseignements auprès de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat)
rénovation énergétique

L'association Action logement peut accorder des subventions (jusqu’à 20.000€) complétées d'un prêt (jusqu’à 30.000€) à faible taux d’intérêt pour aider à financer certains travaux de rénovation énergétique. Ces aides sont réservées aux propriétaires occupants ou aux bailleurs, salariés du secteur privé non agricole.

Le logement - maison individuelle ou appartement - doit être occupé à titre de résidence principale et être situé dans l’une des communes du programme « Action coeur de ville ».

Renseignements sur actionlogement.fr

Important : Si vous souhaitez prétendre à ces aides pour vos travaux le recours à un professionnel RGE est exigé. Vous pouvez rechercher un professionnel RGE sur faire.gouv.fr

Certaines régions, départements et communes accordent également des aides.

Renseignez-vous sur www.anil.org/aides-locales-travaux


Certaines entreprises peu scrupuleuses profitent de l’incitation aux travaux de rénovation énergétique pour pratiquer des méthodes quelque peu douteuses... voire trompeuses ! Quelques conseils avant d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique.

1.  Prenez contact avec un conseiller FAIRE.

2.  Faites appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement) dans le domaine de travaux souhaité (fenêtres, chauffage, panneaux solaires...).

3.  Demandez au moins 3 devis et comparez-les.

4.  Méfiez-vous du démarchage à domicile, notamment si l’entreprise prétend agir au nom de l’Etat, de l’Ademe ou de votre fournisseur d’énergie (le démarchage par téléphone est interdit).

5.  Ne fournissez jamais vos coordonnées bancaires avant d’avoir signé un devis.

6.  Ne contractez pas de crédit avant de vous renseigner sur l’éco-Prêt à taux zéro (éco-PTZ) ou auprès d’un établissement bancaire.

7.  Ne signez jamais d’offre le jour même.

8.  Ne signez pas « l’attestation de fin de travaux » avant la fin complète du chantier.

Les travaux doivent respecter des exigences de performance minimales et être réalisés par des professionnels Reconnus Garants de l'Environnement (RGE).
rénovation énergétique


Réseau FAIRE : 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’appel) ou renseignements sur faire.gouv.fr

En cas de litige, pensez aux associations de consommateurs et à votre protection juridique.

(1) Les propriétaires occupants ainsi que les copropriétés peuvent déposer leur dossier d’aide depuis le 11 janvier 2021.
     Les propriétaires bailleurs, quant à eux, pourront le déposer à partir de juillet 2021.