Menu Retour

Prévention mariage : les démarches à accomplir

Le mariage coule de source. Avant d'entonner la marche nuptiale, c'est, l'heure d'entamer les démarches administratives. Du dépôt du dossier de mariage aux divers ajustements institutionnels, y compris auprès de l'assurance. Consentez-vous à suivre nos conseils ?

Le dossier de mariage

Le dossier de mariage est à déposer auprès de la commune de célébration du mariage. Celle-ci est choisie selon les liens établis avec l'un des deux futurs époux ou un de leurs parents, auquel cas il faudra fournir la preuve de domiciliation du parent dans la commune. Le dossier de mariage consiste en pièces à fournir (pièces d'identité, justificatifs de domicile, informations sur les témoins) parmi lesquelles la copie intégrale de l'acte de naissance. Attention au délai de validité de cette dernière ! Les cas particuliers peuvent impliquer le rajout de pièces au dossier : un des futurs époux étrangers, dans le cas d'un veuvage ou d'un divorce. Et tout contrat de mariage suppose un acte notarial. Reste ensuite à publier les bans, 10 jours pleins avant le jour-J.


Les démarches administratives

Une fois les consentements échangés, il est temps de régulariser la situation. Le Sésame indispensable à toutes les démarches administratives ? Le livret de famille ! Aujourd'hui, chaque époux est libre ou non de prendre le nom de son conjoint. En cas de changement de patronyme, le nouveau nom doit être répercuté sur les pièces d'identité (démarches en mairie), le permis de conduire et la carte grise (démarches en préfecture).

Le statut de marié implique des droits différents. Voici toutes les institutions auprès de qui entamer des démarches administratives :

  • Les impôts : le couple marié ne remplira plus qu'une feuille d'impôts et bénéficiera d'avantages fiscaux à compter de l’année suivant le mariage;
  • La CAF : recalcule des droits ;
  • Les employeurs respectifs ou le Pôle Emploi ;
  • La banque ;
  • La sécurité sociale et les assurances.

Le nouveau nom devra aussi être reporté sur la boîte aux lettres et le CV.

Les ajustements auprès de l'assurance

Evénement heureux s'il en est, le mariage engage les époux à se protéger mutuellement. Les assurances ne sont-elles pas là pour cela ? Il suffit juste d'une mise à jour. Petit mémo pour ne rien oublier :

  • assurance santé : étudier la meilleure couverture et en faire bénéficier les deux conjoints ;
  • assurance auto : déclarer le conjoint comme conducteur de la voiture ;
  • assurance habitation : mentionner les deux conjoints sur le même contrat permet à chacun d'être couvert par la responsabilité civile ;
  • assurance vie : mentionner le nouveau bénéficiaire ;
  • assurance décès : soulager l'autre dans un moment difficile.

Pour mémoire, le mariage permet de résilier ses contrats d'assurance avant leur date anniversaire. Une fois toutes ces démarches administratives effectuées, la vie à deux s'annonce plus légère et sereine.