Panorama sur l'assurance prévoyance : les différents contrats

La prévoyance, notion couramment utilisée, est floue pour beaucoup de gens : accidents, maladie, décès, arrêt de travail, obsèques... A quoi correspond-elle exactement ?

Quels risques couvrent ce type d’assurances ? Zoom sur cinq garanties de prévoyance.


Nous trouvons normal d’assurer véhicule ou habitation. Assurer sa personne semble nettement moins évident.
Et pourtant, les accidents, les maladies entrainant une invalidité temporaire ou définitive, voire le décès prématuré dans les cas les plus graves ne sont pas si rares.

La prévoyance est une assurance de personne qui vise à vous prémunir financièrement, vous et votre famille, contre ces aléas de la vie.


Face aux événements imprévus, plusieurs garanties prévoyance, un même principe

Incapacité, invalidité, accident de la vie, maladie, décès, obsèques... Plusieurs types de contrats existent. Leur fonctionnement est le même : l’assuré choisit ses garanties et son niveau de protection. Si le risque se réalise, les indemnités, rentes ou capitaux prévus au contrat sont versés.1

Contrat de prévoyance décès, incapacité, invalidité1

Son objectif : assurer le versement d’indemnités, en complément de celles, souvent très insuffisantes, versées par la Sécurité sociale ou autres régimes obligatoires.

En cas de décès

Les bénéficiaires perçoivent un capital ou une rente. Si vous désignez comme bénéficiaire votre conjoint ou vos enfants, ils pourront grâce aux prestations perçues continuer par exemple à régler les charges courantes, financer des études, etc.

En cas d'invalidité

Cette garantie permet le versement d’un capital et /ou d’une rente pour compenser la dégradation de vos revenus occasionnée par une impossibilité partielle ou totale de travailler (en fonction du taux d’invalidité).

En cas d’incapacité

Cette assurance complète les indemnités journalières versées par la Sécurité sociale ou votre régime obligatoire dans le cas d’un arrêt de travail prolongé. Elle peut assurer jusqu’à 100 %1 de votre rémunération antérieure.

Contrat Garantie des Accidents de la Vie (GAV)1

Son objectif : assurer les personnes victimes d’accidents dans le cadre de leur vie privée (chute, brûlure, coupure, intoxication, etc) ayant engendré des dommages corporels, voire le décès. Il peut s’agir d’accidents domestiques, de catastrophes naturelles ou technologiques, d'accidents médicaux, d'agressions notamment.

La GAV est la seule assurance à indemniser la victime même s’il n’y a pas de tiers responsable. Elle couvre tous les membres de la famille et l’indemnisation prend en compte la situation personnelle de la victime et de ses proches. Des prestations d’assistance sont souvent associées au contrat (aide-ménagère, garde d’enfant, etc).

Contrat Obsèques1

Son objectif : anticiper le financement de tout ou partie du coût des obsèques lors de la disparition de l’assuré pour que les proches (conjoint ou enfants) n’aient pas à en supporter les frais, souvent lourds.

Deux types de contrats existent. Le contrat en capital prévoit le versement d'un capital au(x) bénéficiaire(s) en charge du financement des obsèques ainsi que des services d'assistance. Le contrat en prestations prévoit la prise en charge du financement des obsèques et leur organisation par un opérateur funéraire.

Garantie « Maladies redoutées »1

Son objectif : permettre à l’assuré, victime de maladie très grave, de faire face aux conséquences financières de maladies telles que le cancer, l’accident vasculaire cérébral, l’infarctus, la sclérose en plaque, Parkinson, Alzheimer, etc.

En cas de diagnostic d’une de ces maladies, le capital versé permet à l’assuré de maintenir son niveau de vie et de financer les dépenses liées à sa maladie (matériel médicalisé, aménagement du logement, etc). Ces contrats incluent généralement des services de prévention et d’accompagnement.

Contrat emprunteur souscrit lors de l’ouverture d’un crédit
(immobilier en général)1

Son objectif : garantir le remboursement de tout ou partie du prêt en cas de décès de l’emprunteur, mais aussi en cas d’invalidité, d’incapacité temporaire de travail, de perte d’emploi et éventuellement de maladie grave (option maladies redoutées).

La garantie emprunteur est essentielle pour protéger le co-emprunteur et sa famille en cas de coup dur. Elle n’est pas obligatoire mais conditionne généralement l’obtention du prêt.

Ceci pourrait également vous intéresser...

1 Les garanties s’exercent dans les limites et conditions des notices d’informations ou dispositions générales spécifiques à chaque contrat.

Informations publiées en mai 2016.