Assurer son enfant en voyage ou en séjour à l’étranger

Jeune surfeur qui regarde à l'horizon


Votre enfant part faire un séjour linguistique, étudier à l’étranger ou simplement en voyage à l’autre bout du monde ? Il est essentiel de bien l’assurer.

Quels sont les risques auxquels il est exposé ? Quels risques sont déjà couverts ? Faut-il des assurances complémentaires ? Explications.

Votre fils ou votre fille part seul à l’étranger. Qu'il y reste quelques jours, quelques mois ou un an, il faut qu’il soit bien assuré. Si en France, il est très bien protégé, ce ne sera pas forcément le cas en dehors de l’hexagone.

Quels risques doivent être couverts ?

La responsabilité civile

Si votre enfant cause un dommage à autrui, sa responsabilité civile pourrait être engagée.

S’il part avec son collège, son lycée ou avec organisme de séjours linguistiques, il est probable qu’une assurance responsabilité collective couvre tous les enfants. Renseignez-vous.



La santé

En cas d’accident ou de maladie, c’est la Sécurité sociale qui couvre les frais médicaux ou les frais d’hospitalisation de votre enfant, à condition qu’il voyage en Europe.

Avant son départ, procurez-vous sa carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Elle est gratuite, valable deux ans maximum et disponible sous deux semaines en la demandant auprès de votre Caisse d'assurance maladie. Si votre enfant a besoin de soins médicaux sur place, il bénéficiera d'une prise en charge. Cependant, la prise en charge peut s’avérer insuffisante. Et seuls les soins imprévus et médicalement nécessaires sont couverts. Pour en savoir plus sur la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), connectez-vous sur ameli.fr.

Si votre enfant voyage hors d’Europe, soyez prudent. Un problème de santé, une hospitalisation ou un rapatriement médical peuvent s’élever à plusieurs milliers d’euros dans certains pays.

Les bagages

Qu’emmène-t-il avec lui ? S’il transporte un ordinateur ou un appareil photo dans sa valise par exemple, il peut se les faire voler ou les perdre. Ses bagages peuvent aussi être détériorés durant le voyage. Mieux vaut les assurer avant de partir.



L’annulation du voyage

Enfin, dernier point à étudier : si au dernier moment, il devait annuler son voyage pour une raison indépendante de sa volonté (maladie, accident, convocation à un examen de rattrapage, etc.), vous ne pourrez prétendre à aucun remboursement.



Quelles sont les réponses en termes d’assurance ?


L’assurance responsabilité civile

Votre enfant doit normalement être couvert par votre contrat d’assurance habitation ou par son assurance scolaire. Vérifiez qu’elle le couvre à l’étranger et pendant toute la durée de son séjour.

L’assurance multirisque voyage

Vivement recommandée et quasiment indispensable si votre enfant part plus de trois mois, c’est la plus complète car elle comprend :
  • le contrat d'assurance et lecontrat d’assistance voyage ;
  • le remboursement des frais de santé ;
  • le rapatriement sanitaire en cas de maladie ou d’accident à l'étranger ;
  • l’assistance au voyageur ;
  • l’assurance responsabilité civile pour les dommages causés à autrui ;
  • la garantie dommages aux bagages (sur la plupart des contrats) ;
  • l'assurance annulation voire lagarantie interruption de séjour en cas de rapatriement.
Pour offrir une large couverture adaptée aux déplacements à l’étranger, cette assurance est très abordable : selon le pays et la durée du séjour, elle démarre aux environs de 20 € pour quelques jours.

Les autres assurances

La Garantie Accidents de la Vie (GAV), l'assurance individuelle accidents corporels, l'assurance scolaire ou encore la carte bancaire haut de gamme peuvent aussi proposer certaines couvertures (responsabilité civile, rapatriement, invalidité/décès, garantie bagages, annulation, etc.). Prenez le temps de faire le tour de vos contrats d’assurance. Vérifiez que le contrat :
  • inclut bien votre enfants (et jusqu’à quel âge ?) ;
  • couvre la période du séjour (souvent limité à trois mois) ;
  • s’applique dans le pays en question ;
  • assure des montants de remboursements suffisants ;
  • n’exclut pas des situations auxquelles votre enfant sera confronté.
Si vous estimez que votre couverture est insuffisante, souscrivez une assurance complémentaire.


Le cas des sports extrêmes

Votre enfant est fan de kitesurf, de plongée ou d’escalade ? Souscrivez impérativement une assurance pour les sports à risques. S’il est déjà couvert, vérifiez qu’elle fonctionne à l’étranger.

Informations publiées en février 2016.

Assurance voyage

Vous partez en vacances en France ou à l'étranger et souhaitez être assuré ? Avec notre assurance Vacances, vous choisissez le Pack puis la formule qui correspondent le mieux à vos besoins.