Menu Retour

Infarctus ou AVC : mieux s'informer pour agir contre les maladies graves

infographie infarctus avc
Près de 250 000 français sont chaque année victimes d’une crise cardiaque ou d’un AVC.

Parmi les causes les plus fréquentes de ces maladies graves, le cumul de certains facteurs tels que :
  • l'alimentation ;
  • le tabac ;
  • l'absence d’activité physique ;
  • le stress ;
  • l'hypertension artérielle ;
  • l'excès de cholestérol.

Première cause de mortalité chez les femmes

Une femme sur trois meurt aujourd'hui d'un infarctus du myocarde, d'une angine de poitrine (angor) ou d'un accident vasculaire cérébral (AVC). Il s'agit de la première cause de mortalité chez les femmes, bien avant les cancers - respectivement 42 % des décès, contre 27 % pour les cancers, relève la Fédération française de cardiologie. Le tabac et la pilule sont les principaux facteurs aggravant. Les femmes victimes d'un infarctus du myocarde sont de plus en plus jeunes. Elles ont entre 40 et 50 ans, selon l’étude menée par l’association Ajila en 2015 et présentée lors de la journée de mobilisation nationale en avril « Sauvez le cœur des femmes ».