Allianz Prévoyance TNS au service des indépendants

 
Allianz Prévoyance TNS
au service des indépendants

Artisan du bâtiment, commerçante, avocate, consultant... ils ont choisi Allianz Prévoyance Travailleur Non Salarié pour construire la prévoyance qui leur ressemble. 

Ils bénéficient de garanties indispensables mais aussi de garanties sur mesure qui respectent leurs choix personnels comme professionnels. 
Illustration en exemples...


Jeune artisan du bâtiment, il est célibataire, sans enfant. Installé depuis quelques mois, son revenu s’élève à 20.000€ par an. Il est rattaché à la Sécurité sociale des indépendants (ex RSI). Les indemnités journalières versées par son régime obligatoire sont limitées en montant et dans la durée (360 jours). Pour tenir compte des risques liés à son métier il veut privilégier une couverture renforcée pour son dos en cas d’arrêt de travail et d’invalidité.

Faites glisser pour voir plus

En cas de
Besoins exprimés
Part du régime obligatoire
Part à couvrir
Décès ou PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) 30.000€ 8.105€ 21.895€
Arrêt de travail du 1er au 90e jour  55€/jour 27€/jour  28€/jour
Arrêt de travail à partir du 91e jour 55€/jour

0€/jour

55€/jour
Invalidité totale (IPT 100%)  20.000€/an 10.000€/an 10.000€/an
Invalidité partielle (IPP 33%) 20.000€/an 0€/an 20.000€/an

La réponse d'Allianz...

Capital décès de 22.000€

+ Indemnités journalières de 28€/jour à partir du 1er jour en cas d’accident et du 31e jour en cas de maladie pendant 1 an puis de 55€/jour entre le 366e jour et le 1.095e jour.

+ Rente invalidité accident/maladie de 10.000€/an à partir de 33% d’invalidité

+ Capital invalidité accident de 20.000€

+ Renfort dos/psy


Elle est commerçante et son revenu est de 40.000 € par an. Elle cotise à la Sécurité sociale des indépendants (ex RSI). Les indemnités journalières versées par son régime obligatoire sont limitées en montant et dans la durée (360 jours).

Elle choisit d’être couverte en cas d’arrêt de travail, d’invalidité et de faire bénéficier ses proches de l’équivalent de 2 années de revenus en cas de disparition prématurée.

Faites glisser pour voir plus

En cas de
Besoins exprimés
Part du régime obligatoire
Part à couvrir
Décès ou PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) 80.000€ 8.105€ 71.895€
Arrêt de travail du 1er au 90e jour  110€/jour 54€/jour  56€/jour
Arrêt de travail à partir du 91e jour 110€/jour

0€/jour

110€/jour
Invalidité totale (IPT 100%)  40.000€/an 20.000€/an 20.000€/an
Invalidité partielle (IPP 33%) 40.000€/an 0€/an 40.000€/an

La réponse d'Allianz...

Capital décès de 72.000€

+ Indemnités journalières de 56€/jour à partir du 1er jour en cas d’accident et du 31e jour en cas de maladie pendant 1 an puis de 110€/jour entre le 366e jour et le 1.095e jour.

+ Rente invalidité accident/maladie de 20.000€/an à partir de 33% d’invalidité


Elle exerce le métier d’avocat, 2 enfants, et dispose d’un revenu de 60.000€ par an. En tant que mère de famille, elle souhaite continuer à percevoir des revenus si elle tombe malade. La prise en charge du régime des avocats de 61€/jour est insuffisante pour maintenir ses revenus.

Le "plus" c’est la rente éducation versée à ses enfants en cas de décès. Quoi qu’il arrive, ils pourront poursuivre leurs études.

Faites glisser pour voir plus

En cas de
Besoins exprimés
Part du régime obligatoire
Part à couvrir
Décès ou PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) 60.000€ 34.302€ 25.698€
Arrêt de travail du 1er au 90e jour  164€/jour 61€/jour (régime barreau) 103€/jour
Arrêt de travail à partir du 91e jour 164€/jour

61€/jour (régime national)

103€/jour
Invalidité totale (IPT 100%)  60.000€/an 16.831€/an 43.169€/an
Invalidité partielle (IPP 33%) 60.000€/an 0€/an 60 000€/an

La réponse d'Allianz...

Capital décès de 26.000€

+ Rente éducation par enfant de 2.000€/an de 7 à 10 ans, de 3.000 €/an de 11 à 17 ans et de 4.000 €/an de 18 à 25 ans

+ Indemnités journalières de 103€/jour à partir du 4e jour en cas d’accident et du 16e jour en cas de maladie au maximum pendant 3 ans

+ Rente d’invalidité accident/maladie de 44.000€/an à partir de 33% d’invalidité

+ Capital maladies redoutées de 35.000€


Consultant en informatique, il a plus de 50 ans et recherche une assurance prévoyance performante. Travailleur indépendant, rattaché à la CIPAV, il souhaite également assurer son conjoint collaborateur. Ses revenus s’élèvent à 80.000€/an. En cas d’arrêt de travail, la CIPAV ne lui verse aucun revenu.

Faites glisser pour voir plus

En cas de
Besoins exprimés
Part du régime obligatoire
Part à couvrir
Décès ou PTIA (perte totale et irréversible d'autonomie) 80.000€ 15.780€ 64.220€
Rente de conjoint 12.000€ 0€  12.000€
Arrêt de travail  219€/jour

0€/jour

219€/jour
Invalidité totale (IPT 100%)  80.000€/an 5.260€/an 74.740€/an
Invalidité partielle (IPP 33%) 80.000€/an 0€/an 80.000€/an

La réponse d'Allianz...

Capital décès de 65.000€

+ Rente de conjoint de 12.000€/an

+ Indemnités journalières de 219€/jour à partir du 4e jour en cas d’accident et du 31e jour en cas de maladie pendant 3 ans

+ Rente invalidité accident/maladie de 75.000€/an à partir de 33% d’invalidité

+ Renfort dos/psy

+ Capital maladies redoutées de 35.000€

Une solution sur mesure peut également être proposée à son conjoint collaborateur.

prévoyance tns c'est quoi
Assurance prévoyance
Voir tous nos conseils