Menu Retour

Réduire le risque de dépendance

Trois adultes en tenue de sport font de l'exercice



Quelques gestes simples de prévention peuvent permettre de prolonger votre durée de vie, de rester en bonne santé, et de réduire en particulier le risque de perte d’autonomie.

Rester physiquement actif pour garder la santé

La pratique régulière d’une activité physique, même modérée, a des effets positifs sur la santé :

  • l'amélioration du souffle ;
  • la stimulation du cœur ;
  • la lutte contre le surpoids et ses conséquences néfastes sur l’organisme.

La pratique d’un sport ou d’une activité physique améliore votre état général et permet aussi de lutter contre certaines maladies. Certaines maladies menacent votre autonomie.


Marcher contre la maladie d’Alzheimer

C’est prouvé : il suffit de marcher à une allure soutenue chaque jour pendant une trentaine de minutes pour réduire le risque d'accident vasculaire cérébral… et par conséquent la fréquence d'apparition de la maladie d'Alzheimer.

Différents mécanismes entrent en jeu, par exemple :

  • la régulation de la tension ;
  • la protection des artères ;
  • fluidification du sang.

Notre conseil : pratiquez la marche à plusieurs, pour vous encourager !


Danser contre le stress

Le sport en général a des vertus apaisantes et anti-stress. Mais pour pratiquer une activité régulière sous forme plus ludique, pourquoi ne pas essayer la danse ? Quelle qu’elle soit, la danse aide à lutter contre la dépression, augmente la confiance en soi… sans aucun effet secondaire !
Soyez persévérant : l'exercice physique permet de réduire l'anxiété et la dépression dès 8 semaines d'activité régulière.


Nager contre le diabète

Les risques de développer une maladie chronique (rénale, respiratoire, métabolique, etc.) sont réduits par la pratique d’un sport d’endurance, par exemple :

  • la marche ;
  • le vélo ;
  • la natation.

Ces sports vont en particulier réduire le taux de glycémie dans le sang et aider à combattre le diabète de type 2.
La Fédération Internationale du Diabète préconise 30 minutes de marche. À la clé : un risque de développer un diabète réduit de 40 %.


Pédaler pour le cœur

En cas d’hypertension, musclez votre cœur ! Encore une fois, la régularité est indispensable : mieux vaut un peu d'exercice chaque jour qu’une séance plus intense une fois par semaine.

Même après un infarctus, la reprise d’une activité physique, sous contrôle médical bien sûr, peut réduire le risque de récidive.

Sources : Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) et Institut National Prévention Santé (INPES).

Assurance dépendance

L’allongement de la durée de vie conduit à l’émergence d’un nouveau risque : celui de la dépendance des personnes âgées.