Accueil > Assurance auto > Conseils auto > Circuler en trottinette électrique, gyropode, hoverboard : les règles à connaître

2 personnes avec des gyropodes

Circuler en trottinette électrique, gyropode, hoverboard... : les règles à connaître

Vélos à assistance électrique, e-trottinettes, monoroues, gyropodes, hoverboards... Ces nouveaux engins motorisés qui envahissent les centres villes soulèvent des questions : où peut-on rouler ? Comment s’équiper ? Pistes de réponses.

En quelques années, l’usage des nouveaux véhicules électriques individuels (NVEI) a explosé. Pour aller travailler, s’amuser ou tout simplement flâner en liberté, ils ont l’avantage d’être plus écologiques, plus pratiques et plus économiques qu’une voiture. Pour autant, il faut être prudent et ne négliger ni le code de la route et ni les règles de bonne conduite. Un accident peut arriver à tout le monde.

Route, piste cyclable, trottoirs : où circuler ?

Rouler avec une trottinette électrique, un gyroroue, un gyropode, un hoverboard 

Il n’existe pas de texte officiel réglementant la circulation de ces engins personnels urbains motorisés. Néanmoins, les trottinettes électriques, mono-roues, gyropodes, hoverboards (ou skates électriques), sont tolérés sur les trottoirs et dans les zones piétonnes à condition de respecter l’allure du pas, soit 6 km/h maximum.

Les NVEI ne sont, en principe, pas autorisés à circuler sur les pistes cyclables, celles-ci étant réservées exclusivement aux cycles à 2 et 3 roues (article R.110-2 du code de la route).

Ils ne sont pas autorisés non plus à circuler sur la chaussée car ils ne font pas l'objet d'une réception administrative (immatriculation qui autorise à circuler sur les voies publiques).

Réglementation sur les trottinettes électriques

Le cas des engins pouvant excéder 25 km/h : Pour les trottinettes ou mono-roues qui dépassent 25 km/h, il existe des règles d'utilisation strictes. Selon le code de la route (article L. 321-1-1 al 2 et suivants) : "Ces véhicules ne peuvent être utilisés que sur des terrains adaptés à leur pratique…".

Attention, le maire peut interdire l’usage sur tout ou partie du territoire de sa commune aux wheelers et e-trotters, en fonction des circonstances locales.

NVEI vs EDP : se repérer

Les Engins de Déplacement Personnel (EDP) regroupent tous les moyens individuels de déplacement, électriques ou non, autrement dit gyropodes, e-trottinettes, VAE, mais aussi vélos, rollers, skates… Les Nouveaux Véhicules Electriques Individuels (NVEI) ne comprennent que les engins de déplacement personnel à moteur électriques : e-trottinette, gyroroue, e-skate...

Rouler avec un vélo à assistance électrique

Compte tenu de leur dimension, les vélos (électriques ou non) sont considérés comme des véhicules et sont à ce jour les seuls véhicules non immatriculés autorisés à circuler sur la chaussée. 

Le trottoir est permis à condition de marcher à côté de son vélo à assistance électrique.

Le VAE est autorisé sur pistes cyclables si :

  • il démarre à l’aide des pédales
  • il n’est pas équipé de poignées d’accélération
  • la puissance maximale du moteur électrique est inférieure à 250 watts
  • le moteur se coupe quand la vitesse atteint 25km/h ou quand vous arrêtez de pédaler

Si votre VAE ne se coupe pas au-dessus de 25 km/h, il doit être immatriculé et homologué par le fabricant. Dans ce cas, il est considéré comme un véhicule terrestre à moteur. La réglementation des 2 roues à moteur s’applique et vous devez obligatoirement circuler sur la chaussée.

Circuler en sécurité

Sur les trottoirs, ces moyens de mobilité risquent de heurter ou de renverser des piétons. Sur la chaussée, ils peuvent gêner les automobilistes qui doivent redoubler d’attention parce qu’ils sont vulnérables et silencieux. Pour votre propre sécurité et pour celle des autres, une seule ligne de conduite : la prudence.

  • Protégez-vous en portant casque, genouillères, coudières et protèges-poignets.
  • Rendez-vous visible en portant un gilet rétro-réfléchissant, même le jour et équipez-vous d’un éclairage la nuit.
  • Soyez attentif aux piétons dans les zones particulièrement peuplées (enfants, personnes âgées…).
  • Méfiez-vous des revêtements (pavés, gravillons, bitume humide...) qui peuvent facilement vous déstabiliser.
  • Respecter la réglementation routière.

Bon à savoir

Un comportement dangereux mettant délibérément la vie d'autrui en danger est puni d'un an d'emprisonnement et de 15.000€ d'amende.

Des assurances spécifiques NVEI répondent aux besoins des usagers. Renseignez-vous auprès de votre assureur Allianz.

Une maman avec ses enfants sur le canapé

Le service d’assistance innovant qui contribue à protéger votre domicile contre les risques domestiques.

Un couple compète des papiers dans son salon

Ce service gratuit et en libre accès vous simplifie les démarches au quotidien.