Accueil > Assurance auto > Conseils auto > Comment obtenir un permis de conduire international ?

Comment obtenir un permis de conduire international ?

Vous partez à l’étranger ou venez d’arriver en France et souhaitez conduire un véhicule ? Pouvez-vous utiliser votre permis ? Faut-il en changer ? Comment obtenir un permis de conduire international ? Nous répondons à toutes ces questions.

Assurance auto | 2 personnes dans une voiture à lire une carte

Qu’est-ce que le permis de conduire international et comment l’obtenir ?

Le permis international est un document qui vous permet de conduire dans les pays qui en reconnaissent la validité. Il doit toujours être accompagné de votre permis français dont il est la traduction officielle en plusieurs langues. Il est valable 3 ans et est renouvelable.

Pour l’obtenir vous devez en faire impérativement la demande avant votre départ. Vous ne pourrez pas l’obtenir dans votre pays de destination auprès de votre consulat ou de votre ambassade. Depuis le 11 septembre 2017, cette demande gratuite se fait uniquement par courrier simple ou par lettre suivie (les recommandé ne sont pas acceptés).

Pour obtenir un permis de conduire international vous devrez fournir :

  • Le 1er volet du formulaire de demande cerfa n°14881*01 dument rempli
  • Une copie couleur recto-verso de votre permis de conduire
  • Une copie d’un justificatif d’identité
  • Une copie d’un justificatif de domicile
  • Deux photos d’identité dont une devra être collée sur le formulaire cerfa n°14881*01
  • Une enveloppe pré affranchie, libellée à votre nom, prénom et adresse (tarif lettre suivie 50g format "prêt à poster")

Cette demande est à adresser au Centre de ressources des échanges de permis de conduire étrangers et des permis internationaux de conduite (Crepic) à la Préfecture de Police de Paris si vous êtes parisiens ou au Service national en charge des échanges de permis et des permis internationaux à la Préfecture de la Loire-Atlantique. Votre permis international vous sera retourné par courrier. Sauf exception (motifs professionnels justifiés), ce retour s’effectue dans un délai variable pouvant être supérieur à 2 mois.

Il est donc très important de bien veiller à anticiper votre demande. Attention : le permis de conduire international seul ne vous autorise pas à conduire. S’il vous est demandé, vous devez impérativement pouvoir le présenter accompagné de votre permis français.

Pour conduire à l’étranger, quel permis faut-il avoir ? 

  • Dans un pays membre de l’Union Européenne
    Le permis de conduire français est valable jusqu’à expiration de sa date de validité et sans limitation de durée tant que vous ne commettez pas d’infraction, dans les 28 Etats membres de l’Union Européenne ainsi qu’en Islande, au Liechtenstein et en Norvège.

    En revanche, si vous partez dans un de ces 31 pays pour y résider et que vous y commettez une infraction, vous serez peut-être dans l’obligation d’échanger votre permis français contre un permis local. Notez également que pour permettre le remplacement des anciens permis cartonnés sans durée de validité administrative par les nouveaux titres européens sécurisés, chaque État membre peut exiger que les permis soient échangés contre le permis local. Celui-ci est naturellement valable dans tout l’Espace Economique Européen, notamment en France, jusqu’à expiration et renouvellement.
  • Hors Union Européenne
    En dehors de l’Union Européenne, vous pourrez conduire temporairement avec votre permis français pendant une durée allant généralement de 3 mois à un an selon le pays dans lequel vous vous rendez. Renseignez-vous sur la législation en vigueur dans votre pays de destination afin de vous éviter toute mauvaise surprise une fois arrivé.

    Au Mexique par exemple, vous pouvez circuler avec votre permis français pour une durée maximale de 180 jours. En revanche, vous serez obligés de souscrire une assurance auto sur place, les assurances étrangères n’étant pas valables sur le territoire.

    Dans d’autres pays comme l’Australie, un permis de conduire international vous sera demandé en plus de votre permis français.

    En Chine, les permis étrangers et le permis international n’étant pas reconnus, vous ne pourrez prendre le volant qu’à la condition de posséder un permis de conduire chinois. En Turquie, le permis de conduire français est accepté pour une durée de 6 mois. Au-delà il vous faudra échanger votre permis de conduire français contre un permis turc. Vous trouverez toutes les informations propres à la législation de chaque pays sur le site de France Diplomatie (  https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/).
  • Vous êtes résident à l’étranger (hors Union Européenne)
    En tant que résident reconnu comme tel à l’étranger, votre permis de conduire français n’est plus valide. Vous devez avoir un permis local pour pouvoir continuer à conduire. Ce permis s’obtient soit en passant un examen soit, si un accord existe entre la France et votre pays de résidence, en échangeant votre permis français contre un permis local.

    Pour faciliter cet échange, pensez à vous munir d’un permis international avant de partir qui garantit votre droit à conduire auprès des autorités étrangères. Liste des pays qui pratiquent l’échange de permis avec la France (https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/documents-officiels-a-l-etranger/article/permis-de-conduire) Si vous vous réinstallez en France vous pourrez demander l’échange de votre permis étranger contre un permis français.

A savoir

Certains pays étrangers ne reconnaissent ni les permis nationaux, ni les permis internationaux. Pour pouvoir conduire, il vous faudra donc obtenir une autorisation de conduire auprès des services compétents sur place. Les titulaires d'un permis de conduire européen résidant en France depuis au moins 6 mois (à l'exception des permis délivrés par Chypre, l'Espagne, l'Irlande, l'Islande, le Liechtenstein, Malte et le Royaume-Uni) peuvent obtenir un permis international.

Important

Avant de partir à l’étranger en voiture il est impératif de faire un point sur votre assurance auto. Les modalités de couverture variant d’un pays à l’autre, toutes les garanties ne sont pas valables à l’étranger. Pour pouvoir bénéficier de la protection de votre assurance, il vous faudra, pour certaines destinations, souscrire une assurance auto spécifique. Assurance tous risques, garantie contre le vol, garantie assistance en cas d’accident, garantie juridique, assistance réparation, nos conseillers vous attendent pour vous aider à partir en toute tranquillité.

Informations publiées le 18 décembre 2018.

Assurance auto | Un enfant avec son père à la pompe à essence

Les offres d'assurance auto Allianz s'adaptent à votre profil : conducteur de voiture classique ou de véhicule semi-autonome, petit rouleur, utilisation de votre voiture professionnelle...

Un couple compète des papiers dans son salon

Ce service gratuit et en libre accès vous simplifie les démarches au quotidien.