Menu Retour

Epargne dynamique

Comment investir pour participer au financement des PME ?

L'investissement dans les PME peut être une solution intéressante pour faire fructifier son épargne. Pour l'investisseur, cela peut être aussi un moyen de soutenir une activité et de participer à son dynamisme. Il existe différents produits de placements avec des rendements variables. L'opération s'assortit souvent d'avantages fiscaux.

Investir dans des PME

Pour investir dans des PME, plusieurs démarches sont possibles. Cela peut se réaliser en direct, en souscrivant au capital de l'entreprise, ou par l'intermédiaire de produits financiers. Il est par exemple possible de devenir un business angel (investisseur providentiel) via la formule du crowdfunding , un mode de financement participatif qui fait appel à un grand nombre de personnes pour financer un projet, qui soutient notamment les startups. Investir dans des PME peut comporter des risques et n'offre aucune garantie de retour sur investissement. Il est donc préférable de se renseigner au préalable sur les PME et de s'entourer de spécialistes.


Les avantages fiscaux d'un investissement dans des PME

L'investissement dans des PME offre des avantages fiscaux. Le placement permet aux particuliers de réduire leur impôt sur le revenu. Mais toutes les PME ne sont pas éligibles. Il convient de s'informer au préalable.

Réduire son ISF en investissant dans des PME

Investir dans des PME non cotées est intéressant pour les personnes assujetties à l'ISF. Cela permet de réduire l'impôt de solidarité sur la fortune jusqu'à 50 % des sommes investies, avec pour plafond 45 000 €. Les investissements peuvent se réaliser via les FIP (Fonds d'Investissement de Proximité) ou les FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation). Les FIP ont pour vocation de privilégier les investissements régionaux, les FCPI les entreprises innovantes.

Plusieurs produits d'investissement dans des PME

Outre les FIP et FCPI, les compagnies d'assurance proposent plusieurs produits d'investissement destinés à financer les PME et les ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) :

  • l’assurance vie multisupports, qui propose des supports indexés sur des OPCVM (FCP, Sicav) dont l’objectif de gestion est d’investir dans les PME, peut orienter une partie des encours vers le financement des PME, afin d'offrir un meilleur rendement que les fonds en euros ;
  • le PEA PME-ETI. Ce plan d'épargne en actions offre les avantages fiscaux d'un PEA, à savoir une exonération d'impôt sur les dividendes et les plus-values ;
  • le contrat Vie Génération. Il investit un tiers du capital dans des domaines spécifiques, ce qui inclut les PME. Son intérêt est de donner accès à un abattement de 20 % des droits de transmission, lors du décès du souscripteur.