Menu Retour

Quel remboursement en cas de dépassement d'honoraires ?

Lors d'une consultation, un généraliste ou un spécialiste peut vous facturer un montant supérieur au tarif conventionnel fixé par la Sécurité sociale. On parle alors de dépassement d'honoraires. Il est à la charge du patient, mais certaines assurances complémentaires couvrent ces frais de santé supplémentaires. Il peut être utile de se renseigner en amont pour être remboursé au mieux.

Dépassement d'honoraires et médecins

Les professionnels de santé sont autorisés à pratiquer le dépassement d'honoraires dans certaines situations. Il s'agit des médecins conventionnés du secteur 2 et des médecins non conventionnés du secteur 3. Les premiers déterminent leurs tarifs eux-mêmes. Les seconds professionnels fixent leurs honoraires sans aucune limite. Les dépassements d'honoraires apparaissent souvent abusifs. Mais ils peuvent être justifiés par des investissements coûteux dans certaines technologies ou appareils.


Remboursement et dépassement d'honoraires

Le dépassement d'honoraires reste dans tous les cas à la charge du patient ; il n'est pas remboursé par la Sécurité sociale. Seuls les tarifs conventionnels sont couverts à 70 % par l'Assurance Maladie pour les médecins du secteur 1.

Pour un meilleur remboursement des frais de santé, il est recommandé de se tourner vers une assurance santé. Les complémentaires santéproposent des formules couvrant jusqu’à une certaine hauteur les dépassements d'honoraires.

Faire évoluer son assurance santé

Pour des raisons de proximité ou de spécialisation, un patient peut être amené à consulter souvent des médecins pratiquant desdépassements d'honoraires. Il est primordial de vérifier le degré de prise en charge de son assureur.

Faire évoluer son contrat d'assurance santé s'avère une solution intéressante pour faire face aux frais de santé inévitables. Le niveau de prise en charge des complémentaires santé est, pour l’instant, libre : certaines formules peuvent rembourser jusqu'à 400 % du tarif de base de la Sécurité sociale.