Accueil > Assurance habitation > Conseils habitation > Tentative de cambriolage, que faire après ?

Tentative de cambriolage, que faire après ?

Vous arrivez chez vous pour vous apercevoir que vous avez été victime d’une tentative de cambriolage.

Eraflures sur le chambranle de votre porte, éclats de bois, griffures au niveau de la serrure, pas de doute quelqu’un a essayé d’entrer chez vous.

Une fois le choc et l’inquiétude passés, que faire ?

Assurance habitation | Cambrioleur qui regarde à l'intérieur d'un logement

Tentative de cambriolage, quelles sont les priorités ?

  • En tout premier lieu, appelez la police ou la gendarmerie (17) pour les prévenir de la tentative d’effraction.
  • Si vous habitez une maison, faites le tour extérieur de votre logement pour vous assurer que les autres portes et les fenêtres sont intactes.
  • En cas de doute sur l’éventuelle présence d’un cambrioleur chez vous, n’entrez jamais seul(e), attendez l’arrivée des forces de l’ordre.
  • Puis, prévenez votre compagnie d’assurance de la tentative d’effraction. Elle vous indiquera les dispositions à prendre en urgence et la marche à suivre pour la sécurisation ou le remplacement de votre porte et/ou serrure.
  • Faites vérifier votre porte par un professionnel même si la tentative d’effraction a échoué. La serrure, les gonds et le mécanisme de fermeture ont pu être fragilisés sans pour autant que cela soit visible à l’oeil nu. Parlez-en à votre assureur et, même s’il y a urgence, ne faites faire aucune réparation sans avoir obtenu son accord préalable sous peine de ne plus pouvoir bénéficier de vos garanties.
  • Ensuite, rendez-vous dans un commissariat ou une gendarmerie pour faire enregistrer votre plainte. Vous disposez de 48h pour faire cette démarche. Demandez 2 copies de votre dépôt de plainte, vous devez envoyer un exemplaire à votre assureur avec votre déclaration écrite de tentative de vol, l’autre à l’assureur de votre propriétaire si vous êtes locataire.

Déclarer une tentative de cambriolage auprès de votre assurance

Attention, vous n’avez que 48h pour informer votre assurance de la tentative de cambriolage dont vous avez été victime. Vous pouvez le faire par téléphone ou par lettre recommandée avec accusé de réception en indiquant votre numéro de contrat, vos coordonnées et la date à laquelle vous avez découvert la tentative de cambriolage.

Passé ce délai votre indemnisation peut être minorée voire refusée (article L. 113-2 alinéa 4 du Code des assurances).

Notre conseil : lorsque vous souscrivez une assurance habitation, vérifiez :

  • Les délais d’exclusion pour non occupation de votre domicile. En effet, certaines assurances comportent une clause qui suspend la garantie contre le vol si votre domicile reste inoccupé plus de 30 ou 90 jours consécutifs dans l’année.
  • Les obligations de mise en sécurité de votre domicile prévues par votre contrat (grilles aux fenêtres si vous habitez un rez-de-chaussée ou un premier étage, porte blindée, volets…)
  • Que l’ensemble de vos locaux sont bien inclus dans votre assurance (cave, dépendances, parking, garage, grange…).

Pour un maximum de tranquillité, veillez à choisir l’assurance habitation et les options qui conviennent au mieux à votre situation.

Tentative de cambriolage sur un bien dont vous êtes propriétaire

Lorsque vous contactez votre assurance, demandez-lui si votre contrat inclut une garantie d’assistance.

Si c’est le cas, une protection de votre domicile est prévue tant que les travaux de mise en sécurité n’ont pas été effectués.

Si vous ne bénéficiez pas de cette garantie, vérifiez que les réparations provisoires que vous ferez faire seront bien prises en charge par votre assurance.

Pour les travaux de réparation ou de remplacement, soit votre assureur travaille avec un professionnel (qu'il vous adressera), soit vous devrez faire vous-même réaliser les travaux. Dans ce cas, faites établir un devis et attendez que votre assureur le valide avant de procéder aux réparations.

Si le montant des travaux devisés est supérieur à 1.600€ HT, votre assureur mandatera probablement un expert pour évaluer les réparations.

Tentative de cambriolage sur un bien dont vous êtes locataire

Si vous êtes locataire de votre logement l’assurance de votre propriétaire et la vôtre sont concernées par la prise en charge des réparations.

Si les travaux n’excèdent pas 1.600€ HT, votre assurance prend en charge les réparations ou le remplacement des détériorations immobilières à l’identique de ce qu’elles étaient.

En revanche, si le coût des travaux est supérieur à 1.600€ HT l'assurance de votre propriétaire doit les prendre en charge.

Comment prévenir une tentative de cambriolage ?

Que votre domicile ait fait l’objet d’une tentative de cambriolage ou que vous souhaitiez vous prémunir au mieux contre le vol, voici tout ce qu’il faut savoir pour sécuriser votre logement.

  • Changez vos serrures

Les voleurs viennent très souvent en repérage avant de vous cambrioler, ils sont donc susceptibles de revenir mieux équipés après une tentative ratée. Il est essentiel de changer votre serrure, qui peut avoir été endommagée ou fragilisée lors de leur premier essai. Optez pour une serrure anti-effraction ultra sécurisée.

  • Equipez votre domicile d’une alarme

Si elle ne dissuade pas le cambrioleur de commettre son méfait, une alarme sonore retentissante a toutes les chances de le faire fuir. La meilleure solution est de coupler votre alarme à un système de télésurveillance.

  • Prévenez vos voisins

Prévenez vos voisins lorsque vous avez été victime d’une tentative de cambriolage. Ils seront plus vigilants aux allées et venues inhabituelles dans la rue ou dans l’immeuble.

Veillez à déclarer la totalité de vos biens à votre assureur afin de les protéger au mieux. Faites des photos de vos bijoux, oeuvres d’art, argenterie, hi-fi et autres objets précieux.

Si votre budget vous le permet, optez pour une porte blindée plus résistante et plus dissuasive et des vitrages renforcés feuilletés ou anti-effraction qui procureront une protection optimale à votre domicile.

Enfin, 2 précautions valant toujours mieux qu’une, veillez toujours à fermer votre porte à double tour et vos fenêtres quand vous quittez votre domicile et ne laissez jamais vos clés pour qu’un tiers puisse les récupérer à proximité de votre porte (sous le paillasson, au-dessus de la porte, dans un pot de fleur etc…).

Informations publiées le 18 décembre 2018.

Ceci pourrait également vous intéresser...

Assurance habitation | Une famille en train de jouer sur un canapé

Avec l'assurance habitation Allianz, vous composez vous-même votre contrat d'assurance habitation en fonction de vos besoin : choisissez votre niveau de garantie pour le vol-vandalisme, le bris de glaces, l'assistance, les dommages électriques...

Un client Allianz se connecte à son espace client

Vous êtes client Allianz ? Connectez-vous à votre espace client pour vérifier si votre assurance auto vous couvre dans votre pays de destination.