Menu Retour

Comment choisir les garanties de son contrat de santé collectif ?

Comment choisir un contrat de santé collectif

Pour offrir le meilleur niveau de protection santé à vos salariés, analysez leur profil et leurs besoins.

Optez pour :

  • un contrat proposant le plus large choix de garanties ;
  • sans oublier les services d’assistance.

Déterminer précisément les besoins des salariés

Il est important de dresser le profil des salariés qui vont bénéficier de la couverture santé : âge, situation familiale, besoins de santé spécifiques (port de lunettes, médecine douce ou ostéopathie par exemple)...

Cette évaluation de leurs besoins doit vous permettre de choisir des garanties adaptées.

Par exemple, si vos salariés ont des enfants, mieux vaut opter pour un contrat famille proposant en option la prise en charge des soins dentaires tels que l'orthodontie.

Optique, dentaire, hospitalisation... choisir les bonnes garanties

Etudiez les niveaux de remboursements proposés par différents contrats pour certains soins particulièrement onéreux :

  • médicaments peu ou pas pris en charge par l’assurance maladie ;
  • frais d’hospitalisation (chambre particulière, forfait hospitalier, frais de séjour,...) ;
  • actes de spécialité (gynécologie, cardiologie,...) ;
  • soins dentaires et optiques ;
  • médecine naturelle (ostéopathie, kinésithérapie, acupuncture,…).

Les garanties peuvent être exprimées en pourcentage ou en euros. Elles peuvent être plafonnées, limitées en nombre ou limitées dans le temps. Plus vous aurez le choix des garanties et des niveaux de remboursement, plus vous aurez de chances de trouver le contrat le mieux adapté aux besoins de vos salariés.

De la souplesse dans le contrat

Penchez-vous ensuite sur le niveau de souplesse des contrats. Optez pour une assurance qui propose un socle de garanties conformes à la nouvelle réglementation (panier de soin minimum et contrat responsable). Il faut qu'elle offre la possibilité à vos salariés de renforcer cette couverture santé de base par des options individuelles à leur charge. Certains contrats peuvent proposer :

  • une prise en charge immédiate, sans délai de carence ;
  • et la carte Tiers-Payant, pour que vos salariés n’avancent pas d’argent en cas de dépenses de santé.

Renseignez-vous aussi sur la possibilité pour vos salariés de faire évoluer leur affiliation au contrat pour l’adapter à de futurs besoins (couverture élargie au conjoint ou à un enfant suite à une naissance par exemple).

Aide ménagère, garde d'enfant... les services d'assistance

Un souci de santé, une hospitalisation peuvent bouleverser le quotidien de vos salariés. Ne négligez pas les services d’accompagnement proposés par certains contrats et qui peuvent leur faciliter la vie : aide ménagère, garde temporaire des enfants, livraison de médicaments à domicile...


Respectez les règles du contrat responsable

Pour bénéficier d’avantages sociaux et fiscaux, le contrat complémentaire santé doit, en plus d’être collectif et obligatoire, respecter les règles du contrat responsable.

L'idéal, c'est d’ajuster les garanties pour qu’elles répondent à la fois aux exigences légales du socle de base ANI et à celles des contrats responsables. Veillez donc à ce que votre contrat soit toujours en parfaite conformité.

Informations publiées en septembre 2015.

Complémentaire santé collective

Obligatoire depuis le 1er janvier 2016, elle concerne toutes les entreprises. Che Allianz, une solution simple et modulaire existe pour chacune.