Menu Retour

Patrimoine privé

Comparer le FIP et le FCPI

Vous envisagez de placer votre épargne ? Investir dans les FIP (Fonds d'Investissement de Proximité) et les FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation) permet de diversifier votre épargne et d'obtenir un avantage fiscal. Voici quelques clés pour choisir le produit d'investissement intéressant pour vous.

Les points communs entre FIP et FCPI

Les FIP et FCPI font partie des placements en actions non cotées. Ils permettent d'investir dans des entreprises régionales ou innovantes, comme leur nom l'indique. Ces deux placements ouvrent droit à des avantages fiscaux conséquents. La réduction de l'impôt sur le revenu peut atteindre jusqu'à 18 % des sommes investies dans la limite d’un plafond d’investissement par type de fonds de 12 000 € pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple (soit une réduction maximale d’impôt par type de fonds de 2 160 € pour une personne seule ou 4 320 € pour un couple). Cette réduction entre dans le plafonnement des niches fiscales. Ces placements permettent en plus de réduire l'ISF de 45 % des versements réalisés dans la limite de 18 000 €.

Les FCPI et les FPI ont une durée de vie entre 5 et 9 ans, et l’avantage fiscal lui n’est acquis qu’au bout de la cinquième année. Une période pendant laquelle il est compliqué de céder vos parts. Au-delà des 5 ans à compter de la souscription, les éventuelles plus-values réalisées à l’occasion d’une cession ou d’un rachat de parts ne seront pas soumises à l’imposition des plus-values sur valeurs mobilières. En revanche, elles supporteront les prélèvements sociaux. Ce sont des placements à risque, le capital investi peut ne pas être restitué.


Les différences entre FIP et FCPI

La principale différence entre FIP et FCPI repose sur le type d'entreprises financées :

  • les FCPI comprennent 60 % minimum de participations non cotées dans des PME innovantes ;
  • les FIP se composent de 60 % minimum de titres de PME, dont 10 % minimum sont régionales.

Comment choisir entre FIP et FCPI ?

Investir dans un FIP ou un FCPI est un placement à long terme. Le premier critère de choix reste la performance du placement à plus ou moins long terme : étudier l'historique du FIP ou du FCPI permet de se rendre compte des évolutions et de la fiabilité du titre.

Il convient aussi de s'intéresser aux frais d'entrée, aux frais de gestion (prélevés chaque année et qui peuvent atteindre 5 % maximum) et aux frais de sortie du FIP ou du FCPI. Autre élément entrant en jeu dans la sélection de l'investissement : la commission de performance, qui peut être facturée si le rendement dépasse un certain seuil.