Menu Retour

Assurance santé à la retraite

Partir à la retraite, comment maintenir sa couverture santé à la retraite ?

Un salarié bénéficie d’une mutuelle d’entreprise obligatoire, il peut conserver ses garanties lors de son départ en retraite sous certaines conditions. Toutefois, il peut être préférable de souscrire une assurance santé présentant des prestations plus adaptées. Décryptage.

Conserver les garanties de sa complémentaire santé d’entreprise

Si le salarié bénéficiait d’une complémentaire santé obligatoire dans son entreprise, il est en droit de demander le maintien des garanties. L’assureur a l’obligation de les lui accorder, à condition que l’assuré lui en fasse la demande par lettre recommandée avec accusé de réception dans un délai de 6 mois après le départ en retraite. Son contrat collectif se transformera alors en un contrat individuel ou un contrat collectif facultatif.

Le montant de la cotisation ne pourra pas être supérieur de plus de au maximum de 50% aux tarifs applicables dans l’entreprise pour les salariés actifs. Ce plafond est calculé sur la base de la cotisation totale, c’est-à-dire à la fois la partie anciennement payée par le salarié mais aussi la part versée par l’employeur. Exemple : si l’employeur prenait à sa charge la moitié de la cotisation, le nouveau tarif payé par le salarié peut être multiplié par 3 !

Choisir une assurance santé adaptée pour la retraite

Si vous ne bénéficiiez pas d'une mutuelle d'entreprise ou si les garanties ne vous semblent plus adaptées, vous pouvez vous tourner vers une complémentaire santé individuelle.

La complémentaire santé senior d’Allianz présente des garanties et services spécifiques pour les 60 ans et plus. En effet, avec l’âge les dépenses de santé évoluent et vous avez sans doute besoin de remboursements plus importants en optique, auditif ou hospitalisation qu’en orthodontie ou maternité.

Le passage à la retraite est également le moment de faire le point sur vos garanties de prévoyance. En tant que salarié, vous bénéficiiez peut être via votre entreprise de garanties en cas de décès par exemple, qui prennent fin une fois à la retraite. Pour protéger votre conjoint ou vos enfants encore à charge, Allianz vous propose des garanties en cas de décès ou d’invalidité, ainsi que des garanties en cas de dépendance.