Chien / chat : assurer la santé de son animal de compagnie

Chien ou chat, votre animal de compagnie peut un jour tomber malade, être victime d’un accident ou être atteint d’une pathologie chronique. Les frais de vétérinaire peuvent vite devenir très couteux.

Il existe heureusement des assurances spécifiques qui prennent en charge une partie de ces dépenses.
Quand on décide d’avoir un animal de compagnie, on s’engage à le protéger et à le soigner à vie, quoi qu’il arrive. Mais voilà : au-delà de l’entretien quotidien (nourriture, toilettage, gardes éventuelles), s’ajoutent les frais de santé, qui peuvent s’élever à plusieurs centaines voire milliers d’euros par an si on les cumule, en cas d’accident ou de maladie sévère.

Une consultation chez le vétérinaire assortie de quelques médicaments dépasse vite les 100 €. La stérilisation d’une chienne s’élève à 300 ou 400 €, une tumeur mammaire coûte aux environs de 600 €. Sans compter les otites, les prises de sang, les vaccins, etc.

Consacrer 10 à 50 € par mois à une assurance santé pour votre animal domestique peut s’avérer vite rentable.

Pourquoi assurer son chien ou son chat ?

L’intérêt d’une assurance animal est qu'elle rembourse, en grande partie, les frais occasionnés par des problèmes de santé graves... donc forcément chers.
 En cas de maladie ou d’accident de votre compagnon à quatre pattes, vous pouvez lui prodiguer les meilleurs soins et diminuer la charge de ces dépenses.
Un doute sur une grosseur sous la peau ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous chez votre vétérinaire pour un diagnostic. Cela peut lui sauver la vie.

Que couvrent les assurances pour animaux ? 

Comme pour nos complémentaires santé, il existe différentes formules avec plusieurs niveaux de remboursement.

Les contrats couvrent, en fonction de vos besoins, tout ou partie des frais de maladie et d’accident / hospitalisation : consultations, analyses, examens, médicaments, actes chirurgicaux, etc. Les formules les plus complètes incluent également le remboursement des frais de radiologie et d’échographie ainsi que des traitements préventifs : vaccins, vermifuges, produits antiparasitaires, détartrage, puçage, stérilisation, bilan annuel, alimentation médicalisée, etc.

Des garanties optionnelles sont souvent proposées. Par exemple, en cas d’hospitalisation du maître ou de la maîtresse, certaines prévoient une indemnisation des frais de pension ou une prise en charge de la garde de l’animal. Autre option intéressante : la garantie décès. Elle prévoit le versement d’un capital en cas du décès de l’animal suite à une maladie accidentelle (dans une certaine limite d’âge).

Ce qu’il faut vérifier avant de souscrire

Avant de signer, prenez le temps de bien distinguer ce qui est assuré et ce qui ne l’est pas (vaccins, stérilisation, traitement antiparasitaire, etc.), car rien de plus désagréable, lors du premier remboursement, de découvrir qu’un acte ou un médicament n’est pas pris en charge. Par ailleurs, vérifiez les points suivants :

  • les plafonds annuels de garanties 
  • le taux des remboursements, qui peuvent aller de 50 à 100 % 
  • le montant des franchises 
  • les délais de carence (délai entre la signature du contrat et sa prise d’effet) 
  • les exclusions 
  • les limites d’âge : dans certains contrats, les garanties ne jouent pas à vie

Toutes les races ne sont pas égales face à la maladie. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire sur les maladies les plus fréquentes que peut développer votre chien ou votre chat. Veillez à ce qu’elles soient prises en charge par le contrat choisi. Certaines maladies congénitales peuvent faire l’objet d’un motif d’exclusion et ne pas être remboursées.

Comment fonctionne l’assurance ?

Lors de la consultation, vous amenez une feuille de soins (fournie par l’assureur) que vous faites remplir par le vétérinaire.

Vous réglez les frais et vous adressez la feuille de soins à l’assureur, accompagnée de la facture et de l’ordonnance éventuelle. Vous recevez ensuite le remboursement partiel ou total  par virement bancaire.

Ceci pourrait également vous intéresser...