Menu Retour

Les subventions en faveur des personnes dépendantes (hors APA)

Les autres subventions en faveur des personnes dépendantes

Des aides, subventions et réductions d’impôts sont accessibles, sous certaines conditions, aux personnes âgées dépendantes. La liste ci-dessous (non exhaustive) permet d’en connaître les plus importantes. Pour en savoir plus sur leur fonctionnement, les conditions d’attribution, les démarches à effectuer, nous vous conseillons de cliquer sur les liens proposés.


Des aides à la personne, sous certaines conditions

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) : elle remplace le « minimum vieillesse » depuis 2006.
Accès au foyer restaurant et portage des repas : des initiatives solidaires en ce sens sont souvent prises dans les départements ou les communes, nous vous conseillons de vous informer auprès de votre mairie ou du conseil général de votre département.
Allocation simple : elle s’adresse aux personnes âgées privées de ressources suffisantes.
L’aide aux vacances : la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) offre aux personnes âgées à faibles ressources une aide afin de partir en congés.


Des aides au maintien à domicile, sous certaines conditions

L’Aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) : elle permet de bénéficier d’une aide pour financer le portage des repas, l’adaptation de l’habitat, l’aide ménagère…
Soins à domicile des personnes âgées : le médecin traitant peut prescrire des soins à domicile si l’état de santé de la personne en perte d’autonomie ne nécessite pas d’hospitalisation.
L’aide ménagère : une personne âgée peut demander une aide ménagère, ou auxiliaire de vie selon son âge et ses ressources.
L’aide personnalisée au logement : cette aide financière permet de diminuer le montant du loyer mensuel ou de l’hébergement en établissement spécialisé conventionné.


Des aides à l’accueil en établissement, sous certaines conditions

Prise en charge des frais d’hébergement pour personnes âgées : en cas d’insuffisance de ses ressources, une personne âgée peut effectuer une demande d’aide pour ses frais d’hébergement.


Des crédits et réductions d’impôts, sous certaines conditions

Réduction d’impôts sur les frais en établissement pour personnes dépendantes : en cas de frais de séjours en établissement spécialisé, les personnes dépendantes peuvent bénéficier de réductions d’impôts sur le revenu, sous certaines conditions.
Réduction d’impôts ou crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile : vous pouvez bénéficier d’un crédit ou d’une réduction d’impôts suite si vous employez une personne à domicile, sous certaines conditions.
Crédit d’impôt pour les dépenses d’équipements de l’habitation principale en faveur de l’aide aux personnes : si vous souhaitez effectuer des travaux d’aménagement de votre domicile avec des équipements spécifiques aux personnes âgées ou dépendantes, un crédit d’impôt peut vous être accordé sous certaines conditions.


Des exonérations, sous certaines conditions

Exonération et réduction d’impôt de la taxe foncière : pour les personnes âgées en fonction des conditions d’âge et de ressources.
Exonération de la redevance audiovisuelle selon certaines conditions.
Exonération ou réduction de la taxe d’habitation : en cas de ressources insuffisantes, sous certaines conditions.

Prévoir en cas de dépendance

Une famille qui est prise en photo

Avec Allianz, vous êtes protégé financièrement et matériellement en cas de perte d’autonomie.

Conseil : Les congés et déductions fiscales pour les aidants

Les congés et déductions fiscales pour les aidants

Si vous devenez aidants, vous pouvez bénéficier de congés spécifiques et d’aides fiscales

Conseil : comment obtenir l'APA ?

Les conseils sur les aides financières en cas de dépendance

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie bénéficie aux personnes de 60 ans en perte d’autonomie.