Prévoyance décès : comment protéger ses proches ?

Protéger votre famille demande de l'anticipation : la prévoyance décès permet de prévenir les besoins financiers de vos proches en cas de décès prématuré.

Transmettre un capital ou une rente

Un contrat de prévoyance décès permet d'assurer un revenu à ses proches après sa mort de deux manières :

  • le versement d'un capital garanti, fixé dès la signature du contrat d'assurance décès. Cette somme complète le capital décès de la Sécurité sociale à condition d’être salarié, limité à 3 mois de salaire du défunt. Elle peut correspondre à un an de salaire pour un célibataire par exemple.
  • le versement d'une rente au conjoint survivant et/ou aux enfants du défunt. La rente de conjoint est versée chaque mois jusqu'à son décès (rente viagère) ou dans l'attente de sa pension de réversion (rente temporaire). Elle peut être suspendue en cas de remariage. La rente d'éducation quant à elle s'adresse aux enfants à charge jusqu'à l'âge de 18 ans (ou 26 ans en cas de poursuite d'études).

La prévoyance décès peut par ailleurs prendre en charge tout ou partie de vos frais d'obsèques.

Accidents et maladies sont couverts en fonction de votre contrat

Selon votre contrat, les garanties d'un contrat de prévoyance décès sont effectives quelle que soit la cause de la mort (accident, maladie Par exemple, un suicide peut remettre en cause les garanties décès, en les reportant d'un an par exemple après le décès de l'assuré.

Souscrire une assurance décès est une précaution à prendre au plus tôt et par exemple lors de sa vie professionnelle, dès lors que vous construisez une famille. Plus vous anticipez, plus vos conditions contractuelles seront avantageuses. Il suffit de remplir un simple questionnaire de santé2.

Ceci pourrait également vous intéresser...