Comprendre la gravité des accidents de la vie courante

Chaque année, on dénombre plus de 11 millions d'accidents de la vie courante.1

Des conséquences potentiellement dramatiques

Les accidents de la vie courante peuvent prendre de nombreuses formes, de la chute d’un bricoleur perché sur une échelle instable à la brûlure d’un cuisinier du dimanche sur le barbecue.

Ces accidents ont, bien sûr, des conséquences sur la santé des victimes, avec parfois de lourdes séquelles, comme un handicap permanent.

Mais d’autres conséquences viennent parfois s’y ajouter.

  • Un traumatisme et un stress pour les proches (enfants, parents, conjoint de la personne accidentée), qui nécessitera parfois une prise en charge psychologique.
  • Une perte financière potentiellement très lourde en cas d’arrêt de travail prolongé, voire d’inaptitude au travail suite à l’accident.
    Résultat : une sérieuse baisse du niveau de vie de la famille.

Des risques que l’on peut assurer

Ces différentes conséquences seront d’autant plus lourdes à supporter par le foyer qu’elles ne seront pas prises en charge par un contrat d’assurance. Certes, les frais de santé sont remboursés par la Sécurité sociale et la mutuelle.

Mais les impacts financiers de l’accident ne seront couverts que par des contrats spécifiques (garantie des accidents de la vie, contrat de prévoyance, etc.), malheureusement mal connus des foyers français.

Ceci pourrait également vous intéresser...

1 Source : Institut de Veille Sanitaire (INVS), chiffres 2009