Menu Retour

Pièces non chauffées : attention au gel !

Homme au téléphone avec en arrière plan des canalisations

Votre habitation comporte des pièces non chauffées (garage, sous-sol), des terrasses ou balcons ? Pensez au risque de gel !

Les canalisations sont en effet soumises au risque de gel. Sous la pression de la glace, la canalisation pourrait rompre, provoquant un dégât des eaux lors du dégel…

Portez une attention particulière aux canalisations

Coupez donc l’eau et videz les tuyaux si vous pouvez interrompre l’alimentation des pièces concernées. Un robinet permet de fermer une partie du circuit, les robinets extérieurs sur la terrasse par exemple. Ce n’est pas possible ? Dans ce cas, isolez soigneusement les canalisations et robinets menacés par le gel avec un isolant imperméable.

Vous disposez d’une résidence secondaire inoccupée en hiver ? Ne coupez pas complètement le chauffage.


Mettez votre compteur à l’abri

Votre compteur d’eau peut être endommagé par le gel s’il se trouve à l’extérieur. Si c'est le cas, vous devrez alors supporter les frais de remise en état, de réparation ou de remplacement si vous n’avez pas pris les mesures nécessaires pour le protéger.

Enveloppez-le donc de polystyrène ou de « papier-bulle ». Évitez dans tous les cas des matériaux qui retiennent l'humidité : chiffons, bois, paille, etc.


Votre électroménager est-il menacé ?

Réfrigérateurs et congélateurs placés dans les caves et garages sont prévus pour fonctionner dans des pièces où la température est supérieure à 10°C. Ils peuvent donc arrêter de fonctionner en cas de basses températures. Vous risquez alors de perdre tout leur contenu.

À savoir : certains congélateurs possèdent un interrupteur qu’il suffit de basculer en position « hiver » pour assurer leur fonctionnement par temps froid.

Assurance habitation

Obtenez votre tarif assurance habitation en quelques clics. Un large choix de garanties et des options adaptées à vos besoins.