Protéger son commerce face au vol : savoir réagir en cas d’agression

Allianz - Braquage à main armée d'un commerçant

Cambriolage, vol à l’étalage, agression physique, attaque à la voiture-bélier, braquage... Les commerçants sont des proies faciles pour les malfaiteurs. Surtout si le magasin se trouve dans une zone isolée.

Alors comment éviter l’agression et comment réagir en cas de braquage ?

6 recommandations anti-agression

  1. A l’ouverture et à la fermeture de votre commerce, observez une vigilance accrue. Gardez un minimum d’argent liquide dans votre caisse.
  2. Dans la mesure du possible, incitez les clients à payer en cartes de crédit. Évitez également de rester seul dans votre magasin.
  3. Soyez particulièrement prudent, lors de vos trajets, lorsque vous transportez des fonds jusqu’à votre banque. Évitez les déplacements à heure fixe et variez vos itinéraires.
  4. Entretenez votre magasin (vitrines, devantures, intérieur...) en bon état de propreté. Vous serez plus visible de l’extérieur.
  5. Vous repérez un individu suspect dans votre magasin ? Demandez à un autre client s’ils sont ensemble. Le fait d’être identifié par un tiers peut suffire à le décourager.
  6. Quelqu’un rôde autour de votre commerce et semble repérer les lieux ? Appelez la police ou la gendarmerie pour le signaler.

La prévention des Chambres de commerce

Les Chambres de commerce animent des formations en partenariat avec la police ou la gendarmerie nationale. Ces sessions apportent aux commerçants des conseils pratiques de prévention pour protéger leur commerce et adopter la bonne attitude en cas d’agression.

Vous pouvez aussi adhérer à un réseau d’alerte commerces par SMS, un dispositif de prévention qui permet d’être informé de certains faits de délinquance dans d’autres commerces situés à proximité. Ces dispositifs fonctionnent grâce à un partenariat entre la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), la préfecture, la gendarmerie nationale et la police nationale.

Comment se comporter pendant le braquage ?

Ne mettez jamais en danger votre vie ou celle de vos clients. Les réactions d’un agresseur peuvent être complètement imprévisibles. Votre comportement face à lui est donc essentiel. Pas d’agressivité, du calme et du sang froid sont les meilleurs alliés. Obéissez aux demandes sans les anticiper. Restez serein dans la mesure du possible. Observez discrètement votre agresseur pour aider le travail d’enquête des policiers. Si vous le pouvez, notez le modèle, la couleur et le numéro de plaque du véhicule et la direction qu’il a pris.

Les référents sûreté dans les commissariats ou gendarmeries peuvent vous aider dans la sécurisation de votre commerce. Ils connaissent bien les modes opératoires des délinquants. Ils peuvent se déplacer pour mettre en place avec vous une protection efficace.


Que faire après le braquage ? Mesures d’urgence et déclaration du sinistre

Dès le départ de l’agresseur, composez le 17. Ne touchez à rien avant l’arrivée de la police pour préserver les traces et indices (empreintes digitales, empreintes de chaussures, etc.). Portez plainte le plus rapidement possible auprès de votre commissariat. Seul le dépôt de plainte a une valeur juridique pour l’enquête mais aussi pour l’assurance.

Faites l'inventaire des biens volés ou détruits pour évaluer le préjudice sans oublier d'apporter les preuves de la liste des objets dérobés et de leur valeur. Contactez votre assureur et communiquez-lui le double de la plainte. S’il y a des blessures physiques, faites les constater par un médecin pour obtenir un certificat. La déclaration du sinistre auprès de votre assureur doit être faite dans les 2 jours de la constatation du vol.


L’assurance adaptée : la garantie vol

Elle couvre le vol par effraction, le vol commis avec violence ou menace, les actes de vandalisme c'est-à-dire les détériorations causées aux biens assurés à la suite d'un vol ou d'une tentative de vol et les détériorations immobilières. Les biens assurés sont le matériel professionnel, le mobilier, les marchandises, les espèces et les chèques, sous certaines conditions.

Bon à savoir

La somme assurée ne suffit pas à prouver l’existence ou la valeur des biens sinistrés. Pensez à garder tous les justificatifs : factures fournisseurs, certificats de garantie, contrats ou tout élément comptable.


La mise en jeu de la garantie est subordonnée à la présence et à l'utilisation de moyens de protection des ouvertures des locaux assurés. Vérifiez que vos moyens de protection correspondent bien à ceux prévus dans votre contrat d’assurance.

Important

L'assurance couvre les fonds et valeurs assurés dans la limite d'un montant garanti. Lors de dépôts dans un établissement bancaire, variez les itinéraires et les horaires. Vérifiez que vous êtes bien assuré dans ce cas.

Informations publiées en juin 2016.

Assurance multirisque commerçants

Allianz - assurances2
Incendie, tempête, dégât des eaux, vol, vandalisme… un contrat unique pour couvrir tous vos risques.