Accueil > Assurance santé > Conseils santé > Complémentaire santé quand on est au chômage

Quelle complémentaire santé quand on est au chômage ?

Le chômage est souvent une période difficile à vivre, tant d’un point de vue psychologique que financier. Lorsque sa situation économique se dégrade, il s’avère parfois compliqué de s’acquitter des mensualités de sa mutuelle complémentaire sans mettre en péril l’équilibre financier de son foyer. Rassurez-vous, plusieurs solutions existent pour vous permettre d’être protégé en cas de problèmes médicaux, tout en étant au chômage. Nous vous les expliquons ci-dessous.

Complémentaire santé chômage | Homme qui vérifie des documents

Bénéficier de son ancienne mutuelle d’entreprise

Si vous étiez salarié d’une entreprise avant votre période de chômage, vous disposiez peut-être d’une mutuelle de santé spécifique, que votre ancien employeur prenait en partie en charge. Depuis 2009 et l’instauration du principe de portabilité, il est possible de conserver sa mutuelle pendant une période équivalente à la durée de son contrat, si celle-ci ne dépasse pas les 12 mois. Sous certaines conditions, la mutuelle continuera donc de couvrir l’ancien salarié et ses ayants droits.

Prenez cependant garde : le principe de portabilité n’est uniquement proposé que si la rupture du contrat ouvre droit à des indemnités chômage. C’est par exemple le cas lors :

  • d’un licenciement traditionnel
  • d’une fin de CDD
  • d’une rupture conventionnelle

Si le chômage fait suite à un licenciement pour faute grave, l’ancienne entreprise cessera immédiatement le paiement de votre mutuelle d’entreprise.

Profiter de la mutuelle d’entreprise de son conjoint

Si votre conjoint ou votre partenaire de Pacs est couvert par une mutuelle santé, sachez qu’il est possible de bénéficier, en tant qu'ayant droit, de ses garanties pendant votre période de chômage.

De nombreux assureurs proposent des tarifs préférentiels lors du rattachement d’un conjoint au contrat de la mutuelle. C’est donc une solution intéressante pour quiconque souhaiterait être efficacement couvert à prix avantageux !

Réduire les garanties de sa mutuelle

Même en cas de chômage, il est essentiel d’être financièrement protégé en cas de problèmes de santé. Si vous éprouvez des difficultés à payer votre mutuelle santé, vous aurez l’option d’enlever certaines garanties de votre contrat.

Les frais dentaires et l’optique sont très coûteux et viennent alourdir le montant de vos cotisations. Peut-être pourriez-vous vous en passer pendant quelques mois ? Par contre, n’oubliez pas de conserver de solides garanties pour le remboursement des frais médicaux et d’hospitalisation.

Solliciter un organisme social

En tant que demandeur d’emploi, vous avez également la possibilité d’accéder à l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé appelée aussi aide à la mutualisation) ou à la CMUC (Couverture Mutuelle Universelle Complémentaire).

N’hésitez pas à contacter ces organismes pour connaitre les conditions d’octroi.

Informations publiées le 16 novembre 2018.

Ceci pourrait également vous intéresser...

Assurance santé | Une femme qui ouvre les bras

Retraité, actif, travailleur non salarié...
nous vous proposons une complémentaire santé adaptée à votre situation.

Un ensemble de professionnels santé

Opticiens, audioprothésistes, dentistes... Découvrez les avantages des réseaux partenaires Allianz.

Vous souhaitez changer de complémentaire santé ? Découvrez nos offres santé Allianz et réalisez un devis.