Menu Retour

Tourisme agricole : gite rural, chambre d'hôtes, camping à la ferme...

Exploitant agricole : comment se lancer dans l'agritourisme ?

Femme qui explique à des enfants comment cultiver...


En quête de nature et d'authenticité, les français choisissent de plus en plus la campagne pour leurs vacances ou leurs week-ends.


En vogue, le tourisme agricole intéresse aussi les exploitants. C'est un bon moyen pour eux de faire connaitre leurs activités et de générer des revenus supplémentaires.

Tourisme agricole : les différentes formes

Du camping à la ferme au gîte rural, le tourisme agricole prend différentes formes, mobilisant plus ou moins de moyens.

  • Le camping à la ferme : un terrain de l'exploitation est réservé aux touristes pour des tentes, des caravanes… Il est doté de sanitaires et de divers services supplémentaires (laverie, espace repas, etc.).

  • Le gîte rural : un bâtiment de l'exploitation, meublé et équipé, est loué à la semaine ou au week-end.

  • La chambre d'hôtes : les touristes sont accueillis généralement dans la maison de l'exploitant.

  • La ferme pédagogique : l'exploitant propose des ateliers découverte aux plus jeunes. Il leur présente et les met en contact avec les animaux de la ferme.

Toutes ces structures répondent à des règles fiscales, juridiques et sociales différentes.

Se lancer dans l'agritourisme

Se renseigner avant de se lancer dans le tourisme agricole est essentiel. Les chambres d'agriculture et celles du commerce et d'industrie, les réseaux (type "Bienvenue à la ferme"…) ou d'autres exploitants pratiquant l'agritourisme peuvent vous conseiller et vous accompagner.

Il peut être intéressant aussi de se former :

  • à l'accueil,
  • aux normes alimentaires,
  • à la gestion.

Les organismes de formations pour adultes proposent régulièrement des sessions. Des aides européennes peuvent participer au lancement et au développement de votre projet d'agritourisme.

Tourisme rural et protection

Une nouvelle activité de tourisme agricole entraîne de nouvelles responsabilités, que vous receviez du public ou que vous aménagiez des bâtiments spécifiques. Vous souhaitez diversifier votre activité ?
La multirisque exploitant agricole s’adapte à vos projets et couvre l’exploitation d’un camping à la ferme ou de votre ferme auberge.

Informations publiées en septembre 2014

Multirisque exploitant agricole

Que vous soyez céréalier, éleveur ou viticulteur, faites le choix d’une multirisque agricole complète et souple, qui s’adaptera à vos projets de tourisme agricole.