Interview de Valérie M. et Tiphaine P.

Allianz - Interview croisée alternant tuteur
Tiphaine P, ancienne Assistante chef de produits en alternance, vous parle de son expérience en compagnie de sa tutrice, Valérie M.

1/Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter ?

Tiphaine : Je suis arrivée chez Allianz en septembre 2013 au poste d’Assistante chef de produits auto, habitation et chiens chats. J’ai commencé par un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations. Ensuite, je suis partie un an à Londres pour faire mûrir mon projet et améliorer mon niveau d’anglais. A mon retour, j’ai effectué un Bachelor 3 Marketing et Commerce à l’IDRAC avant de poursuivre en Master Stratégie de la marque et lancement de nouveaux produits et services. Deux années que j’ai effectuées en alternance chez Allianz dans l’équipe de Valérie. A présent, je suis en CDD en tant que Chargée de communication à l’animation des sites allianz.fr.

Valérie : Mon équipe et moi avons en charge les offres auto, habitation santé et prévoyance pour le particulier. J’ai eu l’opportunité, depuis mon arrivée chez PFA puis AGF puis Allianz de pouvoir changer de postes tous les trois/quatre ans. Je suis passée de l’inspection au marketing puis j’ai travaillé au sein d’AGF Banque et du pôle Finance-Conseil avant d’occuper mon poste actuel.

2/Quelles sont vos missions chez Allianz ?              

Valérie : Nos missions sont multiples. Nous comparons nos offres avec celles proposées par nos concurrents pour voir comment elles sont positionnées et étudier si des ajouts/modifications sont nécessaires pour que notre produit réponde bien aux besoins des assurés. Nous analysons les nouveaux risques, les nouvelles tendances pour déterminer quelles sont les offres qui pourraient venir compléter notre gamme actuelle (assurance chiens et chats par exemple). Nous nous chargeons également de la mise en avant des offres sur tous les supports de communication écrits (dépliants, mailings, e-mailing, site allianz.fr, pub tv etc.). Nous cherchons au maximum à « vulgariser » dans le bons sens du terme nos offres, à « parler clients » pour nous rapprocher des assurés. Nous contribuons également à la digitalisation de nos offres (devis express, souscription en ligne…) et à leur adaptation aux nouvelles réglementations comme la loi ANI ou la loi Hamon.

Tiphaine : Lorsque j’étais alternante, je réalisais des benchmarks pour comparer nos offres et services à ceux de nos concurrents, français ou étrangers. En fonction des résultats, je préconisais des solutions (évolution de l’offre existante, création d’un nouveau service ou d’une nouvelle garantie). J’ai également participé à la création de certains outils de communication (dépliants, flyers) et à la rédaction du contenu à mettre en ligne sur le site allianz.fr.

3/Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui ferait ses premiers pas chez Allianz ?

Valérie : Je pense qu’il faut être humble car même moi « je sais que je ne sais rien ». Il ne faut pas hésiter à poser des questions surtout lorsque l’on n’a pas compris bien la consigne, l’objectif du travail demandé. Le tuteur, quant à lui, doit trouver du temps pour aider l’apprenti à monter en compétence et en autonomie. J’attends également d’un apprenti qu’il fasse preuve de rigueur et de bon sens. Il ne faut pas non plus hésiter à être force de proposition car le statut de «novice» permet de considérer les offres avec un regard tout neuf, ce qui est très utile à l’entreprise.

Tiphaine : Je suis d’accord sur l’importance de la rigueur. Il faut également faire preuve de curiosité et ne pas s’arrêter à son service pour s’ouvrir l’esprit. Il est nécessaire d’être réactif et de savoir dire à son tuteur « j’ai besoin d’aide ».

4/Y a-t-il une différence entre l'image que vous aviez d'Allianz et ce que vous y avez retrouvé ?

Tiphaine : J’ai eu la chance d’arriver au moment où beaucoup de choses étaient en train de changer. Beaucoup de projets d’envergure avaient été lancés pour permettre à Allianz de se rapprocher de ses clients et de satisfaire au mieux leurs besoins. Lorsque je suis arrivée, je ne pensais pas qu’il y avait autant d’enjeux dans le monde de l’assurance et que la digitalisation était au cœur des préoccupations de l’entreprise. Ce fut une très agréable surprise pour moi qui m’a donné envie de m’investir à 200% pour y apporter ma contribution.

5/Quels sont les principales qualités de votre alternant/tuteur ?

Tiphaine : Ouverte, accessible, claire et disponible même quand j’avais besoin d’aide pour mes projets scolaires.

Valérie : J’ai plein de belles choses à dire au sujet de Tiphaine. C’est quelqu’un d’agréable, souriant, disponible et sérieux. Elle comprend vite et possède ce côté humble et curieux. Elle aime aussi le travail bien fait. En bref, quelqu’un d’intéressant et d’intéressé.

6/Quel rôle a joué votre tuteur ?

Tiphaine : Elle a eu un rôle de manager. Elle m’a appris ce qu’est le marché de l’assurance. Elle m’a soutenue dans mes études pour que je prenne confiance en moi et que je me dépasse. Elle a également été là lorsque je me suis positionnée sur le poste en CDD que j’occupe à présent. Elle m’a dit, je cite : « je te soutiens à 300% ». Ça m’a mis du baume au cœur !

7/Recommanderiez-vous l’alternance à l’un de vos collègues ? Si oui pourquoi ?

Valérie : Oui, bien sûr mais il ne faut pas se tromper sur le recrutement. Pour moi, il y a deux aspects intéressants. Premièrement, je pense que c’est important de former des jeunes au monde de l’entreprise. Aider des jeunes à trouver leur voie fait partie intégrante de nos missions. Deuxièmement, c’est très enrichissant d’être avec des personnes qui ne connaissent pas le domaine de l’assurance. Ça permet d’avoir un regard neuf, d’enrichir le débat et de trouver d’autres moyens de répondre aux besoins de nos clients. Sans apprentis, mon équipe aurait du mal à fonctionner.

8/Si votre tuteur/alternant était une citation ou un personnage de bande dessinée, qui serait-il ? 

Tiphaine : Avec vous de A à Z ! (rires)

Valérie : Yoko Tsuno ! Une guerrière japonaise qui saute partout, qui persévère et qui va jusqu’au bout de ses idées.