Interview de Patricia C. et William B.

Allianz - Interview croisée alternant tuteur
Découvrez les témoignages d'alternance de William B., en charge de l’optimisation des process et Chargé des relations clients, et Patricia C., en charge de la structure Réclam’Action.

Tout d'abord, pouvez-vous vous présenter ?

Patricia : Je suis en charge de la structure Réclam’Action au sein de l’Unité Digital et Market Management. Je manage la structure qui est le point d’entrée institutionnel chez Allianz France ainsi que la structure complaint management, garante du process de gestion des réclamations Allianz France. Je suis diplômée d’un Baccalauréat économique et titulaire d’un BTS et d’un diplôme de l’ESSEC obtenu dans le cadre d’une formation groupe. J’ai commencé chez Allianz il y a 32 ans en tant que commerciale puis je suis passée par tous les métiers de la formation, par le service RH d’Allianz Informatique et par le marketing avant de me positionner sur mon poste actuel.

William : Moi je suis actuellement en contrat de professionnalisation. Je suis en charge de l’optimisation des process et Chargé des relations clients depuis le mois de septembre. Pour ce qui est de mon parcours, je suis aussi diplômé d’un Baccalauréat économique et d’un Bachelor en commerce international. Je suis actuellement en master marketing digital et projet web et tout se passe bien pour le moment !

Quelles sont vos missions chez Allianz ?

Patricia : Je suis manager donc mon principal rôle est de manager équipes et projets. Mes missions tournent autour du process de traitement des réclamations. Nous devons à la fois respecter les exigences de notre autorité de contrôle et les objectifs internes du groupe Allianz en termes de délai de réponse notamment. Nous mettons donc en place les process, les outils, les formations qui permettent de répondre à ces exigences internes et externes. Nous avons également un côté plus opérationnel puisque nous traitons directement avec les réclamants.

William : Mon travail consiste globalement à enregistrer les réclamations faites par mail, courrier, sur le site Allianz.fr et par téléphone puis à les rediriger vers les entités concernées pour qu’elles soient traitées. Dans l’équipe nous sommes six à gérer ce côté opérationnel dont trois alternants et un stagiaire issus d’écoles de commerce.

Pourquoi avoir recruté un apprenti / pourquoi avoir choisi une formation en alternance ?

Patricia : Notre activité a beaucoup évolué ces dernières années. Nous avions donc besoin d’effectifs plus importants pour gérer les réclamations. Nous avons donc choisi d’employer des alternants pour une durée de deux ans afin de venir renforcer nos équipes. En effet, gérer les réclamations est un exercice complexe qui nécessite une formation de trois à six mois pour que le nouvel alternant devienne parfaitement autonome et qu’il se familiarise avec le jargon du monde de l’assurance et les sigles de l’entreprise. S’il part au bout d’un an, nous n’avons pas le temps de profiter de sa montée en compétences, ce qui est dommage à la fois pour nous et pour lui car il n’a pas la possibilité d’évoluer vers des missions plus complexes.

William : Comme beaucoup d’étudiants c’est avant tout l’aspect financier qui m’a poussé à choisir une formation en alternance. Lorsque l’on est en apprentissage, les frais de scolarités sont pris en charges et un salaire nous est reversé, ce qui est loin d’être négligeable ! J’ai choisi Allianz après avoir travaillé dans une petite mutuelle car je voulais avoir une expérience dans un grand groupe. J’ai eu l’opportunité de pouvoir signer un contrat sur deux ans, ce que peu d’entreprises proposent. Cette expérience professionnelle significative est très formatrice car elle me permet de comprendre les réalités du monde de l’entreprise et d’avoir un pied dans le monde professionnel. C’est aussi une bonne façon de conjuguer le dynamisme des études avec le côté « terrain ».

Que vous apprend cette expérience sur vous-même ?

Patricia : Mon métier consiste à manager des équipes donc le tutorat est naturel pour moi. J’aime transmettre mes connaissances et mettre un pied à l’étrier à certains jeunes même si ce n’est pas moi qui les forme aux aspects techniques du métier. Ce sont des managers de demain donc j’ai envie de leur expliquer ce qu’est le management de l’humain et leur transmettre certaines valeurs éthiques. Pour moi, il est impossible d’avancer avec un fusil dans le dos. Il est donc important d’inculquer le respect de l’autre et de ses différences et qu’ils comprennent qu’on peut se tromper. Si je peux leur faire profiter de mon expérience et leur donner quelques « trucs » pour qu’ils fassent fructifier leur savoir, c’est tout simplement extraordinaire !

William : Cette expérience me permet de savoir m’adapter dans l’entreprise et de mieux maîtriser les relations interpersonnelles. Pour ceux qui, comme moi, ont des projets personnels, cela permet de profiter des échanges avec les professionnels du domaine dans lequel on veut se lancer. C’est extrêmement enrichissant de pouvoir profiter de leurs conseils tout au long de l’année, ce qui n’est pas possible lorsque l’on est en formation continue. 

Quels sont les plus d'Allianz par rapport à d'autres entreprises ?

Patricia : Allianz est un grand groupe qui bénéficie donc d’une certaine notoriété. Je suis surprise de voir combien les jeunes en entretien parlent de l’entreprise avec des étoiles dans les yeux alors que notre secteur n’a pas l’image la plus attractive qui soit. C’est très valorisant et cela montre que le groupe possède une image positive et surtout que la digitalisation, très importante pour les jeunes, produit son effet ! Je pense que rentrer dans une grande entreprise représente un fort aspect sécuritaire pour les jeunes. Faire son alternance chez Allianz c’est bénéficier par la suite d’une véritable carte de visite.

William : La qualité de la formation et une ambiance que je n’ai pas encore retrouvé ailleurs. On a la chance de bénéficier d’un management participatif et d’un haut degré de responsabilisation. Le fait qu’Allianz soit l’un des acteurs du monde de l’assurance qui se digitalise le plus m’a incité à postuler car je cherchais une entreprise qui soit à la pointe de technologie et qui puisse me donner envie de me dépasser.

La première chose à laquelle vous avez pensé en voyant votre alternant / tuteur pour la première fois ?

William : J’ai été très agréablement surpris par son accueil et sa sincérité. En effet, j’avais au départ postulé à un poste de Community Manager. La fiche de poste qu’elle m’a présentée lors de l’entretien ne correspondait donc pas à ce à quoi je m’attendais mais son honnêteté m’a beaucoup plu. Cela m’a immédiatement donné envie de travailler avec elle. Le feeling est passé d’entrée de jeu et on a pris le temps de se découvrir.

Patricia : Lors de notre première rencontre, une chose m’a beaucoup fait rire : il portait un costume bleu marine et me parlait de planche à voile donc je l’imaginais faire de la planche en costume sur la Seine.  Un grand moment !

Enfin, si votre tuteur/apprenti était un personnage fictif, qui serait-il ?

William : Je la vois bien en Wonderwoman car elle est toujours en train de défendre tout le monde. Elle a un côté social et humain rare mais elle sait aussi être sérieuse et professionnelle dans son travail.

Patricia : Je le vois parfaitement en Rox dans Rox et Rouky. C’est un bel animal, majestueux, rusé qui sait ce qu’il veut et va tout faire pour arriver à ses fins. Ça lui va vraiment bien !