Menu Retour

Incendie dans un local professionnel

Artisans, commerçants, entreprises... l'incendie est un risque majeur.

Incendie dans un local professionnel

20 à 30 % des sinistres incendie ont pour cause une origine électrique. L’expérience montre également que le temps d’intervention d’un départ de feu est très court. Au-delà de quelques minutes, l’incendie se développe et n’est plus maîtrisable par les moyens de premiers secours. Face à ce double constat, il est nécessaire :

  • d’effectuer une vérification périodique et un entretien régulier de vos installations électriques,
  • de mettre en place et d’entretenir régulièrement des extincteurs accessibles,
  • de former le personnel à l’utilisation des moyens de secours.

Ces trois mesures de prévention simples et efficaces sont une bonne protection contre les risques d’incendie.

Installations électriques : à vérifier et entretenir régulièrement

Un incendie qui a son origine dans un matériel ou un appareillage électrique peut avoir des causes internes :

  • surcharge,
  • court-circuit,
  • échauffement excessif,
  • sur ou sous-tension,
  • mauvais raccordement à la terre.

Il peut avoir aussi une cause externe comme la foudre, l’électricité atmosphérique ou l’électricité statique.


Les matériels et appareillages sensibles aux risques électriques sont les matériels et moteurs électriques et électroniques, les coffrets et les canalisations électriques.

Mais d’autres sources sont potentiellement dangereuses :

  • éclairages à lampes halogènes,
  • prises multiples surchargées,
  • machines à café,
  • convecteurs électriques,
  • appareils sous tension permanente (centraux téléphoniques, écrans et unités d’ordinateurs).

Obligations réglementaires

Les installations électriques des entreprises ou des commerces relèvent de la législation du travail. Le chef d’entreprise est tenu de respecter les obligations prévues par le Code du travail en matière d’hygiène et sécurité du travail.

  • Il est tenu de faire vérifier par un organisme agréé la conformité de ses installations neuves avant leur mise en service.
    Ensuite, l’entreprise est tenue de faire vérifier périodiquement (entre 1 et 3 ans) le maintien de cette conformité dans le temps.

  • Les extincteurs mobiles sont les moyens de première intervention destinés à lutter contre un début d’incendie. Selon les besoins, ils peuvent être portatifs ou sur roues.
    Leur efficacité sur un départ de feu est démontrée dans un grand nombre de cas.

    Leur implantation est exigée par divers textes réglementaires (Code du travail etc…). Les extincteurs doivent être placés de manière à ce que la distance à parcourir à partir de n’importe quel point pour atteindre un appareil n’excède pas 15 mètres. Une dotation complémentaire peut être à prévoir dans des zones comportant des risques spécifiques.

    Ces équipements sont susceptibles d’être utilisés par quiconque découvrant un début d’incendie.

    Veillez à ce que les appareils soient adaptés au personnel qui aura à les manipuler. Ainsi, préférez des extincteurs de 6 kg au lieu de 9 kg si le personnel est majoritairement féminin.

    Les extincteurs devront être en permanence visibles ou signalés et accessibles.

    Toutes ces mesures impliquent que l’implantation de vos extincteurs se fasse après une analyse rigoureuse de chaque secteur de votre local professionnel ou de votre commerce et que le personnel ait été formé à son utilisation.

Demandez systématiquement à votre installateur agréé le certificat attestant de la conformité de l'installation (N4).

Informations publiées en juin 2014

Assurance multirisque

Artisan, commerçant, profession libérale, entreprise industrielle ou commerciale... l'assurance multirisque est indispensable pour protéger votre activité.