Accueil > Assurance santé > Conseils santé > Financer sa complémentaire santé

Comment financer sa complémentaire santé ?

Financer une complémentaire santé représente un budget annuel non négligeable. Pour les personnes ou les revenus les plus modestes, il existe des aides de l'état pour prendre en charge les frais de la complémentaire santé ou une partie des cotisations des mutuelles proposées par les groupes d'assurance. Si vous êtes salarié dans une entreprise, la mutuelle d'entreprise vous prend en charge et donne droit à un avantage fiscal.

Financement complémentaire santé | Homme inquiet devant un document

La CMU-C

Les particuliers ou les foyers aux revenus annuels n'excédant pas 8.592,96€ par an peuvent bénéficier de la CMU-C. La couverture maladie universelle complémentaire est une mutuelle publique et gratuite. Ce dispositif étatique prend en charge, notamment, le forfait hospitalier, le ticket modérateur dans la limite fixée par le tarif de base de la Sécurité sociale.

L'ACS ou aide à la complémentaire santé

L'ACS est le second dispositif public mis en place pour aider au financement d'une mutuelle santé. Cette aide est versée au particulier pour régler une partie des cotisations de la mutuelle. Pour en bénéficier, une personne seule ne doit pas avoir des revenus annuels supérieurs à 11.600,49€. Le montant de l'ACS varie de 60 à 140€ par an, selon le logement et la composition du foyer.

Si vous pouvez en bénéficier :

  • vous paierez moins cher votre mutuelle et celle de votre conjoint
  • vous n'avancez pas les honoraires des médecins
  • vous ne réglez aucun dépassement d'honoraires quelle que soit la spécialité du médecin que vous allez consulter.

La mutuelle d'entreprise

Depuis la généralisation de la mutuelle d'entreprise au 1er janvier 2016, la société qui vous emploie est tenue de financer 50% de votre mutuelle santé. Le reste demeure à votre charge. Cependant, cette participation est déductible de votre imposition fiscale annuelle.

Si vous vivez en couple et que votre conjoint cotise déjà à une mutuelle couvrant également ses ayant-droits, vous n'êtes pas tenu de souscrire à la mutuelle de votre entreprise. Vous pourrez en tant qu'ayant-droit souscrire à une surcomplémentaire santé. Vous demeurez libre de choisir celle-ci en fonction des options du contrat qui vous intéressent.

Si votre société décide de souscrire une complémentaire santé d'entreprise sans en référer à ses salariés, vous pouvez refuser d'adhérer à celle-ci à condition d'avoir été embauché avant qu'elle soit mise en place. Dans ce cas vous restez libre de choisir votre mutuelle santé.

Informations publiées le 12 novembre 2018.

Ceci pourrait également vous intéresser...

Assurance santé | Une femme qui ouvre les bras

Retraité, actif, travailleur non salarié...
nous vous proposons une complémentaire santé adaptée à votre situation.

Une ophtalmologiste donne des lunettes à sa patiente

Vous profitez de services complets avant, pendant et après votre hospitalisation (aide ménagère, garde de vos enfants,...).

Vous souhaitez changer de complémentaire santé ? Découvrez nos offres santé Allianz et réalisez un devis.