Permis de feu : quelle utilité ? Quelles sont les consignes de sécurité associées ?

L’incendie est un événement d’une gravité le plus souvent majeure pour les entreprises qui peut se révéler rapidement fatal lorsque l’entreprise n’est pas ou mal préparée. La maitrise du risque incendie passe notamment par des mesures de prévention qui agissent sur la fréquence et visent à limiter la probabilité d’occurrence d’un sinistre. Elles sont souvent organisationnelles, sont peu onéreuses et peuvent facilement être mises en œuvre. C'est le cas du permis feu, document écrit sous forme de plan de prévention, qui concerne des travaux déterminés avec une période de validité.
Etre assuré ne suffit pas pour garantir la sécurité de votre entreprise.
Vous avez beau mettre en œuvre des mesures de protection automatiques ou compartimenter au mieux vos bâtiments, vous devez aussi anticiper les risques liés à l’élément humain notamment lors de travaux susceptibles d’être à l’origine d’incendie par projection. 
Les risques les plus menaçants sont souvent les moins visibles. Un foyer peut ainsi couvé plusieurs heures et les premières flammes apparaitre après la fermeture du site. 
Pour s’en protéger, le permis de feu, procédure simple s’impose à vous.
Lors de réalisations ponctuelles de travaux par points chauds (soudure, meulage…) dans votre entreprise, il est essentiel de rédiger et respecter le permis de feu.
Le permis de feu est efficace si les consignes associées sont bien respectées.
 
  • Désignez et formez un responsable habilité à délivrer le permis de feu. Il devra initier le personnel à cette procédure et la communiquer par écrit aux intervenants extérieurs.
  • Evacuez ou protégez les matériaux combustible.
  • Vérifiez l’absence d’atmosphère explosive et contrôlez l’état du matériel utilisé.
  • Consignez le document et conservez en une copie.
 
  • Assurez-vous que les travaux se réalisent dans des conditions conformes au permis de feu.
  • Contrôlez la projection de particules incandescente.
  • Tenez-vous prêt à alerter les secours.

Après les travaux

 
  • Inspectez les lieux de l’intervention et les locaux adjacents.
  • Maintenez une surveillance 2 heures après les travaux.
  • Ne démarrez jamais des travaux par points chauds dans les 2 heures qui précédent la fermeture de l’entreprise.

 

Informations publiées en avril 2020.

 

Voir tous nos conseils