assurance cyber attaque


Assurance des cyber risques
 

obtenir un devis
Des extensions de garanties Cyber

Intégrée dans nos principaux contrats dédiés aux PME, ces garanties prennent en charge le financement de tous les frais nécessaires pour identifier et comprendre l’attaque, la stopper, identifier les données touchées et les restaurer. De plus, durant la période de perturbation, elle permet à l’entreprise de fonctionner en mode informatique dégradé.
Allianz prend également en charge les frais de notification si l’attaque s’est traduite par l’altération ou la perte de confidentialité de données concernant des personnes physiques (clients, salariés…).
assurance cyberattaque
La solution dédiée aux cyber risques pour :

  • les professionnels et les entreprises avec un chiffre d’affaires inférieur à 25 millions d’euros
  • les entreprises jusqu’à 250 millions d’euros de chiffre d’affaires avec des besoins de garanties sur-mesure

Responsabilité civile

En cas de dommages immatériels causés à des tiers (clients, fournisseurs, salariés…) du fait d’une intrusion malveillante dans votre système d’information, la responsabilité civile de votre entreprise peut être mise en cause.

Cette garantie prend en charge les conséquences pécuniaires en cas de réclamation d’un tiers en raison d’atteintes aux données informatiques ou données personnelles (détournement, vol…). Elle prend également en charge les frais de défense de l’entreprise.

Pertes subies

L’entreprise victime d’une cyberattaque, peut subir une perte de chiffre d’affaires lorsque l’attaque de son système d'information entraîne une réduction ou une interruption de son activité. Allianz propose la prise en charge des pertes d’exploitation subies par l’entreprise.

Frais engagés

Lorsque l’entreprise subit une cyberattaque, des frais doivent être engagés afin d’y remédier au plus vite ! L’assurance  cyber d’Allianz prend en charge de nombreux frais d’intervention de spécialistes, comme les :

  • frais d’intervention d’un expert informatique chargé de sécuriser et redémarrer le système d’information
  • frais d'intervention d’un avocat
  • frais de notification
  • frais de consultants en communication de crise
  • frais de restauration du site web
  • frais supplémentaires d’exploitation pour réduire ou éviter une baisse de chiffre d'affaires...
Une prévention réaliste pour les PME

Allianz préconise des mesures de prévention simples : filtrage des flux entrants et sortants des systèmes informatiques de l’entreprise et présence d’un dispositif efficace de sauvegarde des données. Ces mesures sont détaillées dans le "mémo des mesures de prévention cyber-risques" remis à chaque entreprise assurée.
La solution de service Allianz pour les dommages cyber

Dès la survenance d’une cyberattaque, les clients Allianz bénéficient d’un service innovant de résolution de crise, développé avec une société spécialisée en remédiation informatique.

Allianz met à la disposition des entreprises une hotline téléphonique, 7j/7(1), permettant d’apporter, dès le début de la crise, un diagnostic sur la nature de l’attaque dont elles sont victimes. Ce service les aide également à initier, sans délai, les actions à mettre en place afin de limiter la propagation de l’attaque et de lancer les travaux de nettoyage et de restauration des données.
L’intervention immédiate permet le redémarrage rapide des systèmes d’information et la reprise de l’activité de l’entreprise.
Selon la situation, différents experts - consultants en sécurité informatique, conseils en communication… - vous accompagnent pour limiter l’impact de la crise.
(1) Excepté les 1erjanvier, 14 juillet et 25 décembre.
Les garanties et services présentés s’exercent selon les clauses et conditions de votre contrat Allianz en fonction des garanties et options souscrites.
Contacter un conseiller
Nous vous accompagnons en mettant à votre disposition une plateforme téléphonique 7j/7(2), chargée de vous accompagner dans la résolution de la cyberattaque. 
(2) Excepté les 1erjanvier, 14 juillet et 25 décembre.
service pro allianz
Les cyber risques, quels enjeux pour les entreprises ?

En 2018, la fréquence des attaques a augmenté de 67% en France. La proportion des petites et moyennes entreprises  touchées  par une cyberattaque a augmenté(3). En France, 4 entreprises de moins de 50 salariés sur 10 ont déjà subi une ou plusieurs attaques ou tentatives d’attaques(4). Lorsque l’entreprise est "hackée", elle peut subir différents préjudices :

  • paralysie de ses infrastructures (système d’information, …)
  • vol de données personnelles (de ses clients,  salariés...) ou confidentielles
  • atteinte à l’image et à sa réputation
  • impacts économiques et financiers…

Ces événements font courir des risques de dommages et de responsabilité civile potentiellement importants à toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité.

Devant la multiplication des attaques, la protection des entreprises, et de leurs systèmes d’information, devient incontournable.

(3) Source : HICOX Cyber Readiness Report 2019.
(4) CPME - CINOV IT - LE CLUSIF enquête 01/2019.
Les conséquences d’une cyberattaque pour les entreprises

Il existe 2 sortes de dommages :

L’entreprise subit une perturbation ou un arrêt de son activité

Dans la très grande majorité des cas, l’attaque se traduit par un ralentissement ou un blocage des systèmes informatiques d’administration, de production ou de distribution avec comme conséquences une perte de chiffre d’affaires à court ou moyen terme, une atteinte à l’image de l’entreprise… C’est le cas notamment lorsque l’attaque est un ransomware  (cryptage des données en vue du paiement d’une rançon afin d’obtenir le code de déblocage.).

D’autres types de dommages  peuvent  également être  constatés à plus long terme, comme la perte de compétitivité en cas de vol de données stratégiques.

La responsabilité civile de l’entreprise est mise en cause

La responsabilité civile de l’entreprise peut être recherchée du fait d’une cyberattaque, quand elle a été prise dans une chaine de propagation d’un logiciel malveillant, quand ses produits ou ses prestations ont été rendus défaillants par une attaque ou lorsque ses produits ou ses prestations ont rendu possible une cyberattaque.

De nouvelles obligations pour les entreprises depuis le 25 mai 2018

Le 25 mai 2018, le nouveau règlement européen sur la protection des données à caractère personnel est entré en vigueur.

Le Règlement Général pour la Protection des Données (RGPD) renforce les droits des personnes physiques.

Ainsi chaque entreprise doit :

  • prendre les mesures qui assurent la sécurité et la confidentialité des données personnelles  détenues (des clients, des salariés...)
  • notifier les violations de données personnelles (au plus tard dans les 72 heures suivant la découverte) à la CNIL, ainsi qu’aux personnes physiques concernées.

Le nouveau règlement renforce les sanctions en cas de non respect de ces obligations. Les amendes pourront atteindre 4% du chiffre d’affaires mondial (ou 20M€).

allianz cyber risque la protection pour entreprise
allianz partenaire cyber sécurité
proteger mon entreprise des cyberattaques
Voir tous nos conseils